Nela après un an de refuge mérite plus que tout son ticket pour la liberté /Elle est à adopter et arrivera en France le 9 septembre

Si nous ne l’avions pas sortie de là elle y serait restée un bail et serait devenue une taularde.

Arrivée à la FBM le 17 septembre 2016 elle n’y soufflera pas sa première bougie grâce à Véro notre déléguée suisse qui s’est rendue au refuge juste avant l’été et qui a eu le cœur brisé de voir cette pauvre galga complètement terrorisée et recroquevillée dans son panier.

C’est que ça n’a pas été facile la première fois lorsqu’elle a voulu la sortir de son box, elle se cramponnait au sol freinant des 4 fers se demandant bien ce qui allait lui arriver.

Et puis chaque jour elle y est retournée et peu à peu elle a constaté que quelque chose changeait dans les yeux de Nela, comme des étoiles qui brillaient et puis le 5e jour Nela s’est levée toute seule de son panier, non elle ne freinait plus des 4 fers, non Véro ne rêvait pas, Nela l’attendait et montrait des signes de joie , elle avait gagné sa confiance.

Chaque jour elle a progressé, chaque jour elle donnait à Véro quelque chose de plus, se rapprochant d’elle physiquement puis peu à peu elle a commencé à apprécier les caresses , comme pour la remercier de s’occuper d’elle et de lui montrer que le main de l’humain pouvait être douce.

Et puis Véro a dû s’en aller la mort dans l’âme en laissant sa petite protégée, bien sûr elle m’a demandé de lui offrir son ticket pour la liberté, vous imaginez bien que j’ai dit OUI tout de suite, les galgos craintifs ont toujours été ma priorité.

Elle sera dans notre transport du 09 septembre, Nela, et nous souhaiterions plus que tout qu’elle soit adoptée dès son arrivée.

C’est une galga très touchante et au fil du temps avec de l’amour et de la patience vous tisserez avec elle des liens indéfectibles.

Elle s’entend parfaitement avec ses congénères, il faudra d’ailleurs qu’il y en ait au moins un dans sa future famille, et elle ne prête aucune attention aux chats.

Bouteille à la mer pour ta petite protégée, Véro !!

https://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-de-septembre/

Si vous désirez adopter Nela, n’hésitez pas à remplir notre formulaire, dès réception nous vous contacterons.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/demande-dadoption/

Pour  plus de renseignements , n’hésitez pas à contacter  Vero :

Veronique.lsf@netplus.ch / 0041 79 307 98 23 / Suisse

7 pensées sur “Nela après un an de refuge mérite plus que tout son ticket pour la liberté /Elle est à adopter et arrivera en France le 9 septembre

  • 17 août 2017 à 11 h 55 min
    Permalink

    Elle est magnifique comme tous ses congénères d’ailleurs !!!!! elle est craintive mais quel animal ne serait pas craintif en ayant vécu des choses atroces. Mais elle n’est pas si craintive que çà puisqu’elle a rapidement accordé sa confiance à une humaine !! mais une “humaine” plutôt exceptionnelle je crois.
    Toujours est-il que lorsqu’on recueille un galgo il ne faut rien brusquer sinon çà n’ira pas. On ne dira jamais assez : patience, calme, douceur et beaucoup d’amour

    Répondre
  • Ping : Nela (F) – Lévriers Sans Frontières

  • 17 août 2017 à 9 h 57 min
    Permalink

    Un regard envouteur. Deux petits yeux aux reflets de la pierre ‘oeil de tigre”. Deux petits yeux qui ne demandent qu’à briller. Je suis convaincue que Nela séduira les coeurs. Bonne chance et longue vie jolie princesse.

    Répondre
  • 17 août 2017 à 9 h 11 min
    Permalink

    Petite Nela, tu me touches toujours autant, comme tous les craintifs de ce transport <3
    Je te souhaite ardemment qu'une bonne âme se penche sur toi afin de t'offrir un forever home dès ta sortie du camion 🙂

    Répondre
  • 17 août 2017 à 8 h 54 min
    Permalink

    Regardez un peu ses yeux !! on la dirait maquillée… Et si après 4 jours il y avait déjà des changements, j’imagine que cette petite oubliera vite ses craintes…. Cela doit être une déchirure de partir. Si au moins on pouvait leur expliquer que nous reviendrons la chercher, que ce n’est plus qu’une histoire de quelques semaines….Mais non… et on imagine l’abandon qu’il ressente… Holala Véro tu as dû avoir la mort de l’âme… Mais voilà, aujourd’hui cette petite est sur le blog et j’espère que LSF lui trouvera sa famille…. bonne route ma douce

    Répondre
  • 17 août 2017 à 8 h 35 min
    Permalink

    Merci pour ce magnifique reportage, émouvant, rempli d’espoir et prouvant à chaque fois que la confiance peut revenir entre l’animal et la femme “ça me gène de dire l’homme” . Il y a beaucoup d’espoir et de réussite. Bravo à toute l’équipe. Bravo Véronique !

    Répondre
  • 17 août 2017 à 8 h 34 min
    Permalink

    Elle est jolie la petite NELA, belle robe bringée !
    Je confirme encore une fois, un craintif ça demande de la patience au début, il ne faut pas le nier, mais une fois qu’il donne sa confiance, il donne également un amour inconditionnel et indéfectible. Et ça c’est du pur bonheur !
    Imaginez la prouesse de Véro en cinq jours pour apprivoiser la belle NELA, c’est bien la preuve que tout est possible.
    Je suis très touchée par l’histoire de NELA et j’espère qu’une belle famille sera là pour lui ouvrir ses bras pour toute la vie à la descente du camion le 9 septembre…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *