Laissons-les, laissons-les s’aimer…Ramon et Mona nos deux inséparables à adopter ensemble via LSF

Ils s’aiment comme des enfants

Amour plein d’espoir impatient

Ils s’aiment comme avant

Les menaces et les grands tourments…

Alors laissons-les, laissons-le s’aimer

Non, nous n’avons pas le droit de les séparer

Enfants de la balle et de la débrouille, ils ont erré ensemble dans les rues d’Espagne pendant quatre années.

Capturés par les bénévoles du refuge de Tobarra c’est Mona qui la première est entrée dans la cage-trappe et lui n’a plus cessé de tourner autour durant plusieurs jours finissant enfin par y entrer.

Et il a choisi de la suivre alors qu’il aurait pu continuer sa route mais sans elle il ne voulait plus de cette vie-là parce que sa vie, c’est elle.

Les bénévoles ont cru bien faire en les séparant au refuge, ils pensaient à juste titre que c’était nécessaire pour leur futur.

Mais voilà, tous les deux ont hurlé de désespoir durant plusieurs jours.

Alors ils les ont réunis dans le même box et le silence fut : de toute évidence ces deux-là s’aimaient comme des enfants.

Dépendants l’un de l’autre, ils le sont et on n’a pas le droit de changer leur destinée, lui n’a d’yeux que pour elle et elle ne vit que pour lui.

Ramon a besoin de Mona pour tenter de nouvelles expériences

Mona a besoin de Ramon pour oser s’approcher des humains

C’est comme ça et on n’y peut rien

Les séparer serait criminel

Ramon et Mona forment un petit couple merveilleux

Ils ont traversé toutes les galères de la rue ensemble, en ont vu des vertes et des pas mûres.

La faim, le froid l’hiver, la chaleur torride de l’été

Elle a plusieurs fractures recalcifiées, lui s’est fait tirer dessus, son corps était criblé de plomb, les villageois les chassaient à coups de pierre pour ne pas qu’ils viennent manger dans les poubelles.

Ils étaient en bien piteux état quand on les a récupérés.

Ramon a 4 ans, c’est un adorable galgo, peureux au début mais rapidement doux et affectueux, il ne s’intéresse pas aux chats et s’entend bien avec tous les chiens… Il adore se tremper dans l’eau…

Sa moitié, Mona, est un petit chien à poil dur, peureuse mais qui se montre de plus en plus joyeuse et se cache dès qu’elle a peur.

C’est lui qui la rassure et qui la protège , il n’y a qu’avec lui que Mona peut vivre.

Ils ont tous les deux beaucoup progressé depuis leur arrivée en France, ils sont en accueil depuis un peu plus d’un mois et sont prêts à rejoindre leur famille pour la vie.

Mona sera placée contre « un don libre » avec son copain Ramon.

Ils doivent rester ensemble pour l’éternité

C’est une belle histoire, alors laissons-les s’aimer

C’est tout ce qui compte pour nous.

Si vous souhaitez les adopter, n’hésitez pas à remplir notre formulaire

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Pour des informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter Carine, déléguée en Ardèche.

carine13lsf@hotmail.fr / 0695020089

9 pensées sur “Laissons-les, laissons-les s’aimer…Ramon et Mona nos deux inséparables à adopter ensemble via LSF

  • 10 septembre 2018 à 20 h 18 min
    Permalink

    Ramon et Mona sont un couple très touchant, je m’occupe d’eux depuis leur arrivée et je les garderais jusqu’à ce qu’une famille adaptée se présente, il est inconcevable pour moi de les séparer….on attendra le temps qu’il faut mais j’espère que quelqu’un franchira le pas et leur ouvrira sa porte. Ils sont tout de même assez peureux, et il leur faudra un environnement calme et des gens patients même si en 1 mois , Ramon est très proche de moi et Mona vient se faire caresser depuis 2 jours… Merci à tous pour votre soutien et toutes les ondes positive que vous envoyez

    Répondre
    • 11 septembre 2018 à 15 h 57 min
      Permalink

      Un immense merci à vous Carine de si bien vous occuper et vous préoccuper de ces 2 amours
      Qui aurait le coeur de les séparer ? ce serait leur faire beaucoup de mal et ce n’est pas le but recherché
      Ensemble ils s’épaulent, ils se connaissent et se comprennent. Beaucoup d’amour entre eux, çà saute aux yeux non ?

      Répondre
  • 10 septembre 2018 à 18 h 20 min
    Permalink

    Ils sont fusionnels ces deux loulous et il ne faut vraiment pas les séparer!

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 10 h 50 min
    Permalink

    Il est impossible de les séparer . La vie qu’ils ont menés pendant 4 ans à surmonter le pire à rester en vie . C’est pas rien . Je suis sûre qu’une famille va vous ouvrir les portes et merci à Odile de ne pas les séparer. Bisous

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 9 h 17 min
    Permalink

    ho là là…. Moi aussi j’ai envie de les prendre … pour ne pas prendre le risque qu’ils soient séparés….. mais moi aussi je suis au complet….. mais je compte sur toi Odile… je compte sur LSF pour que cette belle histoire ne prenne pas fin et qu’ils puissent continuer à vivre ensemble…. à s’appuyer l’un sur l’autre…. ils sont super touchants et ils méritent maintenant de pouvoir profiter de cette vie qui ne leur a rien épargné jusqu’à qu’enfin des gens sensés posent les yeux sur eux….

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 9 h 09 min
    Permalink

    Tel un film de Walt Disney, qu’elle belle et triste histoire à fois. Il faut absolument que cette idylle continue en trouvant un foyer avec autant d’amour qu’il s’en donne l’un pour l’autre. Inséparable malgré les galères et tellement beau tous les deux, merci Odile pour eux …

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 8 h 51 min
    Permalink

    ___123___Laissons-les, laissons-les s’aimer…Ramon et Mona nos deux inseparables a adopter ensemble via LSF – Galgos Martyrs___123___

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 8 h 48 min
    Permalink

    quelle belle histoire ! je leur souhaite une bonne famille, ensemble, un jardin, du bonheur l’un près de l’autre…merci à tous ceux qui les ont sauvés

    Répondre
  • 10 septembre 2018 à 7 h 52 min
    Permalink

    Dès que je les ai vus au refuge en Espagne mon cœur a fondu pour ce curieux mais si tendre duo. J’ai senti au plus profond de moi qu’ils seraient inséparables, qu’ils ne surmonteraient pas la vie l’un sans l’autre aussi belle soit elle… Je rêve de leur ouvrir les bras depuis ce jour, j’ai besoin de savoir qu’ils seront heureux ensemble pour la vie mais voilà car il y a un mais à cet élan irrépressible, nous avons déjà quatre galgos… Même mon mari a envisagé un instant leur adoption mais ça ne semble guère raisonnable… Nous sommes tellement touchés par leur histoire racontée par Odile et que je subodorais, que faire pour les aider ? Partager c’est bien peu, je croise les doigts bien fort mais ça n’est pas suffisant, je les aime tellement que je leur rêve une adoption extraordinaire par des personnes qui sauront mettre leur cœur à nu devant ces deux amours qui ne survivent que l’un pour l’autre. C’est une histoire rare qui fait ressortir une relation précieuse entre deux pauvres chiens qui méritent le meilleur. Ils en ont franchi des obstacles durant ce parcours semé de misère, de souffrance et de peur, la chance a enfin tourné grâce à LSF , grâce à La FA qui leur montre que la vie peut être douce mais il est temps qu’une famille calme, patiente et aimante prenne le relais et les aime sans retenue pour la vie.
    Mes deux petits amours je veille sur vous par la pensée et vous envoie tout plein d’ondes positives pour qu’un avenir merveilleux s’offre à vous…
    À la famille qui se présentera pour les adopter, je vous en prie, soyez à la hauteur de leurs espoirs et aimez les de toutes vos forces pour leur faire oublier la douleur du passé ! Un grand MERCI.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *