Alida, la fin par la faim , une lente agonie pour des milliers de Galgos en Espagne ..Galga à parrainer et à adopter via LSF

Il fallait la voir déambuler au milieu des chiens de l’infirmerie, une vision d’horreur face à ce petit corps squelettique qu’on osait à peine toucher de peur de lui faire mal…

Pauvre Alida. Un squelette vivant que son galguero a emmené à la FBM pour s’en débarrasser avec cinq autres de ses congénères, tous en bien piteux état.

A quoi bon les nourrir quand ils ne servent plus à rien, telle est la philosophie des chasseurs espagnols qui n’ont aucune pitié, ni aucune compassion à l’égard de leurs chiens.

La fin par la faim, une lente agonie pour des milliers d’entre eux qui se meurent dans des gourbis infâmes, couchés à même le sol,  à l’abri des regards et dans l’impunité la plus totale.

Ceux-là n’entreront pas dans les statistiques des 50 000 galgos sacrifiés chaque année en Espagne au nom d’une tradition ancestrale, ceux-là seront les oubliés de ce terrible massacre.

Alida, petite martyre qui ne pesait plus que 14 kg pour 65 cm. Il s’en est fallu de peu qu’elle ne meure de faim. Quelques jours à peine sans doute.
Elle a bien sûr été transportée immédiatement à l’infirmerie. Elle était tellement faible qu’elle ne tenait plus sur ses pattes.

Les analyses de sang ont montré une très sérieuse anémie, et tout son comportement témoigne d’une apathie totale, tellement elle est fatiguée, notre pauvre petite Alida, tellement chaque geste minime est un effort pour elle.

L’après-midi, elle passait des heures allongées le long du mur de l’infirmerie, appréciant visiblement les rayons du doux soleil d’hiver qui réchauffait son petit corps squelettique et elle aimait par-dessus tout que l’on vienne s’asseoir près d’elle pour la caresser doucement.

La première fois que j’ai passé ma main sous son manteau, j’osais à peine la toucher tant ses os ressortaient, tant je sentais les plaies et les escarres sur chaque pointe de ses vertèbres saillantes.

Mais voilà, ses petits soupirs de soulagement m’encourageaient à continuer à caresser ce  petit corps squelettique, juste pour lui faire du bien, juste pour qu’elle se sente vivante et enfin aimée.

Elle bénéficie des meilleurs soins à la Fondation Benjamin Mehnert, le but étant qu’elle reprenne du poids doucement et de venir à bout de tous ces escarres qui lui rongent les chairs jusqu’à l’os et pour cela il faut beaucoup de temps.

Nous espérons qu’elle pourra voyager de 13 avril mais sans certitude, tout dépendra de sa capacité à reprendre du poids afin de pouvoir être vaccinée dans les délais et aussi d’être stérilisée.

Elle est n’a que deux ans et toute la vie devant elle…C’est un ange…

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/nos-chiens-actuellement-en-parrainage/

Vous pouvez la parrainer en faisant un don afin de nous aider à financer ses soins et bien sûr si vous avez un gros coup de cœur pour elle,

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

n’hésitez pas à remplir notre formulaire de demande d’adoption en ligne via notre site.

9 pensées sur “Alida, la fin par la faim , une lente agonie pour des milliers de Galgos en Espagne ..Galga à parrainer et à adopter via LSF

  • 31 janvier 2019 à 1 h 19 min
    Permalink

    Alida et Zambia mes deux coups de coeur, mais compte tenu de ma situation, on m’a conseillé d’adopter Cleta, mais cette mémère en attendant son arrivée en avril, je regarde sa photo chaque jour, je l’aime déjà, et dès que j’ai un peu d’argent je donnerais pour Alida, elle restera dans mon coeur pour toujours, qu’est ce que j’ai pu verser de larmes, mais que dire… je voudrais m’investir pour LSF j’espère que l’on trouvera une idée pour que j’aide encore plus car depuis que j’ai lu les blabla d’odile meme si j’étais plus ou moins au courant de la situation des galgos, je ne savais pas que c’était aussi horrible, ma vie ne sera jamais plus pareille, je ne passe plus une journée sans penser à eux, ces galgueros je les maudis, je ne serais pas capable d’etre face à eux, je ne pourrais pas retenir ma colère

    Répondre
  • 29 janvier 2019 à 19 h 57 min
    Permalink

    C’est atroce de laisser un chien dans un tel état!
    A la FBM, ils vont vite la remettre sur pied.
    J’espère qu’elle va rapidement reprendre du poids la pauvre…

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 13 h 59 min
    Permalink

    Pauvre petite galga, on ne peut que verser des larmes en voyant son corps squelettique et couvert de plaies… Comment peut on avoir autant de cruauté et un tel manque d’empathie pour un être vivant donc sensible ! Cela me choquera toujours. J’espère que cette belle perle noire va rapidement reprendre du poids et des forces et que ses blessures physiques vont guérir. Il lui faudra alors une famille pleine d’amour pour guérir les blessures de son coeur. Je pense que le meilleur est à venir pour Alida . Bon rétablissement petit coeur…

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 12 h 42 min
    Permalink

    Très chère Alida,
    comment veux-tu que les hommes ou plutot ces bipèdes qui n’ont à la place du coeur qu’une fange immonde s’interessent à Toi, plus bonne à rien…..meme pas à te nourrir, car ton corps si épuisé ne doit certainement plus avoir envie de combatttre, à quoi bon? demain ce sera le meme jour…sans pain, avec les coups, à voir tes frères de misère crever sous tes yeux….Ton image me renvoie celles aussi insoutenables de Auschwitz que nous avions eu en cours d’histoire en troisième….et que nous revoyons relativement fréquemment….Quand je parle de CELA à mes jeunes patients, j’ai l’impression de parler chinois,….le devoir de mémoire, tu parles….alors, Toi, pauvre Amour….Je reve de tant d’autres choses….
    je te fais une douce caresse comme celle que je fais à Nino, tu sais, celle qui effleure tout juste le corps comme un oiseau de bonheur qui le temps d’un instant viendrait t’assurer de son tendre sentiment ; et je t’envoie un petit chèque pour participer à ton rétablissement et à celui de tes frères…..
    Je vous aime….

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 11 h 54 min
    Permalink

    Je suis effondrée devant ce petit corps meurtri ! Quelle souffrance physique (et mentale) elle a enduré la pauvrette ! Les galgueros sont des psychopathes dont la cruauté n’est plus à démontrer mais je n’arrive pas à m’y habituer et je suis chaque jour plus affligée devant le spectacle d’horreur qui nous est présenté à cause de leur inconséquence, de leur barbarie !
    J’espère qu’une famille responsable et aimante va repérer Alida, la réserver, l’attendre le cœur plein d’amour jusqu’à ce qu’elle soit en état de voyager… Je ne connais pas plus beau moment dans cette démarche que celui où on peut enfin les prendre dans nos bras à l’arrivée à Villette… Quelle émotion, quel bonheur de pouvoir leur offrir ce dont ils n’ont même jamais rêvé, de la chaleur, des dodos moëlleux, des caresses, des câlins, le respect et un jour la sérénité…

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 11 h 53 min
    Permalink

    Pauvre chérie qui fait chavirer mon coeur… Comme c’est dur de savoir de que tu aurais pu mourir dans l’indifférence la plus totale… Comme il y a de l’espoir aussi dans les mots d’Odile… J’ai partagé pour toi Alida. Je viens d’adopter l’une de tes compagnes d’infortune Kaelia que j’ai rebaptisée Lélia), une merveille de douceur et d’intelligence. Je suis sûre que tu seras une compagne géniale, et j’espère que tu trouveras des adoptants à la hauteur de ton combat pour vivre.

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 11 h 21 min
    Permalink

    c’est tellement douloureux de voir çà !!!!!! et pour eux la douleur n’est pas qu’à l’intérieur. C’est terrible et les mots me manquent. C’est trop ….. Tout çà pour la chasse ! quelle connerie quelle barbarie ! Comme je l’ai déjà dit je ne peux pas reprendre de chien. Ce n’est pas mon coeur qui parle mais ce serait bien imprudent vu mon âge et ma maladie (en rémission pour l’instant mais demain ????) C’est une bagarre entre ma tête et mon coeur. Bref !!!! je vous envoie un ptit chq pour aider et encore merci pour tout ce que vous faites ainsi que la FBM

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 10 h 28 min
    Permalink

    Des assassins ces galgueros ! J’espère qu’un jour SON galguero le paiera cher en crevant à petit feu. Pauvre Alida, pauvre être innocent ! Courage ma chérie, accroche toi. Le mois d’Avril te permet de bien te soigner et petit à petit prendre le poids que ton galguero t’à volé, et de mon côté prendre le temps de la réflexion. En attendant j’envoie un petit chèque de soutien pour toi à LSF. Très douces caresses mon petit coeur.

    Répondre
  • 28 janvier 2019 à 10 h 23 min
    Permalink

    encore une fois je suis écoeurée de toute cette cruauté quels salauds s’ils pouvaient eux aussi crever de faim et de froid avec des tortionnaires qui les tabassent je serais la plus heureuse mais faut pas réver je pense très fort à tous ces petits anges qui sont sauvés grace à des gens comme toi bises à tous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *