Retrouvez  » les galgos pas comme il faut  » sur le site de Lévriers sans Frontières

Le plus difficile quand on va à la FBM c’est de choisir….

Il y a en moyenne entre 500 et 700 galgos, tout dépend des périodes, sachant que le PIC  est atteint en janvier en fin de saison de chasse et que chaque année le refuge doit fermer ses portes à des centaines de chiens qui sont acheminés dans les perreras (fourrières) par leurs propriétaires et qui y seront exterminés en toute impunité.

Pour nous, c’est un crève-cœur de devoir faire une sélection de 30 ou 40 galgos à chaque fois qu’on y va, bien évidemment, et comme je vous le dis souvent, les jeunes et jolies femelles auront du succès alors que d’autres qui nous briseront le cœur, seront eux bien plus difficiles à faire adopter.

Nous devrons donc  faire le choix draconien de n’en réserver que quelques-uns et d’en laisser un bon nombre d’autres qui n’ont rien fait pour mériter cela. Ils ont juste la malchance de ne pas remplir le cahier des charges des critères exigés par la majorité des postulants à l’adoption.

Ils sont craintifs, noirs, mâles, pas compatibles avec les chats, croisés, pas beaux, n’ayons pas peur des mots, la taille «un peu épaisse» je l’ai entendu il n’y a pas si longtemps et j’ai été choquée, c’est très dur pour nous protecteurs, d’entendre ces mots-là. Si nous devions mettre au rebut tous les humains à la taille trop épaisse, il n’y aurait plus grand monde sur cette terre…

C’est la triste réalité de ce qu’est aujourd’hui la protection animale.

Alors, nous devons faire suivant la demande et aussi suivant le nombre de nos familles d’accueil disponibles, qui sont précieuses et que nous comptons sur les doigts de la main.

Il faut être conscient qu’un chien qui restera longtemps en accueil, comme par exemple MAKI, il ne plait pas allez savoir pourquoi …

et bien ce chien dont personne en voudra , prendra la place d’un autre pendant des mois et qui restera au refuge, ou d’un autre qui mourra en perrera, puisque les places sont également comptées dans nos refuges.

Vous comprenez, c’est une grande chaîne et chaque action est un maillon de cette chaîne.

Ces Galgos deviennent alors les taulards d’LSF, il y en a un qui est resté un an en famille d’accueil, ce fût notre triste record.

Nous constatons également qu’il y a  un bien plus fort engouement pour les chiens qui sont encore au refuge, que pour ceux qui sont en famille d’accueil, sous prétexte que ces derniers sont au chaud et en sécurité et aussi parce que les adoptants ont l’impression de faire une meilleure action, un plus beau sauvetage.

Pourtant, si vous adoptez un chien déjà en France, vous donnez la chance à un autre qui attend au refuge, de plus et ce n’est pas négligeable, vous avez beaucoup plus d’informations sur son caractère.

Alors les craintifs, les noirs, les pas compatibles avec les chats, les croisés, les différents, les malades…, bref tous ceux qui n’ont pas le profil ou la gueule de l’emploi, vous sont présentés sur notre site dans des rubriques spécifiques et ne remonterons que s’ils sont adoptés.

Ce n’est qu’à cette condition qu’ils pourront enfin être libres. Je sais, ça peut être difficile à comprendre vu de l’extérieur.

Le problème, c’est que si nous remontons ces chiens en France, une fois qu’ils seront en famille d’accueil, ils n’intéresseront plus personne, nous en avons fait l’expérience à maintes reprises.

Les galgos du cœur

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/les-galgos-du-coeur-ceux-qui-ont-besoin-de-vous/

La maison des craintifs

https://www.levriers-sans-frontieres.com/18995-2/

Les galgos qui sont depuis plus d’un an au refuge, les taulards.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/les-galgos-depuis-dun-an-au-refuge-fbm/

Retrouvez- les sur le site de Lévriers sans Frontières

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Comme Barti par exemple et pourtant il est magnifique et très attachant

Ou Mapache…

Et tant d’autres et tant d’autres qui restent sur le carreau…

9 pensées sur “Retrouvez  » les galgos pas comme il faut  » sur le site de Lévriers sans Frontières

  • 15 novembre 2018 à 13 h 23 min
    Permalink

    Dans la semaine qui a suivi l’arrivée de Nouri j’ai une voisine qui m’a dit  » pfff…. vous vous aimez les chiens de seconde main  » … eh bien oui ils sont tous adoptés à la maison et ce sont des Amours !
    C’est désespérant d’entendre de pareil réflexion mais c’est bien là la triste vérité que vous mettez en lumière !

    Répondre
  • 15 novembre 2018 à 11 h 45 min
    Permalink

    C’est bien ce que vous faites pour eux, je suis l’adoptante de Kairos et je pense que c’est de lui dont vous parlez qui à passé plus d’un an en famille d’accueil et pourtant, il est adorable.
    Pour le moment et pour cause de maison en travaux (donc vivant dans un petit espace avec quand même 2 chiens) nous ne pouvons pas devenir famille d’accueil mais par la suite j’aimerais bien, lorsque nous aurons un peu plus d’espace pour nous tourner (une maison d’environ 200m² au sol sur 2 étages avec un jardin d’1 hectare), ils pourrons être bien les petits galgos et notre Braque de Weimar tout foufou. je pense d’ici 1 an nous y verrons plus clair alors en attendant nous aidons comme nous pouvons… Mais ce qui fait malgré tout peur c’est de s’attacher à eux et de les voir repartir ensuite lorsqu’il sont adoptés.
    Bonne continuation et surtout soyez fière de tout ça car c’est vraiment génial.

    Répondre
  • 14 novembre 2018 à 17 h 39 min
    Permalink

    eau ou pas beau quelle importance de plus pour voir un animal moche il faut se lever tres tres tôtalors que des humains il y en a à la pelle si j’adoptais je prendrai celui qui a le plus besoin d’etre adopté Helas je ne peux pas actuellement c’est complet mais peut etre FA à l’avenir
    je pense ceux qui veulent des beaux des comme ci et comme ça adopte pour se la péter ça fait bien avoir un beau chien et pouvoir dire je l’ai sauvé il vient d’Espagne de plus avoir un levrier pour presque rien mais bon soyons positifs si le toutou est heureux c’est le principal

    Répondre
  • 14 novembre 2018 à 14 h 56 min
    Permalink

    C’est déjà ça Odile… ces rubriques sont super importantes : tu leur offres une vitrine ! Et vu l’importance que prend LSF c’est une belle vitrine . Maintenant espérons qu’il y ait des personnes qui souhaitent vraiment faire un sauvetage …

    Répondre
  • 14 novembre 2018 à 13 h 14 min
    Permalink

    J’ai déjà une pas compatible avec les chats, un craintif qui était en accueil chez vous Odile et qui progresse beaucoup en ce moment…je suis trop contente car on voit qu’il est plus détendu, plus guilleret et ça fait chaud au cœur! Le moindre progrès me ravit vous ne pouvez pas imaginer…
    J’espère que le prochain sera un mâle taulard noir, pourquoi pas? Si ça ne tenait qu’à moi…
    Ils méritent tous de l’amour car ils nous le rendent bien. Ce sont des chiens formidables!

    Répondre
  • 14 novembre 2018 à 11 h 14 min
    Permalink

    TOUS sont à aimer…et c est eux qui donnent le plus…et les humains deviennent…Inhumains..
    Les galgos ont la noblesse du coeur..
    Que chacun fasse un peu preuve de Compassion en cette fin d année….Merci..

    Répondre
  • 14 novembre 2018 à 9 h 23 min
    Permalink

    Incompréhensible ces critères imposés par les adoptants, qui oublient qu’avant tout, adopter un galgo est UN SAUVETAGE !! Ces adoptants là veulent un beau chien PAS CHER !! Ces formulaires d’adoptions sont juste à balancer dans la corbeille à papier ! Pourtant qu’importe sa couleur….Qu’importe les stigmates sur son corps meurtri par la main de son bourreau, car cela n’altère en rien la beauté de son âme. Oui oui l’âme des galgos est pure. Le galgo ne garde même pas de rancune envers l’humain, juste pendant un temps, une méfiance…Il a tellement reçu de coups, non justifiés !

    Répondre
  • 14 novembre 2018 à 9 h 21 min
    Permalink

    Oui Odile nous on les trouve tous plus beaux les uns que les autres, sans exception mais malheureusement on entend parfois à leur propos des choses qui nous font bondir
    Cet été en Bretagne avec nos 2 gazelles et notre petit rescapé de la Réunion ……lorsque les filles étaient repues de courir nous quittons la plage et passons près d’un groupe d’ados et j’entends la réflexion d’une gamine de 15/16 ans qui dit à sa copine Ah ces chiens là ils sont maigres comme un clou et ils ont un gros cul !!!!!!! ma réponse immédiate et bien oui c’est à peu près comme toi …….
    Cà lui a cloué le bec . On ne critique pas ces chiens sans les connaitre. Non mais !!!!!!!

    Répondre
    • 14 novembre 2018 à 14 h 53 min
      Permalink

      Super la réponse !!! Moi quand je suis sur la plage je trouve mes chiens bien plus beau que ces corps avachis !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *