Urgence pour Rozalen/ Multiples fractures ouvertes / Prise en charge par Lévriers sans Frontières

Septembre Le grand rush,

Chaque année nous nous y préparons et chaque année nos refuges partenaires doivent faire face à un afflux massif de galgos, c’est bel et bien la rentrée pour tout le monde

En effet  juste avant l’ouverture de la chasse les galgueros (chasseurs) se débarrassent des chiens qui n’auront pas passé les sélections avec succès, alors soit ils les emmènent dans  les perreras (fourrières) où ils seront exterminés , soit ils les tuent, soit ils les lâchent dans la nature, peu importe pour eux puisqu’ils n’ont aucun attachement à leurs chiens.

Rozalen,  une victime parmi tous les autres qui sont arrivés dernièrement à la Fondation Benjamin Mehnert.

Un cas très lourd puisqu’elle souffre de multiples fractures ouvertes du même côté, pattes avant et arrière gauche.

Pour l’instant, les deux membres ont été immobilisés, elle est sous antidouleur et sous antibiothérapie, afin de limiter au maximum les risques  d’infection, en effet les fractures ouvertes sont les plus délicates à traiter.

Dès que son état sera stabilisé elle sera opérée par un spécialiste en orthopédie.

Rozalen est prise en charge par Lévriers sans Frontières et proposée en parrainage afin d’aider l’association à financer les interventions ainsi que la rééducation à venir.

Merci de ce que vous ferez pour nous aider.

Vous pouvez faire un don, soit par paypal sécurisé via notre site, soit par chèque à l’ordre de LSF , 43 rue de Paris 10700 Villette-sur-Aube

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Valérie en charge des parrainages.

Val.lsf78@yahoo.fr / 0615102831

4 pensées sur “Urgence pour Rozalen/ Multiples fractures ouvertes / Prise en charge par Lévriers sans Frontières

  • 6 septembre 2018 à 19 h 05 min
    Permalink

    Il faut qu’ils aient un moral d’acier à la FBM quand on voit tous ces galgos blessés, traumatisés!
    Merci à eux et à LSF qui sauvent chaque année un grand nombre de chiens.

    Répondre
  • 6 septembre 2018 à 14 h 58 min
    Permalink

    oui que de cruauté dans ce monde et ce n est pas près de s améliorer puisque les chasseurs vont avoir le droit de massacrer sans problème..merci macron

    Répondre
  • 6 septembre 2018 à 9 h 11 min
    Permalink

    Ca y’est ! Jai les larmes qui me viennent ! Ecœurée , bouleversée , Une HONTE pour un pays Européen qui accepte cette barbarie ! Et ce gouvernement qui ne bouge pas contre ces atrocités !!! J’ai l’impression de rabâcher ? MARRE de la maltraitance dans ce monde qui devient complètement dingue !!! Je suis révoltée !!!

    Répondre
    • 6 septembre 2018 à 12 h 52 min
      Permalink

      Je suis comme vous. De toute façon, les gouvernements se fichent des animaux, que ce soit en Espagne ou ailleurs.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *