Que notre vie ensemble soit belle et heureuse…par Béatrice adoptante de Ysatis

J’ai découvert par hasard l’histoire et le sort inhumain des galgos et des pods dont j’ignorais absolument tout.
Comment une telle inhumanité peut-elle encore exister au xxie siècle, et surtout sans réactions des autorités d’un pays dit civilisé !!
J’ai eu un coup de cœur et au cœur pour ces regards empreints de malheur, de souffrance, mais au fond desquels on lit aussi tant d’espoir et surtout aucune rancune.
Après une longue réflexion et bien des hésitations, je me suis décidée à rechercher celui ou celle qui pourrait vivre sans autre congénère mais surtout avec 2 chats.

Et là, quoi de plus rassurant qu’un chien en FA, dont on connaît ainsi plus le comportement, les réactions.
Les informations et conseils recueillis auprès d’Odile et de Chantal , FA, furent déterminants. En quelques jours, j’ai trouvé « ma perle » et me suis empressée de préparer son arrivée. En cette période de cadeaux, j’ai fait rougir la CB un peu plus que le raisonnable !!

Depuis mercredi, me voici donc plongée dans l’univers galgo, dont paraît-il on ne sort plus !
YSATIS (ex AMATE) va avoir désormais tout son temps pour se poser, observer, comprendre et s’acclimater à son nouvel environnement.
Ses nouveaux compagnons, les chats Lady et Sumo (calmes mais extrêmement craintifs de tout, même des humains) sont moins apeurés que je ne le pensais. Ils semblent avoir d’emblée compris que sa place était désormais là.
Pour l’instant, nous en sommes à la phase d’observation et chacun reste dans son périmètre.

Plus de craintes pour elle. Chaleur d’une maison, siestes sur le canapé, promenades, soins et attentions seront désormais son quotidien.
Seule obligation, perdre une « petite surcharge pondérale » et retrouver grâce à de l’activité une ligne digne d’une belle et grande galga (LOL) !!

Eh oui, moi, qui envisageais une galga de petite ou moyenne taille, me voici avec une grande demoiselle de 65 cm, curieusement un peu rondelette…

On ne dirait pas qu’il y a désormais un chien à la maison.

Elle est discrète, extrêmement calme, douce, très délicate quand elle prend son petit morceau de fromage ou sa friandise.
Elle manifeste sa joie par de grands battements de queue et s’autorise même à poser de temps à autre le bout de sa truffe sur ma joue. Comment ne pas fondre !!

YSATIS ma belle, le meilleur est devant toi. Nous commençons à vivre et à écrire notre histoire à quelques heures de Noël. Quel beau cadeau !
Que notre vie ensemble soit longue et heureuse !

Béatrice

Par hasard j’ai découvert leurs terribles histoires
Et certaines réalités sont difficiles à recevoir
Pourtant pods et galgos martyrs gardent en eux un peu d’espoir
D’être un jour sauvés avant qu’il ne soit trop tard
Affamés, torturés, mutilés, hélas ce ne sont pas des racontars.

Pas de mots pour exprimer la puissance de la douleur,
Quand on lit au fond de leurs yeux ce que signifie le mot malheur,
Pas de mots pour expliquer l’inexplicable,
Pas de mots pour consoler l’inconsolable,
Alors pouvoir être là pour qu’ils posent une tête, une épaule,
Attendant que les lendemains se dépêchent de jouer leur rôle.

Pas de phrases miracles pour soulager leurs peines,
Aucune formule magique pour ces maux qui saignent,
Uniquement notre présence pour aider à guérir,
Et constater que leur courage nous fait grandir.

Pas de remèdes éclairs pour réparer cœur et corps brisés,
Il faudra tant de temps avant qu’ils puissent cicatriser,
Avoir connu le pire mais apprendre aussi à vivre sans,
Qui imagine que l’humain leur fait verser des larmes de sang

Ils restent debout et j’admire leur courage,
Ils avancent la tête haute après avoir traversé ces orages,
Les saisons passeront saluant leur patience,
En leur force et leur envie, j’ai une totale confiance.
 
Ils ne seront plus jamais les mêmes mais dans le ciel dès demain,
Ysatis et tous les adoptés seront ces étoiles qui brilleront pour montrer le chemin
À tous ceux si nombreux encore en Espagne
Et qui espèrent si fort qu’à eux aussi on témoigne
Des soins et de l’amour, qu’on leur tende les bras
Car pour un adopté ici, c’est trois de sauvés là-bas.

24 pensées sur “Que notre vie ensemble soit belle et heureuse…par Béatrice adoptante de Ysatis

  • 28 décembre 2017 à 21 h 36 min
    Permalink

    Superbe texte, je vous souhaite beaucoup de bonheur avec Ysatis.

    Répondre
  • 27 décembre 2017 à 9 h 20 min
    Permalink

    Très beau texte, vraiment exceptionnel. Malheur et bonheur mis en poésie. Bravo pour toute cette reconnaissance, ce coup de gueule avec notre belle langue française. Bravo pour cette adoption. Bonne année à vous tous !

    Répondre
  • 24 décembre 2017 à 23 h 59 min
    Permalink

    Quel texte superbe! Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec votre tendre Galga et vos chats… nous attendons également la finalisation de l’adoption d’un galgo, ancien « taulard » Daryl… il me tarde tant d’avoir la chance de partager avec lui notre vie avec ma fille, mes 2 Chiennes et notre Chatonne!

    Répondre
  • 24 décembre 2017 à 9 h 22 min
    Permalink

    J’espère qu’en cette période de Noël où débute notre belle histoire, sera un bon présage pour YSATIS.
    La demoiselle passe beaucoup de temps à dormir (et à ronfler !!). C’est comme si elle laissait tomber la pression et se laissait totalement aller. Plus de craintes.
    Pas voleuse pour l’instant quoi que ! Elle serait bien intéressée par la gamelle des chats mais n’ose pas aller plus loin que mettre ses pattes sur le comptoir de la cuisine et humer…
    Je suis agréablement surprise par le comportement des chats. Je pensais qu’ils seraient terrorisés et resteraient comme à l’habitude cachés, mais non. Ils vont et viennent, entrent et sortent mais restent vigilants (toujours un regard en direction d’YSATIS).
    Découverte de la plage, le bruit de l’océan, la truffe en l’air pour humer l’air iodée – Grande ballade en forêt avec le Shih Tzu de Mamie (un peu collant à son goût) – Petite manucure des pattes avant (taille des ongles) offerte par une charmante toiletteuse – Quart d’heure de folie dans le jardin de 2000 m où elle s’est lâchée dans une course à fond dans tous les sens – Gros câlin un peu brutal sur le canapé, presque entièrement sur moi, qui s’est terminé par étirée de tout son long sur le dos, les pattes en l’air et la tête sur mes genoux à se faire grattouiller !!
    Voici nos premiers jours où actuellement en vacances annuelles, j’ai la chance de pouvoir lui consacrer beaucoup de temps.
    Bonnes fêtes de Noël et de fin d’année à tous

    Répondre
  • 24 décembre 2017 à 8 h 46 min
    Permalink

    Vous débutez une magnifique histoire d’amour avec votre galgo. Elle vous remplira de joies chaque jour. Chaque jour elle deviendra plus proche de vous et vous verrez dans ses yeux toute sa reconnaissance et tout son amour. J’ai adopté ma première Galga Camélia il y a 10 ans. Elle m’à malheureusement quittée il y a 2 ans. C’était ma fille, ma belle , mon amour de chien. Son compagnon un autre galgo, un grand traumatisé était trop triste. J’ai donc poursuivi mon virus galgo et dernièrement j’ai repris la petite galga blanche qui était à ma mère suite à son décès. Le virus galgo était familial . Une pile électrique qui met beaucoup d’animation dans la maison. Mais je souhaite également dire qu’en Espagne il y a aussi d’autres malheureux, tout aussi maltraités. Les matins espagnols. J’ai eu la chance de croiser Eliane une FA passionnée par les matins et de pouvoir adopter Callao 60 kg d’amour sur pattes, un brave, gentil, ne demandant que de l’attention. Il a une dysplasie et nécessite une alimentation particulière et des soins. Je vais chez un ostéopathe et bientôt nous allons commencer l’acupuncture. Il se porte de mieux en mieux. Alors n’hésitez pas. Adoptez ces malheureux ils nous le rendent si bien et au centuple. Joyeux Noël.

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 23 h 16 min
    Permalink

    les galgos sont des amours sur pattes. Nous vivons avec une jolie galga facétieuse, affectueuse, intelligente, calme, douce etc etc…On ne peut même pas énumérer toutes ses qualités. Un seul défaut, mais qui nous fait rire : mademoiselle est une petite voleuse ! laissez un morceau de brioche sur un plat posée sur la table de la salle à manger et partez quelques minutes, la brioche a disparu et MAGUY fait semblant de dormir sur son fauteuil !!! maligne !!! Adoptez sans hésiter un galgo et vous ferez entrer le bonheur dans votre maison !

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 12 h 03 min
    Permalink

    Ysatis a trouvé la maison du bonheur. Beau cadeau de Noël pour cette jolie galga.
    Longue vie à vos trois compères. Bonne fin d’année.

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 12 h 00 min
    Permalink

    Ysatis a trouvé la maison du bonheur

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 12 h 00 min
    Permalink

    Moi aussi je les ai découverts par hasard et je regrette un peu tard car il est certain que j’aurais adopté depuis longtemps. Cela va faire bientôt 3 ans que Diaval est avec moi. Je désirais une vielle femelle même cassée et trauma mais surtout noire pour lui offrir de belles dernières années et je me suis retrouvée avec un jeune mâle. RIEN à regretter! Je ne sais pas si les lévriers sont tous pareils mais il est certain que le galgo est spécial. Galgo un jour, galgo toujours. Vous êtes tombée dans le pot, vous allez certainement vous y trouver bien. Et quel bel hommage vous leur rendez par ce beau texte. Longue vie et bon Noël à vous deux ainsi qu’à vos proches.

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 11 h 52 min
    Permalink

    Merveilleux texte qui raconte si bien la vie auprès de ces merveilleux chiens que sont nos galgos, ce sont des chiens, d’accord,mais tellement plus que c’a !!!!
    La place qu’ils prennent dans notre vie ,des l’adoption,est immense……Nous pensons galgos,nous respirons galgos ,nous tremblons pour eux….nous avons fait le choix d’un amour infini et d’un bonheur sans fin.Chaque petit pas en avant nous comble de joie et nous font voir un peu la vie en rose ! joyeux Noël à vous,Beatrice,votre chienne est un magnifique cadeau….pour elle et pour vous!

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 11 h 48 min
    Permalink

    quel beau poème pour tous ces anges, oui, le virus galgo existe, j’ai fondu pour eux, mes trois loulous font désormais partis de ma famille, je les dorlote et je les protège en pensant a tous leurs frères et sœurs restés là-bas, à toute cette souffrance qui me rend malade, Ysatis a eu la chance de trouver sa famille d’amour, vous allez avoir une vie merveilleuse ensemble

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 11 h 07 min
    Permalink

    Oui c’est vrai qu’elle a l’air bien chez vous. Nous sommes les délégués qui avons fait la prévisite et nous sommes rassurés par votre bonheur. En plus l’environnement est superbe avec un bois devant la maison. Longue vie à toutes les deux

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 11 h 02 min
    Permalink

    Superbe article ! comme vous j’ai découvert, il y a 2 ans l’univers misérable des podencos et galgos en Andalousie et par la même occasion la cruauté de leurs bourreaux…. Insoutenable !
    Je m’étais dit que j’adopterais quand je serais plus disponible, c’est enfin arrivé !
    Je suis sensible à votre récit, il est beau et vrai ! j’attends une petite podenca qui arrive d’Espagne prochainement, je m’inquiète un peu car comme vous j’ai 2 chats, ils sont très calmes et non agressifs mais extrêmement peureux de tout, bruits et personnes étrangères.
    On m’a assurée qu’elle était douce et très proche de l’humain ainsi que de tous les autres animaux. J’ai hâte !
    Je vous souhaite le meilleur à toutes les deux.

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 10 h 38 min
    Permalink

    Quel beau message d’amour, une belle histoire qui débute, merci Béatrice pour cette adoption. Je crois qu’on ne choisit pas le chien, les choses s’imposent naturellement. Ysatis devait venir chez vous, c’était écrit… Moi, j’ai été sa famille d’accueil et c’est une chance de l’avoir connue et aimée. Certaines personnes me disent : « moi je ne pourrais pas être famille d’accueil, je ne pourrais pas le laisser partir, ça doit être trop dur ». Alors je réponds si ce chien n’avait pas eu sa place en FA, il serait certainement mort là-bas. Et puis on a toujours des nouvelles, et quoi de plus rassurant que de le savoir heureux dans sa famille. Chacun laisse sa trace dans mon cœur à tout jamais. Et puis un autre va arriver en Janvier et une nouvelle histoire d’amour va commencer. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à devenir famille d’accueil, c’est d’une richesse incroyable, une aventure humaine extraordinaire. Passez tous de bonnes fêtes de NOEL.

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 10 h 17 min
    Permalink

    Beau message, je crois que votre histoire est LA NÔTRE ! Ysatis ressemble à mon Mozart (même robe), moi aussi ! j’aurai souhaité un petit, il mesure 68 cm, c’est un chien d’un calme olympien, très musclé, élégant, avec une belle ligne de dos, il est très sérieux et délicat, aucune bêtise. C’est aussi ma perle, mon trésor..
    Très bonnes fêtes à tous

    Répondre
    • 23 décembre 2017 à 15 h 59 min
      Permalink

      Bien souvent ce ne sont pas les plus imposants qui prennent le plus de place ! J’ai 2 galgas et la plus grande est d’un calme olympien alors que la plus petite et dernière arrivée ne tient pas en place et est toujours à la recherche d’une bétise à faire. Cette nuit elle a réussi à attraper le calendrier de l’avent et en faire des confettis. Heureusement il y avait plusieurs billets de banque sur la table et curieusement ils ne l’ont pas captivé !! Sacrée Tinny tu nous fait devenir chèvre mais on t’aime malgré tout

      Répondre
  • 23 décembre 2017 à 9 h 53 min
    Permalink

    Roh comme c’est beau, un joli conte de Noel qui laisse transparaître tant d’émotions.
    Digne galga Ysatis qui a déjà trouvé le chemin de votre coeur et vous a déjà fait tout comprendre.
    Oui c’est un vrai bonheur de chaque jour, et c’est vrai comment ne pas fondre.
    Et je confirme l’univers galgo on n’en sort pas en général, et je dirais meme qu’on s’y enfonce (smiley qui rit).
    Le galgo c’est un peu un chien à part…..qui vous envoie des bouffées d’amour en posant sa tete sur votre cuisse, en vous lancant des regards à faire fondre, et tant d’autres choses.
    ou qui vous fait éclater de rire en prenant des positions pas possible…
    Votre témoignage est magnifique et on sait que là, une histoire merveilleuse va s’écrire.
    Joyeux Noel

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 9 h 23 min
    Permalink

    Oui une belle leçon de Noël Béatrice, en ces jours où tout le monde devrait être heureux, en ce qui me concerne je ne le suis pas et grâce à vous deux vous avez enchanté cette journée. Merci

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 8 h 54 min
    Permalink

    quel beau message Béatrice soyez heureuse avec cette perle cela va faire neuf ans que Angie est entré dans notre vie que du bonheur .Je remercie tout les jours Odile pour cette magnifique adoption passez un très bon noel et de bonnes fètes de fin d’année

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 8 h 36 min
    Permalink

    Très joli message en cette veille de Noël.
    C’est une grande chance que vous avez de pouvoir établir un lien d’amour indéfectible avec un être sensible ,même abîmé par l’homme.
    Les chiens sont nos maîtres de joie, ils vivent leur vie pleinement, pas comme nous qui sommes toujours à regretter le passé ou à craindre le futur…..rarement dans l’instant présent….Eux vivent leur vie avec courage et abnégation, Avec délectation quand l’homme n’est pas là pour les en empêcher….
    Ils offrent toujours le meilleur d’eux mêmes sans retenue.
    Quelle leçon pour nous qui nous croyons supérieurs…
    J’ai adopté il y a quelques mois une petite minette un peu sauvageonne , elle n’aime pas les câlins, ni les bisous, mais elle dort avec moi toutes les nuits , sa présence a quelque chose de magique.
    Quel bonheur de pouvoir vivre avec un animal.
    Ceux qui n’en n’ont pas , quelle tristesse……
    Je vous embrasse tous , vous qui aimez, qui respectez, qui considérez , tous ces êtres merveilleux du monde animal.
    Tous les mystiques de la planète l’ont dit, ce sont nos frères de vie , et ceux qui se moquent , les pauvres , ils sont bien loin derrière nous………

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 8 h 15 min
    Permalink

    oh! merci ! quel magnifique récit
    je vous souhaite beaucoup de bonheur

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 8 h 06 min
    Permalink

    Panser les blessures de l’âme et du corps, réparer ce que la main de l’homme a brisé sans pitié et en toute impunité. Tel est notre engagement lorsque l’on adopte. Voilà YSATIS heureuse pour de longues années….Belle vie à vous deux sans oublier les chats…et bon Noël.

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 7 h 48 min
    Permalink

    Un joli conte de Noël qui n’est pas fiction mais bien réalité !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *