Un sauvetage mené la tête dans le guidon et coup de gueule de la présidente d’LSF

Ce sont deux camions qui sont arrivés  au siège à une heure d’intervalle, le premier transporteur avec les galgos de la FBM et l’autre avec ceux des petits refuges.

Je peux vous affirmer qu’il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot. J’ai à peine vu les chiens, pas eu le temps de faire de photos, entre leur arrivée, le contrôle véto et la paperasse, ça c’est le pire, tout doit être en règle afin que les adoptants et les familles d’accueil puissent repartir avec leur loulou respectif.

Il faut un jour assister à une arrivée pour s’imaginer la charge de contrainte et de travail que cela représente, il y a toute une organisation derrière, avant pendant et après,  il ne s’agit pas juste de descendre les chiens du camion et de les remettre à leurs familles respectives.

Sans parler des problèmes de dernière minute à gérer au pied levé parce que les petits refuges font mal leur boulot, parce qu’ils ne se rendent compte, eux non plus, des impératifs administratifs que nous avons ici en France !!

Je ne peux accepter que certaines erreurs, qui sont inadmissibles ,puissent risquer de compromettre le bon fonctionnement d’LSF et sa pérennité.

Qu’on se le dise, ma patience à des limites , je veux bien être compréhensive et je l’ai prouvé à maintes reprises mais si ça continue je vais cesser d’être gentille et n’hésiterais à arrêter toute collaboration avec les refuges qui ne respectent pas la législation et qui mettent notre association en danger.

A bon entendeur salut !!

Allez je continue…

Notre Botin est arrivé bien plus posé qu’au refuge, certes complètement déboussolé d’être là au milieu de tous ces humains qui lui portaient de l’attention.

Et Frido fier comme Artaban, moins craintif aussi que là-bas, comme quoi le refuge est une immense source de stress pour eux.

Alors oui continuons à donner une chance à tous ces craintifs parce qu’ils sont et seront toujours le fer de lance du combat que je mène en Espagne.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui se sont déplacées à une semaine de la JDA faisant pour certains 8 heures de route aller-retour pour des covoiturages ou pour venir aider et certains adoptants qui sont venus d’encore plus loin , un grand merci à tout le monde.

Chapeau bas à tout le monde !!

Le prochain transport aura lieu le 15 septembre,tous les galgos qui remonteront sont d’ores et déjà sur notre site ainsi que les nouvelles photos de ceux qui sont arrivées hier et qui sont encore disponibles à l’adoption.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Bon dimanche à tous

8 pensées sur “Un sauvetage mené la tête dans le guidon et coup de gueule de la présidente d’LSF

  • 22 juillet 2018 à 19 h 07 min
    Permalink

    Encore un magnifique sauvetage, bravo!
    Merci de donner une chance à tous ces craintifs.

    Répondre
  • 22 juillet 2018 à 16 h 20 min
    Permalink

    BRAVO à toute l’équipe pour ce sauvetage ! La préparation avait été rondement menée dès la fin de la JDA : pliage des Tivoli, ramassage des cacas, rapatriement des barrières, des bancs et des tables à la mairie, pliage des « boutiques », démontages des grilles « claustra », levée des poubelles, inventaire des bouteilles et de la nourriture restantes, vaisselle, rangement du mobilier, débranchement de la tireuse à bière, recensement des chaises et des transats… Tout cela terminé: montage des cages pour la réception des galgos attendus en fin de semaine. Ouf! Et ceci n’est que le côté matériel , je n’ai pas vu le côté administratif qui , semble-t-il, n’est pas le plus simple à réaliser. Imaginez ce que cela recèle de contraintes, de stress et de fatigue. Pourtant , il y a toujours des bras qui se proposent, même à la dernière minute, c’est formidable. Une belle et grande association qui mérite comme les chiens qu’elle sauve, que vous jamais vous ne l’abandonniez.

    Répondre
  • 22 juillet 2018 à 14 h 07 min
    Permalink

    Bravo à tous pour cet énorme travail, mais pour une cause tellement belle ….
    Mais quelle belle récompense pour nouvelle la vie pour les loulous et un repos bien mérité pour leurs bienfaiteurs en France comme en Espagne où je pense que là-bas,ils n’y a pas de repos pour les bénévoles dans les refuges !!
    Et c’est promis, je viendrais pour une arrivée et autres, donner un coup de main, c’est ma motivation si la santé me le permet de faire plus …

    Répondre
  • 22 juillet 2018 à 10 h 29 min
    Permalink

    bonjour Odile
    Tu mérites un repos bien mérité je l’ai entendu à ta voix hier en fin d’après-midi .
    2 camions c’est pas rien . C’est vrai qu’on se rend pas compte de la tâche de travail que sa représente . J’ai toujours dit que je viendrais pour connaître se ressenti qui malgré tout ce temps c’est encore un sauvetage de plus et des loulous qui vont connaître ce que sais une famille et l’amour .Repose toi bien et revient nous en forme en Septembre . Bisous

    Répondre
  • 22 juillet 2018 à 9 h 56 min
    Permalink

    Bonjour, l’histoire de Botin m’a beaucoup touchée, où est-il actuellement ?

    Répondre
    • 22 juillet 2018 à 11 h 20 min
      Permalink

      En accueil dans le dept 52

      Répondre
  • 22 juillet 2018 à 8 h 43 min
    Permalink

    Bonne route aux loulous….Bonheur Amour et respect, ces loulous venus tout droit de l’enfer Espagnol méritent bien cela !
    Bon Dimanche Odile, repos bien mérité après ces deux week-end sur les chapeaux de roues !! Pour ce que vous faites pour les lévriers,GRAND MERCI à vous et votre fidèle équipe !

    Répondre
  • 22 juillet 2018 à 8 h 34 min
    Permalink

    Bravo pour ce nouveau sauvetage !!! Et surtout : MERCI POUR LES GALGOS !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *