Adieu petite luciole, vole vers les étoiles…

Ma petite luciole est partie rejoindre les étoiles hier et elle brillera toujours de mille feux dans mon cœur.

Je crois que c’était le moment de nous dire adieu après une longue nuit  où nous nous sommes tout dit, où je lui ai promis d’avoir le courage de la laisser s’envoler au paradis.

Une décision difficile à prendre et que je remettais chaque jour au lendemain, parce que parfois elle allait mieux, parce que parfois dans ses yeux je voyais encore briller comme une envie de continuer un petit bout de chemin à mes côtés.

Je veux garder d’elle l’image d’une Cécilia pimpante et vivante, elle avait une rage de vivre incroyable, parfois je me demandais où elle allait chercher toute cette énergie.

Je veux oublier le dernier mois et la vision de son petit corps décharné, je veux oublier ses yeux creusés par la maladie, je veux oublier cette Cécilia que je ne reconnaissais pas et qui chaque jour me brisait le cœur un peu plus.

Arrivée en France en septembre 2015, nous avons très vite décelé une insuffisance rénale et le diagnostic fut sans appel, ses reins étaient fibromateux, c’était comme si elle n’en avait pas, son espérance de vie n’était que de 6 mois et elle en a gagné 12 .

J’espère juste qu’elle aura été heureuse ici, au milieu de nous tous humains et chiens, c’était un sacré phénomène et elle nous manquera, notre « gisquette », c’est son papa qui l’appelait comme ça, tous les soirs c’est elle qui avait le privilège de lécher son pot de yaourt et elle ne loupait pas l’heure du repas, les autres le savaient et ils respectaient.

Et puis avant-hier soir elle s’est effondrée au pied de la table et on a compris, mon mari et moi, que c’était la dernière fois qu’elle léchait le pot de son yaourt.

Dans une meute chaque chien a sa place et quand il y en a un qui s’en va, c’est tout le groupe qui est déséquilibré, tout le groupe qui pleure et moi, je fais partie intégrante des leurs.

Adieu ma gisquette, adieu ma galganette éphémère,

Nous ne t’oublierons pas, papa et moi.

Rip mon ange, embrasse Marion pour moi, et, vous deux, attendez ceux qui vont bientôt vous rejoindre là-haut.

https://www.levriers-sans-frontieres.com/cecilia/

Je remercie ses parrains et ses marraines qui nous ont aidés à financer ses soins tout au long de sa courte vie.

 

27 pensées sur “Adieu petite luciole, vole vers les étoiles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *