Les blablas de la présidente d’LSF / L’hécatombe en Espagne….

Vous avez été nombreux à nous suivre sur les réseaux sociaux durant toute notre semaine à la FBM mais pas que… puisque aujourd’hui vous êtes tout aussi nombreux à nous soutenir, que ce soit par vos dons afin de nous aider à financer les interventions de ceux qui arrivent fracturés ou blessés ou  par vos demandes d’adoption pour l’un de nos rescapés.

Et je vous en remercie infiniment parce que grâce à cet engouement, nous allons pouvoir organiser un transport en tout début d’année.

Le samedi 05 janvier, ce seront 30 galgos qui arriveront au siège de Lévriers sans Frontières et qui laisseront place à 30 autres qui auront, grâce à vous, la vie sauve.

Ils sont tous présentés sur notre site.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-fbm-du-5-janvier/

Un engouement qui nous donne envie de continuer et nous travaillons d’arrache-pied pour placer au mieux nos protégés, gestion des dossiers, visites au domicile des postulants… Derrière une adoption il y a une organisation lourde car il ne s’agit pas de placer un galgo à tout prix pour le voir revenir quelques jours, quelques semaines ou quelques mois plus tard comme c’est trop souvent les cas.

Alors nous  devons absolument lutter contre les adoptions compulsives.

Nos refuges sont d’ores et déjà bondés car dans certaines régions d’Espagne la chasse a été fermée  à cause d’une épidémie contagieuse contractée par le gibier. C’est la première fois que ça arrive, c’est du jamais vu en Espagne.

Alors les galgueros se débarrassent à tout va de leurs chiens qu’ils ne veulent pas nourrir pour rien, c’est de la folie, ils arrivent pour certains dans des états épouvantables, blessés, la gorge tranchée, fracturés, que ce soit à la FBM ou dans nos divers petits refuges partenaires.

Les protecteurs Espagnols parlent d’une hécatombe, ils disent que c’est  pire que les autres années, et appréhendent d’ores et déjà le mois janvier qui sonne le glas de la fin de la saison de chasse.

Sur notre site vous pourrez également consulter notre rubrique «les galgos du cœur» que je suis en train de mettre à jour.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/les-galgos-du-coeur-ceux-qui-ont-besoin-de-vous/

Nous y présentons tous ceux qui ont besoin de vous, principalement les galgos qui ne sont pas compatibles avec les chats ou ceux de la clinique de la FBM qui ont été opérés ou qui sont malades et qui ne remonteront que s’ils sont adoptés parce que, vous comprendrez que nous ne pouvons tous les prendre en charge, même si nous finançons la plupart des interventions, que ce soit pour les galgos réservés par LSF ou pas.

5321,05 euros viennent d’être versés à la FBM.

Un grand merci à tous ceux qui nous suivent et qui nous soutiennent.

Je repartirai là-bas juste après notre transport du 05 janvier.

Et n’oubliez pas de commander notre calendrier 2019,

https://www.levriers-sans-frontieres.com/calendrier-2019/

C’est un petit coup de pouce à l’association pour tous nos rescapés.

Tout simplement merci à tous pour votre soutien à LSF car sans vous rien de toute cela ne serait possible.

3 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF / L’hécatombe en Espagne….

  • 14 novembre 2018 à 12 h 58 min
    Permalink

    Vous nous avez fait vivre une semaine intense en émotions! On ne s’imagine pas quand on n’est pas sur place…c’est tellement triste de voir tous ces galgos dans des états épouvantables.
    Merci à vous et votre super équipe pour tout ce que vous faites pour eux.

    Répondre
  • 13 novembre 2018 à 17 h 39 min
    Permalink

    Ah si je n’écoutais que mon coeur je postulerais pour plusieurs galgos, les plus vieux, les plus amochés et surtout les craintifs qui ont tellement besoin de se sentir aimés !!!!!! Il y a de la place à la maison MAIS d’autres critères (l’âge et l’état de santé) sont à prendre en considération et comme je regrette de ne plus pouvoir adopter car si j’adopte c’est pour toujours. JE m’attache très vite avec les animaux contrairement d’avec les humains qui m’ont souvent déçu. J’ ai dépanné une asso en devenant FA pendant 1 mois en prenant sous mon aile une petite louloute espagnole? Mais lorsque j’ai du la remettre à l’adoptant j’ai fondu en larmes. D’ailleurs nous sommes restés en contact avec le monsieur et son inséparable Nana !!!!!!! cà console de voir que tout se passe à merveille Ouf !!

    Répondre
  • 13 novembre 2018 à 14 h 02 min
    Permalink

    Et ce galgo qui implore Odile de penser à lui !! Magnifique, même si çà remue les tripes, car cette photo reflète le « mal-être  » des galgos, leur besoin de protection, leur besoin d’être aimé et de partager leur vie avec un « humain » digne de ce nom !!! Ah si je pouvais pousser les murs de ma maison !, car mon coeur, lui, est grand ouvert. Câlins à tous ces loulous en espérance d’une vie meilleure.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *