Arnold symbole vivant du martyre des lévriers galgos en Espagne

Je crois que personne n’a oublié Arnold, galgo martyr et qui restera à jamais le symbole vivant de ce que vivent ces chiens en Espagne.

Affamés, battus, mutilés, torturés, des dizaines de milliers de lévriers galgos sont exterminés chaque année en Espagne en toute impunité et ils meurent dans d’atroces souffrances.

Les quelques rescapés sont pris en charge par les refuges espagnols dans un premier temps puis par les associations européennes, qui se chargent de leur placement.

Arnold ce fut Le comble de l’horreur ! On croit toujours avoir vu le pire, avoir touché le fond du fond de la souffrance, et non, il y a pire encore.

Arnold récupéré dans une perrera, ces mouroirs pour chiens, le 20 juin par les bénévoles de la Fondation Benjamin Mehnert. Il a mangé sa propre patte pour pouvoir se libérer de ses liens.

Inimaginable, monstrueux. Quelle souffrance a dû endurer ce pauvre galgo. Qu’a-t-il subi pour en arriver à une telle mutilation ?

Lire son histoire ( lien)

https://www.levriers-sans-frontieres.com/arnold-2/

Après 1 an et demi de lutte acharnée et plusieurs interventions que ce soit à la clinique de la FBM en Espagne ou à celle du Dr Baron en France, l’ostéomyélite qui rongeait sa patte  a eu définitivement raison de celle-ci, et nous avons dû nous rendre à l’évidence et prendre la décision de pratiquer une amputation afin de lui rendre sa liberté et de le soulager de ce qui était devenu pour lui un trop lourd fardeau.

Comble de malchance, suite à l’intervention, il y a eu quelques complications de cicatrisation, et notre Arnold a dû rester presque 3 semaines hospitalisé.

Ce fut très long pour lui, pour nous tous et pour Laurène qui  l’a enfin récupéré lundi…

Il s’est beaucoup ennuyé et a perdu du poids, mais le voici enfin de retour dans sa maison avec sa maman d’amour qui va le bichonner et le retaper.

Dans quelques semaines tout cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir…

Belle vie à vous deux…

Toutes les interventions d’Arnold  ont été prises en charge par Lévriers sans Frontières,

https://www.levriers-sans-frontieres.com/

Vous pouvez nous aider en faisant un don, soit par paypal sécurisé via notre site, soit par chèque à envoyer à LSF 43 rue de Paris 10700 Villette-sur-Aube

D’avance merci de ce que vous ferez pour nous aider.

 

 

 

 

15 pensées sur “Arnold symbole vivant du martyre des lévriers galgos en Espagne

  • 26 janvier 2018 à 9 h 25 min
    Permalink

    Un grand MERCI docteur
    merci de votre existence

    Répondre
  • 26 janvier 2018 à 9 h 23 min
    Permalink

    dites-moi est-ce normal ? suis la seule à avoir ce flot de larmes à chaque fois pour un animal maltraité, abandonné ?
    des fois j’en ai même plus

    Répondre
  • 3 novembre 2017 à 22 h 09 min
    Permalink

    Le pire est derrière toi, courageux Arnold.
    Te voilà libéré. Tu ne souffriras plus.
    Tu vas vite reprendre du poids, chouchouté par Laurène.
    Je ne peux m’empêcher de penser, Laurène, que tu m’avais dit à la JDA qu’Arnold posait souvent ses deux pattes sur tes épaules .
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux, le plus longtemps possible.
    Vous le méritez bien .

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 18 h 00 min
    Permalink

    Il ne faut pas le regarder avec nos yeux d’humain… Il a subi des horreurs, aujourd’hui, une belle vie l’attend avec une super môman… il faudra surveiller son poids mais l’amour n’a pas de limite…

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 15 h 58 min
    Permalink

    J’ai eu un chat(noir de surcroit) que j’ai du faire amputer d’une patte avant, Venceslas…. J’ai été bluffée de la vitesse où il a su s’adapter à son handicap alors qu’il était adulte… Donc, beau Galgo, je pense qu’il en est de meme pour ta race ; alors, grand courage et toutes mes amitiés à ta Maman ;

    P.S. Odile, je ne reçois plus la news letter……………….???????????????? GR GR Gr Gr gr

    Geneviève, Dona et Otto

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 14 h 48 min
    Permalink

    Il faudrait leur faire pareil à ces salopards, les attacher bien serré jusqu’à ce que la corde rentre dans leur chair! Tout aura été fait pour essayer de lui sauver sa patte mais l’essentiel c’est qu’il ne souffre plus. Il a l’air vraiment très bien ce Docteur Baron. Je suis certaine qu’il sera heureux même sur 3 pattes car sa maman a l’air très gentille.

    Répondre
    • 2 novembre 2017 à 4 h 11 min
      Permalink

      Ils sont complètement tarés, ce sont des ordures sans nom. Malheureusement on ne peut rien faire : L’HUMAIN, PAS TOUCHE !

      Répondre
  • 1 novembre 2017 à 13 h 09 min
    Permalink

    Désolée mais c’est pas logique de plui avoir fait perdre 1 an et demi pour en finir par lui amputer quand même sachant qu’ils vivent très bien sans … parfois je ne comprend pas …

    Répondre
    • 1 novembre 2017 à 18 h 24 min
      Permalink

      Donc, si je vous suis bien, il vaut mieux vous couper la jambe plutôt que tout essayer pour vous la sauver ?

      Répondre
  • 1 novembre 2017 à 11 h 46 min
    Permalink

    J ai trop ri avec l œil de Moscou après avoir versé des larmes pour Arnold.on voudrait tous les prendre ,et les aimer pendant des années àvant la déchirante séparation ,comment faire pour que les gens et certains adoptants comprennent qu un lévrier est doux comme le miel et demande pas grand chose que de l amour 16 mois aujourd hui que mon galgos adore,mon enfant M a quittée. Et j ai toujours le coeur en miettes un jour peut être je rendrai heureux un ou une autre lévriers ,j y pense mais pour moi il est encore trop tot ,je ne demande pas un beau ,un jeune ,si j adopte un galgos ce sera un chien dont personne ne veut,un noir, un taulard pour que ses dernières années soit pour elle ou lui un bonheur infini

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 11 h 32 min
    Permalink

    Courageux Arnold 🙂 il ne te reste que le meilleur maintenant et sur 3 pattes tu restes le plus craquant doudou du monde 🙂 Belle vie avec ta fabuleuse maman très doux Arnold <3

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 10 h 19 min
    Permalink

    Comment oublier ARNOLD ? Et sa gentille maman rencontrée à la JDA… Je suis bien triste aujourd’hui de constater que tous les efforts déployés en Espagne, en France par le Docteur BARON et les vétos qui ont pris la suite se sont soldés par une amputation. C’est vraiment pas de chance ! J’ai la gorge serrée et les larmes aux yeux lorsque je pense à ce qu’il a enduré… Quel douloureux et long parcours… Ce qui me console c’est que notre bel ARNOLD est entouré d’amour et chouchouté par sa Famille. Il restera toujours dans les esprits ce Galgo magnifique et si courageux parce qu’il est exceptionnel ! Il reste au quotidien dans le cœur de toute la Famille LSF avec quatre pattes ou trois pattes, ça n’enlève rien à sa beauté ni à son tendre regard…
    Plein de câlins et de caresses à toi mon petit bonhomme !

    Répondre
  • 1 novembre 2017 à 10 h 15 min
    Permalink

    Allez mon petit filleul, te voila libéré du lourd fardeau qu’était devenue ta patte au point de ne plus t’en servir les derniers temps….Tu es un grand courageux et Laurène va t’aider avec Amour. Heureuse vie à vous deux….Plein de doux câlins pour Lauren.

    PS) Odile, je ne reçois plus la newletter. Pas dans les SPAM non plus !!! Que se passe–t-il ??

    Répondre
    • 1 novembre 2017 à 11 h 15 min
      Permalink

      Oui il y a eu un problème mais je pense que tout est rentré dans l’ordre maintenant , quelle galère !! mais ne vous inquiétez surtout pas, cela n’a rien à voir avec l’œil de Moscou qui nous surveille si vous voyez ce que je veux dire !!

      Répondre
  • 1 novembre 2017 à 8 h 37 min
    Permalink

    Pauvre chéri, le voilà enfin libéré de son calvaire… longue et belle vie à toi, bel Arnold.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *