Les blablas de la présidente d’LSF / L’histoire d’une sale bête condamnée à mort…

Début de l’histoire…jeudi dernier, Elisabeth notre déléguée de la Manche reçoit ce texto…

« Bonjour, Élisabeth, je suis actuellement chez le vétérinaire pour Noali car Gona l’a encore blessée, elle a une oreille déchirée et plusieurs entailles sur les pattes avant. Heureusement que mon épouse était là pour lui faire lâcher prise car elle avait attrapé Noali à la gorge. La semaine dernière c’est l’oreille de mon bouvier qu’elle avait blessée. De plus elle  mord les gens qui viennent chez nous, ma belle-sœur ne veut plus venir à cause d’elle. Maintenant vous avez deux choix : soit vous la récupérez très rapidement, soit je la fais euthanasier. »

Il fait froid dans le dos ce texto, n’est-ce pas?

A la réponse d’Élisabeth, « nous allons la récupérer le plus vite possible »

Voici la réponse de l’adoptant…

« Je reste persuadé que vous faites une erreur en la gardant » !!

Ce qui veut dire que nous aurions dû laisser Gona mourir…

Vous pouvez constater que ce propriétaire n’a aucune empathie pour la chienne qu’il a adoptée en mars 2015.

C’est aussi simple que ça : soit vous la récupérez, soit elle mourra, et nous, on a plutôt  intérêt à faire fissa quand c’est comme ça et à dire amen.

On nous traite comme des moins que rien !!

Voici encore un exemple tout frais de ce que nous vivons chaque jour.

Oui, la protection animale nous bousille, elle nous rend amère, elle nous plonge sans cesse dans la colère, dans la désolation face à toutes les difficultés auxquelles nous devons faire face, notre rôle étant de placer des chiens qui ont été maltraités et de les protéger ensuite d’éventuels adoptants maltraitants et des vétérinaires qui prendront ça pour argent content et qui se chargeront du sale boulot !!

Je me souviens très bien de Gona, je n’oublie aucun des chiens que je sors d’Espagne, toute petite galga effarouchée qui était au refuge d’Ecija, que j’avais eu tant de mal à prendre en photo tellement elle avait peur.

Une de nos familles d’accueil est allée la chercher samedi en toute hâte, je les en remercie car le tableau dressé en aurait fait fuir plus d’une !!

Agressive envers ses congénères et envers les humains sur lesquels prétendument elle se jetait pour attaquer, aboyeuse, tueuse de chats, elle avait depuis 1 an un collier électrique autour du cou !!

Voilà ce que subissent les galgos que nous plaçons dans ce que nous croyons être de bonnes familles…

Je ne vous parle même pas de notre angoisse, à Élisabeth et à moi, jusqu’à ce que Jean-Pierre ait récupéré « le monstre » samedi matin à 9 h pétantes !!

Nous avions tout prévu, muselière et cage pour l’isoler, car il a d’autres chiens et des chats, nous ne voulions donc prendre aucun risque au vu de ce qui nous avait été raconté.

Quand on veut se débarrasser de son chien on dit qu’il a la rage !!

Dans ce cas, cette phrase prend tout son sens, pas étonnant que certains vétérinaires peu scrupuleux se laissent aller à l’euthanasie de complaisance…

Jean-Pierre et Martine l’ont donc récupérée samedi chez le propriétaire, qui l’a rendue comme une merde, allez, du balai Gona, à dégager sale bête !!

Et eux, ils ne se sont pas démontés, il avait prévu une journée sur un concours hippique et ils l’ont emmenée !!

Et nous avec Élisa, étions rivés sur nos portables dans l’attente de nouvelles,

« Faites bien attention, séparez-la des vôtres dans la voiture, attention aux autres chiens en extérieur, il paraît qu’elle attaque, attention à vos chats en rentrant !!

Bref les pauvres, il fallait qu’ils soient vraiment  motivés !!

Première nouvelle dans la matinée de samedi

« Tout va bien ne vous inquiétez pas, elle est adorable et visiblement toute contente d’être avec nous dans la voiture. »

Première surprise : il paraît qu’elle détestait la voiture et qu’elle vomissait, du coup elle en était privée, la sale bête !!

Arrivée sur le terrain de concours ; nous on angoissait avec Élisa, les autres chiens et tout ça…

Autre nouvelle.

« Elle fait la fête à tout le monde et frétille de la queue quand elle voit d’autres chiens en laisse. »

On n’y comprend plus rien, bon, on va voir avec les chats, ne nous réjouissons pas trop vite, il y en a 3 chez Jean-Pierre et Chantal…

Et le lendemain

« Elle n’y prête aucune attention, même dehors elle ne les regarde pas. »

Ben zut alors !! C’est le pompon !! Bon attendons encore, ne nous réjouissons pas trop vite, faites gaffe quand même, cage la nuit, il faut l’isoler des autres et ne pas lui faire confiance surtout…

Et depuis samedi on attend que « le monstre » jaillisse enfin et sorte du corps de cette petite galga de 56 cm !!

On attend mais pour l’instant elle est adorable. Martine nous dit que c’est un pot de miel et qu’elle ne comprend pas, il ne se passe rien du tout, visiblement elle est toute contente d’être dans cette nouvelle famille et c’est comme si elle avait toujours été là.

Mais nous, on attend quand même avant de la proposer à l’adoption…

Vous savez quoi, elle a des croûtes autour du cou, ce serait une allergie au collier anti-puces.

Anti-puces ou électrique ?

Elle est triste et pathétique, cette histoire, je n’ai pas de mots pour dire mon écœurement…

Elle a bien vieilli notre petite Gona en 3 ans, que de poils blancs… ci-dessus Gona à son arrivée en mars 2015, ci-dessous Gona aujourd’hui..Je ne la reconnais pas…

Voilà ce que certains adoptants font des galgos que nous sortons de l’enfer, ceux-là ne valent pas plus chers que les galgueros..ce sont juste des salauds.

 

 

36 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF / L’histoire d’une sale bête condamnée à mort…

  • 9 janvier 2018 à 20 h 16 min
    Permalink

    Faut faut faut, Mireille pourrait vous parler de.l’amour et surtout du respect que les animaux ont entre eux. C’est le voisin qui tue nos chats et pas les lévriers

    Répondre
  • 28 octobre 2017 à 18 h 02 min
    Permalink

    une histoire comme beaucoup trop de chien subisse l’incompétence et bétises humaine. dans le présent c’est trop dur d’observé un chien apprendre a lire le langage canin comme ont apprend le langage des signes .pour agir au mieu pour sont bien etre.

    Répondre
  • 18 octobre 2017 à 20 h 35 min
    Permalink

    Comment ont ils pu faire cela…oui, eux ! Pauvre puce dans quel état ils l’ont mIse…mais, ils lui ont fait quoi ! Ils la décrivent comme une furie…ellz devait être terrorisée…j’ai deux lévriers et je n’ai pas besoin d’hurler…ils faut les denoncer…et les autres loulous chez ce cinglé ? Ils sont peut être dans le même état que la louloute

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 21 h 09 min
    Permalink

    J ‘ espère que vous allez poursuivre ces gens qui a adopter gona pour maltraitance et souffrance. Elle était belle comme un coeur et maintenant ont voit les dégâts sur son visage. Je suis en colère contre ces monstres. Ça va prendre beaucoup de temps et courage pour récupérer mais avec tendresse j ‘ espère que elle oublié ça vie avant.
    Courage ma belle.

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 20 h 23 min
    Permalink

    moi j ai adopter une galga depuis 4mois se sont des chiens magnifique elle a 4ans adorable avec moi et ma chienne et mon chat un peu farouche et fait peur a d autre mais cette chienne merite de connaitre un nouvel avenir car sa vie n a pas ete toujours rose donc etape par etape j essaie de la convaincre que tout le monde n est pas pareil heureusement vous admire pour se que vous faite chere odile elle merite tant d amour et de tendresse a vous et votre equipe merci cordialement moi c est lodi que j ai elle s appelle lilou maintenant et contente de l aqvoir dort avec moi et protectrice envers moi

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 20 h 21 min
    Permalink

    la pauvre nenette ,elle a du avoir une drole de vie.C est pas facile de savoir à qui ont a affaire mais l idée d un controle au bout de trois mois est une bonne idée surtout pour l animal qui ne peu pas appeler au secours .Bonne soirée à tous les amoureux du lévrier.

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 20 h 09 min
    Permalink

    On croit connaître les gens mais on a parfois des surprises.
    Un jour, une collègue de travail m’a dit : « tu préfères les quadrupèdes aux bipèdes? »
    Je lui ai répondu : « tu m’as bien cerné, ils ne sont pas hypocrites eux et ils ont beaucoup plus de qualités. »
    Souvent, quand je dis ça, je choque les gens mais ce n’est pas grave…
    Je ne suis pas bien vieille mais j’ai une assez mauvaise expérience des humains…
    « Qui aime les bêtes, aime les gens » et c’est le cas dans la grande famille d’LSF!

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 19 h 12 min
    Permalink

    Cette histoire est poignante de douleur qui vous retourne l’intérieur tellement elle est sordide…
    Cette pauvre petite galga a dû être le souffre douleur de cette famille méprisable qui pour sans débarrasser lui a trouvé tous les défauts du monde et inimaginables sans qu’elle en possède un seul.
    Comment ne pas avoir la haine contre ces gens là qui ne valent pas mieux que ces galgueros !!!

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 15 h 32 min
    Permalink

    Pourquoi ne pas faire comme la FBB, SPA ou autre , effectuer des contrôles auprès des familles adoptantes après quelques mois de l’arrivée du chien dans la famille ?

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 14 h 59 min
    Permalink

    C’est bien connu lorsqu’on veut se débarrasser de quelque chose on lui trouve les pire défaut du monde!
    Ce qui me mets en colère sont ces personnes qui au début tout beau tout nouveau et après on change d’attitude. Malheureusement il y a encore beaucoup trop de vétérinaire qui ne cherche pas plus loin que le bout de son nez et euthanasie le chien alors que ce n’est pas lui qui est en faute mais son propriétaire !
    Il arrive a ma gazelle de faire des bêtises je lui dis souvent qu’elle est une petite chiasse, mais pas une seule minute j’ai pensée m’en débarrasser, nous l’aimons énormément et elle le sait car elle fait partie de NOTRE FAMILLE.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *