La fin de la saison de chasse en Espagne et l’hécatombe dans nos refuges partenaires

La  saison de chasse se termine en Espagne et les galgueros (chasseurs) ont d’ores et déjà procédé à des sélections draconiennes, ce qui sonne le glas pour beaucoup de galgos.

Les chiens qu’ils considèrent encore aptes pour l’année prochaine saison seront gardés et les autres seront mis au rebut.

Ce sont donc des milliers de lévriers galgos qui sont acheminés en ce moment même dans les perreras (fourrières)  pour y être exterminés ou qui sont abandonnés dans les rues, souvent la puce arrachée au couteau pour ne pas que le propriétaire soit identifié.

Comme ce fut le cas pour Noemi secourue par  les bénévoles d’Ecija.

Tous nos refuges partenaires  sont bondés et nous demandent de sortir des chiens pour pouvoir en sauver d’autres, mais nous ne pouvons malheureusement pas aller au-delà de nos capacités d’accueil.

C’est un terrible dilemme pour tous les militants de cette cause de ne pouvoir faire encore plus et c’est une course constante contre la montre dans tous les pays d’Europe qui ensemble dénoncent les actes de tortures et de barbarie perpétrés chaque année en toute impunité en Espagne sur cette race de chiens maudite.

Les  chiens arrivent affaiblis, amaigris, dénutris, malades, terrorisés, alors il faut les soigner, acheter des médicaments, des vermifuges et des pipettes, les nourrir  convenablement avec une alimentation riche afin qu’ils reprennent du poids car en l’état ils ne peuvent pas être vaccinés, ni stérilisés, ce qui retarde leur rapatriement en France.

Tout cela coûte beaucoup d’argent, nous avons attribué une aide d’urgence à hauteur de 1 000 euros à chacun de nos refuges partenaires (Ecija, Tobarra, Abyda, Fuerza et Arco Natura), une toute petite bouffée d’oxygène qui leur permettra de souffler un peu.

Les chiens qui arrivent avec les membres fracturés sont opérés, nous finançons les interventions de ceux que nous prenons en charge, comme Morey ( 656 euros) qui sera dans notre transport du 24 février

La clinique de la Fondation Benjamin Mehnert est saturée, il y a actuellement 40 galgos hospitalisés et plus aucune capacité d’accueil, mais comment refuser de porter secours à un animal en souffrance.

Malheureusement nous ne pouvons pas tous les prendre en charge alors nous avons créé une rubrique spécialement pour eux : « les galgos du cœur »

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/les-galgos-du-coeur-ceux-qui-ont-besoin-de-vous/

En 2018 LSF va  financer la rénovation de la clinique qui devient vétuste ainsi qu’une extension, ce qui permettra aux vétérinaires de travailler dans de meilleures conditions et d’accueillir encore plus de galgos.

Encore, encore, c’est une chaîne sans fin, une véritable hécatombe…

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Faites entrer un ange dans votre maison, adoptez un galgo.

4 pensées sur “La fin de la saison de chasse en Espagne et l’hécatombe dans nos refuges partenaires

  • 2 février 2018 à 20 h 17 min
    Permalink

    Bravo l’Europe, quelle honte !!! En 2018 comment cela est possible, toujours des actes de cruautés de la part de barbares, comment peut on agir de la sorte, je suis dégouté, je ne comprends pas que les dirigeants et les médias ne réagissent pas !!! il faut espérer que les futurs générations espagnole soient différentes et que les galgueros disparaissent avec leurs traditions et n’existent plus. Il faut que la jeunesse se mobilise, spécialiste des réseaux sociaux pour que toute cette merde soit connue par tous les gens civilisés. Dénoncer, communiquer pour espérer ne plus entendre parler de maltraitance animal.

    Répondre
  • 2 février 2018 à 18 h 26 min
    Permalink

    Je vous envoie également un chèque pour aider ces pauvres loulous

    Répondre
  • 2 février 2018 à 13 h 15 min
    Permalink

    Mon Dieu comme l’être humain peut être cruel! Cette hécatombe cessera-t-elle un jour? Il faut le souhaiter vivement…

    Répondre
  • 2 février 2018 à 10 h 00 min
    Permalink

    C’est la race des ” galgueros ” qui est maudite et qui devrait être exterminée !!!! Je vous envoie un chèque pour aider ces pauvres innocentes victimes de ces tortionnaires arriérés

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *