Merci, petits êtres de lumière,merci d’embellir à ce point nos vies..

Le bonheur s’installe dans notre vie un peu comme une saison succède à l’autre, on ne se rend pas tout à fait compte qu’il est là parce qu’on est encore tout engourdis des jours d’hiver, nos yeux embués des vestiges de journées compliquées ne parvenant pas immédiatement à faire la mise au point sur ce bonheur tout neuf.

Et puis tout à coup il explose devant vous, dans toute sa beauté et sa simplicité, il est juste là aussi présent que vivant.

C’est alors que ce sourire enfantin peut se déposer sur notre visage, le sourire de la victoire, le sourire que nous inspire la joie de vivre de nos chiens.

Quelle incroyable leçon de vie ils sont, nos Galgos !!

Je me demande très souvent si je serais capable de pardonner comme eux pardonnent aux humains et je sais déjà que la réponse est non, bien sûr que non !

Ils ont cela de merveilleux qu’ils parviennent, eux, malgré leur souffrance, malgré les horreurs qu’ils ont traversées, à donner leur confiance, leur amour à nouveau, prenant le risque d’être trahis encore une fois parce qu’ils ont cette envie de vivre, cette envie d’y croire qui domine tout le reste.

Je m’incline devant cette capacité de résilience, je les admire pour cela.

Et je bois leur bonheur jusqu’à la lie, je m’en enivre, ils sont ma drogue, ma porte magique vers ce monde meilleur auquel je ne crois plus sur la terre des hommes.

Néo, ex-Poléo catalogué craintif +++, restera, à ce jour, la plus belle leçon de courage que j’aie reçue.

Lui, arrivé d’Espagne, avec une telle charge de traumatisme qu’il était presque mort au fond de lui, il portait un total renoncement à la vie, il avait déposé les armes depuis longtemps et attendait sans la moindre émotion que la mort vienne le libérer de cette vie qui n’avait été que souffrance, douleur et peur.

Pendant de longs mois je ne savais pas quoi faire pour l’aider, ma tendresse n’était à ses yeux pas différente des coups, je me sentais impuissante face à l’ampleur de ses douleurs et je souffrais avec lui en silence. Alors nous nous sommes tous les deux laissés tomber dans le terrier d’Alice, le haut est en bas, le jour est la nuit… Nous avons passé du temps à nous chercher l’un l’autre avec l’unique promesse que nous ne remonterions pas l’un sans l’autre.

Néo, c’est une poupée russe qu’il a fallu que j’effeuille avec une infinie douceur, chaque nouvelle couche dévoilant d’autres aspects de lui, chaque nouvelle étape une épreuve en soi.

Et puis un jour, un jour de soleil et de miel, je suis arrivée au cœur de sa poupée et j’y ai trouvé un joyau. Depuis ce jour, cet immense sourire qui lui dévore tout le visage ne l’a plus quitté. Nouvelle naissance ou première naissance ? Première naissance de toute évidence 🙂

Ainsi s’installe le bonheur, le bonheur des choses simples, le bonheur de vivre, le bonheur d’être aimé !

Ce que préfère Néo, c’est retrouver son cousin Milka chaque fois que mes chiens et ceux de Val, ma déléguée et amie, sont réunis pour ne former qu’une seule et même meute.

Dans ces moments-là on peut voir, assises dans l’herbe, deux humaines béates d’amour, regarder leurs chiens courir et jouer, croquer la vie jusqu’à plus soif, remonter le temps perdu, vivre, vivre tout simplement…

Dans ces moments de grâce on peut se dire que nous avons gagné, que le mal devant nous a reculé pour laisser place à la lumière.

Comme je vous aime, mes pierres précieuses : Moïra, mon unique, sang de mon sang, toi qui respires d’un même souffle que moi, la vie vaut la peine d’être vécue rien que pour t’avoir rencontrée !

Samaël, mon grand doux maladroit, un peu nigaud, mon grand cornichon qui tremble si le vent souffle dans les arbres, tu es si beau !

Néo, mon élu, regarde quel merveilleux chien heureux tu es devenu, je suis si fière de toi, mon ange!

Mina, ma souris, ma coquine qu’il faut toujours avoir à l’œil, tu es la plus âgée chez nous mais c’est de toi que j’imagine les 400 coups 😉 et puis sans oublier Milka et Ocean, neveu et nièce, comme je vous aime aussi mes trésors, notre meute n’est jamais vraiment complète sans vous, vous êtes tous les deux un morceau de mon bonheur.

Merci, petits êtres de lumière, merci d’embellir à ce point nos vies 🙂

Stephanie

 

15 pensées sur “Merci, petits êtres de lumière,merci d’embellir à ce point nos vies..

  • 10 mai 2018 à 8 h 40 min
    Permalink

    C’est un très beau texte plein d’émotions et des photos de chiens heureux…c’est magnifique!

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 16 h 53 min
    Permalink

    Merci Stéphanie chacun de vos écrits et témoignages emplit notre cœur de bonheur apaisant . Auprès de vous vos quatre galgos savent désormais ce que le mot amour veut dire. La vie est pour eux pleine de douceur après les tempêtes !
    Claude de Nyons

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 14 h 22 min
    Permalink

    merci merci Stéphanie pour ce chant d Amour ! le meilleur de l humain est là , dans ce témoignage , et me touche profondément . Ma douce Zoïa , si craintive , depuis 15 mois a la maison , et qui ne fait pas mine de vouloir accepter mon mari, sera peut etre un jour comme Néo , je le souhaite de tout coeur. Que la vie au milieu de vos loulous vous soit toujours douce.

    Répondre
    • 9 mai 2018 à 19 h 43 min
      Permalink

      Si cela peut vous rassurer mes chiens sont relativement sur la réserve avec mon mari également, alors qu’il les adore et veille sur eux comme des trésors. Ce que moi je peux faire avec eux, il ne le peut pas.
      Je pense qu’ils conservent en eux une peur marquée des hommes, horrible souvenir offert par leur galguero. Nous plaisantons souvent en disant que mon chéri est perçu par mes chiens comme un “dommage collatéral” 😀 !!!! Il en est un peu de même avec nos filles qui ne peuvent toucher que Moïra, et encore pas au début il aura fallu pas mal de temps.
      Effacer leur passé on ne le peut malheureusement pas, on ne peut que construire leur avenir en les laissant évoluer à leur rythme dans la délicatesse.
      Tendresse pour la douce Zoïa qui, elle aussi aujourd’hui, chemine sur le chemin du bonheur grâce à vous 🙂

      Répondre
  • 9 mai 2018 à 11 h 18 min
    Permalink

    Quel magnifique texte ! quelle belle écriture ! Il n’y a rien à ajouter, sinon que nous vivons les mêmes émotions.

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 10 h 57 min
    Permalink

    merci Stéphanie pour ce très beau texte et ces très belles photos.

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 10 h 00 min
    Permalink

    Ouaou ! Quel superbe témoignage ! Et c’est vrai qu’il sourit Neo !!! C’est magique de le voir heureux comme ça ! Merci Stefanie de les aimer si fort . Merci de leur avoir montrer que le bonheur était possible …

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 9 h 58 min
    Permalink

    Mon Dieu que ce texte est beau, bien écrit, émouvant.
    On y sent tout votre amour, Stéphanie, pour ces êtres que la vie a meurtris, mais qui grâce à vous ont trouvé le chemin du bonheur.

    Merci…

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 9 h 44 min
    Permalink

    Quel texte magnifique, plein de sensibilité, d’amour. C’est vrai qu’ils sont nos bijoux les plus précieux. Aucune fortune, aucun bien matériel de ce pauvre monde, ne pourrait remplacer le bonheur que nous offre nos chiens. Ma princesse andalouse, SAFARI, a transformé ma vie, je dirais même qu’elle a redonné un sens à ma vie. Et mes chiens en accueil complètent régulièrement ce bonheur, avec tellement d’intensité. Merci Stéphanie de nous apporter cette bouffée d’amour qui va embellir ma journée.

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 8 h 53 min
    Permalink

    Très beau message d amour et d espoir,je partage votre émotion avec mes chiens,dont Nova,ex Tuly,une noireaude, cassée,sans aucune méchanceté, aucune rancune,et qui donne son amour sans compter.Quand je partage des moments de complicité avec mes fifille,le reste n à plus d importance. Il n y’a plus que de l amour et de la bienveillance. Merci les chiens.

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 8 h 44 min
    Permalink

    quelle belle ode à ces chiens merveilleux ! merci Odile

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 8 h 38 min
    Permalink

    c’est vrai qu’ils nous donnent beaucoup . c’est un amour fusionnelle qu’on partage avec eux un lien intense depuis que Casiopé est rentré dans notre vie ça a été quelque chose de magique . on a besoin de son contact de la câliner de lui donner encore plus d’amour tous les jours de la protégée de ses démons elle se reconstruit chaque jour. Il y a de l’amélioration mais le temps fera le reste .
    Nous venons d’adopter Mike ( Aries) pour qu’il l’aide car lui est bien dans ses pattounes joueur câlin . Et oui ils illuminent nos vies merci à vous tous les galgos de nous donner tant de bonheur .

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 8 h 17 min
    Permalink

    En lisant les premières lignes sans même regarder les photos je savais d’où venaient ces mots exprimés avec tant de justesse, tant de douceur, tant d’humanité, tant de dévotion et tant d’amour…
    Merci pour ce si joli témoignage ma Steph, qui ne laissera aucun lecteur, normalement constitué, indifférent au sort de nos galgos tant aimés…

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 8 h 10 min
    Permalink

    Texte sublime….Merci ; je n’ai pas encore fini d’effeuiller Nino,mon beau, magnifique ténébreux….mais chaque jour apporte son lot de récompense, de regards si lumiére, de sourires parfois béats dans le canapé refuge, de baignades dans le bassin à poisson avec son pote Ferre maintenant Edward, … Mais je sais qu’un jour!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *