Les blablas de la présidente d’LSF / Mon premier été sans elle..

Jour J – 3 avant notre dernier grand sauvetage, le prochain sera pour la rentrée de septembre.

Ce sont 30 galgos qui arriveront au siège de l’association et beaucoup d’entre eux seront en accueil en France en plus de ceux qui y sont déjà.

Nous espérons donc que ce début d’été sera propice aux adoptions et nous allons tous  travailler pour ça.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-fbm-du-12-mai/

Il y a encore beaucoup trop de galgos au refuge de la FBM et les bagarres éclatent, notre petite Uxia en a malheureusement fait les frais.

Ensuite nous penserons à notre grande JDA qui se déroulera le 15 juillet,

j’espère que vous serez nombreux à y participer car cette année nous fêterons les 10 ans d’LSF.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/journee-des-adoptants-le-15072018/

Le temps file à toute allure, les jours passent avec leurs joies et leurs peines, la vie est ainsi faite et rien ni personne ne peut changer le cours de notre destinée, nous devons faire avec ce que la vie veut bien nous donner et nous reprendre.

Depuis quelques semaines la mienne est accrochée au fil de celle que j’ai tant aimée et qui va bientôt me quitter.

Princesse Diana c’est le nom que je lui ai donné lorsque je l’ai adoptée il y a de nombreuses années  déjà.  Elle l’a toujours porté dignement, que dire d’elle sinon qu’elle est la galga parfaite, celle que tout le monde souhaite, celle que j’aime au point de ne jamais m’être imaginé qu’elle s’en irait comme ça, non pas elle.

Je ne l’ai pas vue vieillir ou je ne voulais pas le voir, mais  en tout cas ce que je sais, c’est que je ne voulais pas qu’elle parte dans la souffrance de ce mal qui la ronge, et qui me fait mal tant elle a mal.

Ostéosarcome

Une horreur, un crabe si cruel qu’il vous prend en très peu de temps ce que vous avez de plus cher au monde.

Nos jours sont comptés, je ne sais pas combien, mais sa douleur est telle que je vais devoir encore une fois me résigner à abréger la vie d’un de mes amours.

Un cataclysme qui va encore faire éclater mon cœur en mille morceaux.

J’ai peur  

Mais la vie est ainsi faite et le temps file à toute allure, il se dérobe sous nos pieds comme la mer qui se retire et on reste avec nos chagrins et nos souvenirs.

Ce sera mon premier été sans elle..

 

 

 

16 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF / Mon premier été sans elle..

  • 10 mai 2018 à 8 h 32 min
    Permalink

    Courage Odile dans ce moment difficile…

    Répondre
  • 9 mai 2018 à 14 h 49 min
    Permalink

    Bonne route pour ce sauvetage , que ces bébés voyagent dans le bonheur vers leur nouvelles vie.

    Courage pour votre petit ange qui va partir vers les étoiles.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 21 h 29 min
    Permalink

    Nous pensons à vous. Parce que nous avons la possibilité d’enrayer la douleur chez nos fidèles amis à quatre pattes, il faut nous résigner à prendre cette décision malgré le chagrin qui va suivre. Nous sommes avec vous.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 18 h 49 min
    Permalink

    courage à vous et de tout coeur avec vous mais je sais que vous leur avez donné tout l’amour et le bien être que beaucoup n’auront jamais. Bien amicalement

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 18 h 02 min
    Permalink

    tout notre soutien, Odile, en cette période ou toute décision est si poignardante…..Ulla, ma belle Ulla, mon premier amour , et aucun amour ne se ressemble…..Elle dort dans un cercle de roses anciennes qui doit lui rappeler des souvenirs lointains de jardinage avec nous….Alors, après lui avoir dit Bonjours, nous partons à pas de loup pour ne pas perturber sa sérénité……et nous retournons à nos occupations terrestres avec au fond du coeur son regard noisette si chavirant…..

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 15 h 18 min
    Permalink

    Je ne sais que trop ce qu’est cette douleur… Je n’ose imaginer ce qu’elle sera encore et encore…
    De tout coeur avec vous Odile dans cette épreuve…
    Anne, Margaux et Minuit

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 13 h 23 min
    Permalink

    pour être passée par là et avoir dû prendre « la » décision , je sais que çà n’est pas facile, il faut apaiser Diana, nous, nous pouvons souffrir …., c’est un geste sage et réfléchi qu’il faut assumer, je ne vous connais pas mais je sais que vous saurez le faire pcq par amour pour eux , pour leur souffrance et leur dignité, vous saurez exactement quand vous allez le faire. Minoca

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 10 h 50 min
    Permalink

    Oui c’est toujours difficile de prendre cette décision mais cette maladie est d’une grande souffrance ta famille, nous tous seront auprès de toi . Tu feras un geste d’amour je sais que c’est difficile sur l’année 2013 5 de mes chats sont partis dont 2 euthanasiés et je dois dire que c’est toujours aussi dur quand mon chat Flasch a eu son cancer j’ai tenté le tout pour le tout on lui a amputé la patte mais je voyais bien que ça n’allait pas nous avons opté pour un scanner métastases partout il a tenu 3 mois il luttait mais la souffrance est arrivée très vite il se cachait mon mari ne voulait pas que je l’endorme. Nous avons cette possibilité Mais nous le faisons par amour même si c’est dur . Bon courage Odile nous sommes tous auprès de toi

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 9 h 53 min
    Permalink

    Bonjour,
    Il n y aura donc pas de sauvetage en juin?
    Comment faire pour activer les adoptions (de qualité?)
    Moi même je regarde a essayer de relever un mur de 65cm.
    Il ne faut rien risquer .
    J’aimais beaucoup Esther….. elle a la chance de continuer
    sa vie rapidement….
    J’ai vu une vieille Galga laissée pour compte….. mais il serait peut-être mieux
    choisir entre ceux déjà rapatriés?…. la fougue de leur jeunesse me freine, question
    d’organisation et de sécurité.
    Vous me direz.
    Bon dimanche à vous.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 9 h 14 min
    Permalink

    bon courage, c’est tellement difficile de se résigner à les laisser partir.
    notre peine est immense.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 9 h 09 min
    Permalink

    Odile, je pense à vous et à votre princesse Diana, à votre peine, votre souffrance morale et à la douleur physique de votre galga.
    Je vous souhaite beaucoup de courage pour affronter ce nouveau deuil.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 9 h 02 min
    Permalink

    Chère Odile,je vous envoie tout mon soutien dans ce difficile moment,je sais à quel point on souffre quand on doit laisser partir un ami.Dites vous que vous avez fait le maximum pour la rendre heureuse et qu’ elle a eu une belle vie à vos côtés,c est l essentiel.Soyez forte,la douleur finira par s estomper.Amities.Patou et TU L’Y.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 8 h 55 min
    Permalink

    Oui Odile, chaque fois c’est un déchirement. Nous aimerions les garder aussi longtemps que nous, bipèdes, sommes sur cette terre..Hélas, ce n’est pas possible, car nos AMOURS vieillissent beaucoup plus vite que nous. Et selon …devons nous résigner à les aider à s’envoler pour qu’ils ne souffrent pas ! C’est très dur, je sais, mais nous les aimons tant. Prendre cette déchirante décision est un ultime geste d’amour envers eux ! Nous devons ensuite vivre sans eux, chose pas facile, car nous continuons de les voir partout, de les entendre, de les sentir….et de toute manière tous nos animaux restent gravés dans nos coeurs !! ….Courage Odile..Amicalement.

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 8 h 47 min
    Permalink

    Jiji et Princesse Diana seraient elles donc inséparables pour vous quitter presque ensemble ? Elles veilleront toutes 2 sur vous pour vous aider dans votre si bel engagement auprès des galgos !

    Répondre
  • 8 mai 2018 à 8 h 42 min
    Permalink

    courage ODILE que dire de plus on est de tout cœur avec toi….. c est facile a dire mais malheureusement on est tous passé par là un jour et il y a des décisions pas facile à prendre .bisous et courage Beauty Neffer et moi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *