Yolinda, doucement mais sûrement…Galga à adopter via LSF

Yolinda était au refuge depuis plus d’un an et sur notre site depuis des mois, mais comme vous le savez les galgos traumatisés par leur lourd passé de maltraitance purgent malheureusement une seconde peine puisqu’il y a très peu de demandes d’adoption pour eux.

Alors Véro, notre déléguée suisse, s’est proposée de la prendre en accueil en plus de Cristoph, taulard de la FBM lui aussi, arrivé en France en décembre et qui est devenu un joyeux luron.

https://www.levriersansfrontiere.com/2017/12/29/cricrou-damour-ex-taulard-de-la-fbm-devenu-le-roi-du-canape-cherche-bonheur-aupres-dune-famille-aimante/

Comme quoi rien n’est jamais perdu et il est important de ne pas laisser tomber ces galgos-là, tout est possible avec du temps et de la patience.

Quand Yolinda est arrivée chez Véro, elle s’est tout de suite collée à Cricrou pour se rassurer, et bizarrement comme si elle le reconnaissait.

Mais non, il n’y a rien de bizarre, il devait encore porter l’odeur du refuge, les chiens ont un odorat sept fois plus développé que le nôtre et un instinct incroyable, alors pensez donc qu’elle savait bien que ce noiraud venait du même endroit qu’elle…

Yolinda est dans un environnement très calme, alors elle évolue à son rythme, doucement mais sûrement, un peu à l’image de Véro, notre déléguée suisse qui l’a prise en accueil.

La zen attitude, ne jamais rien précipiter et toujours prendre les choses comme elles viennent ..

Alors notre petite craintive découvre au fil des jours les plaisirs de la vie d’un animal de compagnie respecté et aimé. Cricrou d’amour l’a tout de suite prise sous son aile

« Allez t’inquiète pas, ma belle, ici on est au paradis, fais moi confiance tout va bien se passer, elle est douce comme un agneau Véro »

 Ils sont adorables tous les deux, toujours collés ensemble. Elle apprécie les courses folles dans le jardin en sa compagnie, mais c’est elle la plus rapide, une vraie fusée la Yoyo..

Elle a sa place sur le canapé où elle se sent en sécurité, se détend et apprécie les caresses. Le soir, elle a son moment de délire en faisant du lancer de peluches à travers le salon. La nuit, elle est tranquille et dort dans son panier.

Qui l’eût cru ? Elle qui était tellement terrorisée au refuge, elle qui n’était que l’ombre d’elle-même…

Bien évidement tout n’est pas gagné et dans la maison quelques stratégies sont nécessaires pour
l’approcher et lui passer la laisse, ainsi que pour la faire rentrer depuis le jardin.

Elle apprécie bien les balades en nature et la voiture. La propreté est acquise. Elle supporte bien les absences, du moment que Cricrou est avec elle. 

Elle se laisse apprivoiser avec de la douceur, des compliments,  des friandises et des caresses. Pour Yolinda, un environnement calme et un jardin seront nécessaires. L’idéal serait qu’elle soit adoptée en compagnie de Christoph, qui est une présence apaisante et rassurante pour elle. 

Elle est un bonheur au quotidien et quand elle pose son regard profond sur vous, vous ne pouvez que fondre. Un petit trésor au passé douloureux mais qui ne demande qu’à laisser éclore sa joie de vivre.

Si vous avez un coup de cœur pour l’un d’eux ou pour les deux,

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/galgos/france/

n’hésitez pas à remplir le formulaire de demande d’adoption ou à contacter Véro :

veronique.lsf@netplus.ch / 0041 79 307 98 23

Yolinda est née en 2011, elle est en accueil en Suisse pas très loin de la Frontière.

 

 

 

10 pensées sur “Yolinda, doucement mais sûrement…Galga à adopter via LSF

  • 11 février 2018 à 15 h 25 min
    Permalink

    Très heureuse que vous soyez de retour.

    Répondre
  • 11 février 2018 à 8 h 12 min
    Permalink

    Quel plaisir de vous retrouver Mme Brochot.
    Yolinda et Cricou sont superbes.
    Ils ressemblent tellement à Tatie et Pili qui sont complémentaires et tellement proches voire inséparables. Un vrai bonheur de les avoir toutes les deux à mes côtés.
    J’espère de tout coeur qu’ils seront adoptés ensembles. A savoir qu’un galgo c’est bien mais 2 galgos c’est mieux.

    Répondre
  • 10 février 2018 à 20 h 29 min
    Permalink

    Heureuse de vous retrouver Odile.
    C’est vrai qu’ils sont magnifiques tous les 2. J’espère vivement qu’ils seront adoptés ensemble.

    Répondre
  • 10 février 2018 à 14 h 23 min
    Permalink

    heureuse de vous retrouver odile ; espérons que les deux anges serons adopter ensemble ce serai une belle adoption , bon dimanche odile.

    Répondre
  • 10 février 2018 à 12 h 26 min
    Permalink

    tout d abord merci a Véronique une belle personne de cœur.
    j espère qu il auront la chance de pouvoir être adopté ensemble car son copain fait aussi partie de son équilibre et son évolution il faut vraiment en être conscient c est important pour cette petite. j ai une trauma c est ma chérie un AMOUR de chienne ,effectivement notre mamie Lisa de 12 ans est aussi sa béquille qui lui a aussi permis d évoluer pour mieux comprendre les codes de la vie dans une maison aimante .comment ne pas craquer avec ces deux merveilleux frimousses ???

    Répondre
  • 10 février 2018 à 10 h 08 min
    Permalink

    Plaisir de te lire Odile ! Ils sont adorables tous les 2. J’espère de tout cœur qu’ils pourront rester ensemble ….

    Répondre
  • 10 février 2018 à 9 h 19 min
    Permalink

    ils sont beaux tout les deux
    c’est incroyable cette beauté, cette aura qui se dégage d’un lévrier
    ce sont des chiens de châteaux
    de gros bisouxxx

    Répondre
  • 10 février 2018 à 9 h 06 min
    Permalink

    Ils sont très beau tout les 2 j’espère qu’ils seront adoptés ensembles et je très heureuse de te retrouver Odile . On se verra le 17 Février . Bisous

    Répondre
  • 10 février 2018 à 8 h 51 min
    Permalink

    Oh belle Yolinda ! les caresses,les friandises, l’Amour et le respect çà je peux te le donner, mais l’environnement zen ce n’est pas possible pour le moment ! ….Mais j’espère qu’un coeur s’ouvrira pour toi et Cricou…car vous êtes inséparables et magnifiques ! Bonne chance les loulous. Plein de douces caresses.

    Répondre
  • 10 février 2018 à 8 h 48 min
    Permalink

    Merci Odile d’être de retour.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *