Moi Miri, jolie poupée cassée et abandonnée cherche famille pour toujours…Galga à adopter via LSF

Jolie poupée je le suis, une vraie beauté mais toute cassée qu’Odile a rencontrée pour la première fois en novembre 2017.

Au refuge de la FBM j’y étais déjà depuis  plus d’un  an

et c’est elle qui m’a tendu la main et qui m’a promis de veiller sur moi et de m’emmener loin de là…

Je suis arrivée en France en janvier 2018 et je ne demandais qu’à être aimé.

J’étais craintive alors Odile m’a confié à un monsieur très gentil et très doux qui m’a gardée chez lui en accueil durant 3 mois.

Il s’appelait Alain et je tiens aujourd’hui à le remercier de m’avoir offert un toit et de m’avoir aimée comme il se doit, de m’avoir montrer le chemin de la confiance.

Et puis en avril  une dame est venue me chercher chez lui, je me suis sentie tout de suite bien avec elle, il y avait d’autres galgos, l’environnement était des plus adaptés pour moi, je ne pouvais pas rêver mieux que cet endroit-là, 

Nous faisions de longue balades en bord de mer, il fallait me voir courir sur la plage et foncer dans l’eau pour essayer d’attraper les oiseaux,

Le bonheur absolu et un paradis pour moi qui n’avait connu que le noir d’un trou à rats durant six années, un lourd passé fait d’humiliation et de sévices qu’enfin je pouvais tenter d’oublier.

Elle m’avait renommée Mina, elle m’avait promis une belle vie mais elle m’a trahie.

J’ai été son amour éphémère, moi Miri qui avait déjà tant souffert…

Son jouet, sa poupée de chiffon qui l’a amusée l’espace d’un instant…

Merci pour ce moment Maman mais je m’en serais bien passée…

Qu’est-ce que je t’ai aimée tu sais, toi mon étoile filante qui m’avait tout promis et qui m’a m’a tout repris…

J’étais belle et rayonnante à tes côtés, j’y croyais dure comme fer à cet amour-là…

Et puis voilà, tout à basculé et je n’ai pas compris pourquoi…

Le jour où elle m’a montée dans sa voiture pour la dernière fois, ce n’était pas pour m’emmener au bord de la mer mais chez Elisabeth dans la Manche, loin d’elle ; elle m’a abandonnée.

Me voici donc à nouveau déracinée, je suis bien mais rien n’est plus pareil, j’ai perdu tous mes repères et il m’a fallu le temps de m’adapter.

Peu à peu je prends mes marques, déjà une semaine que je suis là…

Odile a tenu à ce que je reste au bord de la mer pour ne pas me couper de tout…

Je suis de nouveau à adopter mais je vous en conjure celle ou celui qui posera les yeux sur moi doit être celle ou celui qui m’aimera pour l’éternité. Il faudra que mon dernier voyage soit un aller sans retour.

J’aurai besoin d’au moins un congénère et je suis tout à fait compatible avec les chats, je les adore même.

J’ai un souhait à formuler, je voudrais rester au bord de la mer..

Je suis un cadeau du ciel, une petite merveille, un trésor que vous devrez mériter.

Alors si vous désirez m’adopter, réfléchissez-y par avance.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Vous pouvez , soit remplir le formulaire ou appeler Odile pour plus de renseignements au 0660153750.

14 pensées sur “Moi Miri, jolie poupée cassée et abandonnée cherche famille pour toujours…Galga à adopter via LSF

  • 27 août 2018 à 22 h 42 min
    Permalink

    Mais ce n’est pas possible. Adoptions compulsives, comment faire la différence ?? Impossible. Qui paye lourdement, les animaux. Et ils pardonnent toujours et toujours. Galgos êtres magnifiques, pourquoi naissez vous? On vous jette en pâture dès votre naissance, c’est insupportable.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 21 h 25 min
    Permalink

    Dommage qu’il n’y ait pas la mer dans ma belle Franche-Comté …

    Répondre
  • 27 août 2018 à 17 h 19 min
    Permalink

    Odile vous êtes merveilleuse.Pensez a tous vos loulous qui ont trouvés une belle famille.Heureusement ‘il n’y a pas que des (salauds).Bon courage pour vos prochains voyages.Je suis rentée hier après 3 jours de vacances (pour mariage)et j’ai retrouvé mes deux amours.Amitiés.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 16 h 21 min
    Permalink

    Bonjour Odile
    Comment peux-tu dire que tu les trahis . Tu es une femme merveilleuse . Tu en a sauvé combien . Miri va se reconstruire avec une famille aimante et sincère . Nous sommes là pour le prouver . Miri tu me fais penser à Mike quand il coure dans l’eau à faire le cabri . A notre escale avant l’Espagne on a été le promener au lac avec la longe surtout car il n’a pas de rappel c’est un chiot . Il a vu des canards va que je fonce mais la vase la ralenti bonjour les dégâts . Il était tout noir et il sentait mauvais mais quelle bonheur de le voir faire . Je comprends ton souhait MIRI vivre au bord de la mer et je suis sûr que tu vas vite trouver une famille . Ce blog ne peut que t’aider . Nous te faisons pleins de câlins . Dans 3 jours nous serons avec nos loulous qui nous manquent tellement.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 14 h 45 min
    Permalink

    Tu sais, Odile, à un de mes patients qui me demandait pourquoi je ne partais pas en vacance je lui ai répondu « j’attends qu’ils soient plus grands, je ne veux pas qu’ils régressent » alors, répartie amusante de la part de ce monsieur « on dirait, à vous écouter,que vous parlez de vos enfants!!!!!! » il n’avait pas tort ; alors moi aussi j’ai le coeur brisé devant l’histoire de miri et de tant et tant d’autres!!!!
    Soyez responsables adoptants…………..

    Répondre
  • 27 août 2018 à 13 h 30 min
    Permalink

    Et moi qui pleurais presque ce matin de devoir laisser les miens pour reprendre le travail…
    Dommage que je n’habite pas au bord de la mer! Elle me fait tellement de peine cette petite puce…
    Si j’avais pu l’adopter aussi mais il faut rester raisonnable…
    J’espère qu’elle posera très vite ses pattounes chez quelqu’un qui la méritera.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 11 h 24 min
    Permalink

    Ma jolie Miri, ma cherie, moi qui t’aime tant alors que je ne t’ai connu qu’au refuge, mon coeur est en miette…. Ton petit frere Poleo va bien, il se remet lui aussi de cette trahison. Je vous en supplie, vous qui allez un jour ouvrir votre coeur a ces deux amours, reflechissez, prenez le temps qu’il vous faudra, mais surtout, ne les trahissez pas encore une fois…

    Répondre
  • 27 août 2018 à 11 h 08 min
    Permalink

    Bonjour ma petite Miri, je te souhaite de trouver ta vrai famille pour te faire oublier la trahison qu’il t’a été faite à laquelle j’ai été choqué, mais tu va surmonter, je le sais. Bonne route à toi.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 10 h 35 min
    Permalink

    Je comprends votre déception Odile, mais heureusement cette histoire si triste est une exception. La grande majorité des adoptions se passe bien,cependant personne n est parfait, et il peut arriver qu’ il y ait des mauvaises surprises. J espère de tout coeur que cette petite puce trouvera enfin une gentille famille où poser ses valises.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 10 h 31 min
    Permalink

    Aucun galgo ne mérite çà ! Oublie cette névrosée Miri. Elle ne te méritait pas, tu es trop bien pour elle, ELLE qui je l’espère de tout coeur, un jour paiera cher ce qu’elle t’a fait ! .. Aujourd’hui pour toi Miri je n’ai qu’un seul souhait, c’est qu’une personne aimante t’offre des années de bonheur d’Amour et de respect….Mille caresses douces.

    Répondre
  • 27 août 2018 à 10 h 03 min
    Permalink

    Miri si jolie… il y a longtemps que je suis ton parcours, d’abord le refuge, ensuite l’accueil chez Alain puis l’adoption… j’étais si heureuse pour toi…
    Maintenant une douce et belle vie t’attend quelque part, qui te fera oublier ta triste existence en Espagne et surtout l’immonde trahison de ton adoptante, il y a de quoi être perturbée ma pauvre chérie mais des jours heureux se profilent à l’horizon même si tu ne le sais pas encore.
    Je ne vais pas me lancer dans de grands écrits poêtiques, pleins d’emphase et d’hypocrisie comme le faisait ton adoptante, je voudrais simplement dire à celle où celui qui viendra un jour prochain te chercher qu’il n’y a pas de droit à l’erreur, que tu mérites le meilleur et cette fois pour la vie…

    Répondre
  • 27 août 2018 à 8 h 24 min
    Permalink

    Merci Odile d’être sa parole….. Elle mérite vraiment de se poser cette beauté, ce petit amour…. Aucun loulou ne mérite qu’on le prenne et qu’on le jette…. Ils sont sensibles nos chiens alors arrêter de les traiter comme des objets ! Je croise les doigts pour toi jolie galga….. Et je t’assure nous ne sommes pas tous pareils….

    Répondre
    • 27 août 2018 à 8 h 37 min
      Permalink

      Je suis tellement triste et affligée par tout ce gâchis…pour tous ces chiens que je remonte d’Espagne et à qui je promets une belle vie, j’ai l’impression à chaque fois de les trahir, moi qui suis tellement attachée aux miens…

      Répondre
      • 27 août 2018 à 13 h 39 min
        Permalink

        Ce n’est pas vous qui les trahissez, bien au contraire, mais les ordures qui s’en fichent.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *