Merci pour ce délicieux moment ma petite Marion…

Ange abusé portée après portée il t’a exploitée

Ange brisé tes démons de minuit ne t’ont jamais quittée

Ange libéré après 10 années de goulag  je t’ai rencontrée

Passionnément je t’ai aimée

Courageusement tu as lutté

Pour vivre à mes côtés

Juste quelques années

Furtivement,

Mais le temps ne compte pas

L’important c’est ce que l’on met dedans

Un concentré d’amour

Mon amour mon tendre amour

Cette façon que tu avais de ne vivre qu’à travers moi

Tes pas dans les miens

Ta confiance juste pour moi

Sans moi tu ne voulais plus rien

Moi sans toi ce matin

Je reste seule avec mon chagrin

Ton petit cri pour me dire «  viens »

Je ne l’entendrais plus,

C’est fini, tu es partie

Là-bas au paradis

Merci mon amour pour ce moment délicieux

Tellement précieux

Tu m’as tout appris

L’abnégation, l’amour sans contrepartie, le don de soi à l’infini

Adieu, ma petite Marion

Tu vas tellement me manquer

Mais je vais continuer à lutter, à dénoncer

Pour que jamais ne soit oublié

Ce que vivent toutes les femelles reproductrices

Condamnées comme toi

A vivre un supplice

Merci pour ce délicieux moment ma petite Marion

Je t’ai aimée plus que de raison

Mais si c’était à refaire je le referai

Paix à ton âme vieille dame….

Amour pour toujours tu resteras à jamais dans mon cœur

 

32 pensées sur “Merci pour ce délicieux moment ma petite Marion…

  • 14 juin 2017 à 21 h 40 min
    Permalink

    Madame BROCHOT,
    C’est un hommage poignant que vous venez de rendre à votre douce Marion. Rien que de vous lire, des larmes roulent sur mes joues.
    Je reprendrai simplement ces quelques vers de Leny ESCUDERO
    …… »Il est au royaume des loups
    Aux étoiles il cogne sa tête
    Et danse sur les cheveux fous
    D’une comète »…….
    Marion fait maintenant partie de ces étoiles et veille désormais sur vous.
    Courage.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 16 h 54 min
    Permalink

    Aurevoir petite Marion, tu as eu une douce fin de vie auprès d’Odile et c’est tout ce qui compte, si tu peux, vas faire un câlin à ma douce Mila qui me manque et que j’aime, une écorchure de plus dans le cœur d’Odile et dans le notre, vole ma chérie.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 15 h 17 min
    Permalink

    Très bel hommage !!! Pour Marion et la belle histoire que vous écrite avec elle !!!
    Ils partent toujours trop tôt… Merci pour elle et pour tout l’amour que lui avait offert, et qu’elle vous a offert… tous ces moments que vous avez partagés avec elle, à jamais graver dans votre cœur…
    Lorsqu’il nous quitte… c’est un peu de nous qui part avec eux…
    De tout cœur avec vous, dans ce moment difficile…

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 14 h 31 min
    Permalink

    A MARION
    Au paradis des chiens peut-être
    Ton long museau à la fenêtre
    Tu nous accueilleras bientôt
    Au triple galop caracole
    Je vois tes pattes qui s’envolent,
    Chevauchant l’herbe et les nuées
    Le vent siffle dans ton pelage
    Vole vole mon loup sauvage….
    OURALOU Jean Ferrat

    Répondre
    • 14 juin 2017 à 20 h 24 min
      Permalink

      Je pleure toujours quand j’entends cette chanson.

      Répondre
  • 14 juin 2017 à 14 h 21 min
    Permalink

    Adieu petite Marion, tu as rejoins mon LILO dans les étoiles…
    Courage Odile, c’est moi qui dit cela alors que les larmes m’accompagnent depuis trois jours…
    Merci pour la douce vie qui a été la sienne auprès de vous…
    Bien à vous
    Isa LILO

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 13 h 04 min
    Permalink

    Reposes en paix,petite Marion pres de tous tes copains et gambadez dans çe merveilleux pont de l arc en ciel.courage à vous madame Brochot,je vous comprend ,car moi depuis la perte de mon Kim il y a 11 mois je suis devastee.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 12 h 31 min
    Permalink

    C est un jour bien triste pour vous odile mais la jolie marion a surement vecu ses meilleurs années avec vous ; vous lui avez apporter de l amour et la sécurité d un foyer sur le quel elle pouvais compter.courage odile .

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 11 h 54 min
    Permalink

    Je suis de tout coeur avec vous Madame Brochot. La petite Marion a eu la chance de trouver auprès de vous l’amour qu’elle était en droit d’attendre et elle vous a sûrement apporté beaucoup. C’est une merveille que vos chemins se soient croisés mais la séparation est toujours très difficile, alors je vous souhaite un grand courage pour cette épreuve. Marion n’est pas loin, elle est dans votre tête, dans votre coeur et elle a certainement touché votre âme.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 11 h 34 min
    Permalink

    courage Odile nous avons beaucoup de peine pour la petite MARION et aussi pour toi Tu l’as rendue heureuse mais maintenant elle est en paix au paradis des chiens avec tous ses potes.bisous Brigitte ,beauty , et neffer

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 11 h 12 min
    Permalink

    Bonjour Odile….Mes mots ne colmateront pas cette douloureuse déchirure…juste COURAGE. Que ce combat continue tous ensemble. Repose en paix Marion.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 10 h 45 min
    Permalink

    Bonjour Odile, je suis si triste d’apprendre la disparition de Marion. Elle a été si heureuse auprès de toi, et ces moments que vous avez passés ensemble resterons gravés pour la vie. Tu l’as aimée, câlinée, soignée, rassurée et elle a pu vivre ces quelques années de bonheur dans une famille aimante. Elle est partie en paix et de son paradis elle te protègera et t’assistera dans ce combat que tu mènes depuis plus de 10 ans. Elle est ton ange gardien qui te soutiendra dans les pires épreuves. Nous sommes tous de tout coeur avec toi et nous te soutiendrons dans ce combat pour LSF. Tu peux compter sur moi. Lydia, Mona & Lisa

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 10 h 26 min
    Permalink

    Bonjour Odile et bon courage, c’est si dur de perdre son animal de compagnie qui fait partie de la famille à part entière ( pas comme tous ces S…..pards qui les martyrisent ou les abandonnent,qui eux n’ont aucune pitié, ni remords de le faire ). Marion est partie avec tout l’amour que vous lui avez donné et le bonheur qu’elle n’aurait jamais connu sans vous. On est de tout coeur avec vous dans ces moments si difficiles. Repose en paix Marion

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 9 h 40 min
    Permalink

    Ce matin je suis bien triste d’apprendre la nouvelle!j’en ai les larmes aux yeux mon coeur est en peine pour toi! Quand on les perd on perd un petit bout de nous! elle a été heureuse , à connu l’amour avec toi! Tu t’es battu avec elle pour la garder auprès de toi aussi longtemps que tu as pu même quand les vétérinaires n’avaient plus d’espoir! Et ces moment que tu as gagné avec marion ont été si précieux pour vous 2! Continu ton combat pour toutes les Marion et autres qu’ils aient une belle vi enfin!! Tu es une belle personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et de respect! Je suis de tout coeur avec toi et tu sais que si tu as besoin je suis la!! RIP belle marion tu es partie le coeur léger et rempli d »amour d’odile

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 9 h 18 min
    Permalink

    Que d’amour dans ce poème pour Marion , elle est partie et vous laisse le coeur en miettes .
    Que vous dire , les mots ne seront pas assez forts pour apaiser votre chagrin.

    « Le malheur de l’avoir perdu, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l’avoir connu. »
    Nohan Goodmans.

    Marion a croisé votre chemin , ses pas légers laisseront leurs empreintes sur votre coeur.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 9 h 05 min
    Permalink

    MERCI odile pour tout l’amour que tu lui as donné… merci de lui avoir permis de connaître cet attachement, de lui avoir montré que nous ne sommes pas tous des connards; merci de l’avoir dorlotée, choyée, offert un peu de confort, merci de lui avoir montré qu’elle avait de l’importance, beaucoup d’importance …. merci odile … merci pour Marion…..

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 9 h 00 min
    Permalink

    Je vs embrasse Odile et vs souhaite bcp de courage ds cette triste epreuve, on ne peut que pleurer en lisant votre hommage à votre protégée chérie, que d’amour et don de soi pour vos protégés, mais tant de souffrance ds notre coeur qd ils ns quittent nos amours
    Toutes mes pensées

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 54 min
    Permalink

    Je pense bien à vous et à Marion… petit joyau qui avait gagné l’admiration et l’affection de tous comme la petite Reine Gigi…
    Oui… c’est important de dire encore et encore à quel point ces chiens sont différents et surtout ces femelles trauma…

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 50 min
    Permalink

    Adieu Marion; nous avons suivi ton histoire à travers les mots d’Odile; tu es un symbole, une lumière, tu ne quitteras jamais vraiment ta bienfaitrice
    Repose en paix à présent; tout le monde est triste ici

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 46 min
    Permalink

    Je suis de tout cœur avec vous. À travers vous Marion a connu l’amour. Maintenant elle vit en vous.
    Courage! Tous vos chiens feront bloc près de vous pour adoucir votre chagrin. Vous êtes une si belle personne. Catherine

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 42 min
    Permalink

    MERCI de lui avoir appris le gout du bonheur, ils nous le rendent tellement, j’ai un AAAMOUR de 10 ans bientôt (7 avec nous) et une NINA de 3 ans alors que je voulais adopter une Mamie (il ne faut jurer de rien) je me suis  » laissée avoir » par ce petit coeur à la patte cassée et ne regrette nullement mais la prochain, c’est sur, ce sera où une mamie ou un papi que j’accompagnerai, encore MERCI de les aimer autant !

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 39 min
    Permalink

    Triste nouvelle ce matin ! Marion est donc parti ! Mais quel bel hommage vous lui avez rendu à travers ces lignes ! Vous aimez tant vos galgos, vos chiens, les animaux, qu’à chaque fois c’est un déchirement, ces vies qui s’en vont.
    Je pense à vous, Odile, à vos quatre pattes encore là et à ceux qui n’y sont plus.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 34 min
    Permalink

    Je sais bien , car la vie est passée par là, que ces âmes que l’on dit fortes peuvent avoir le coeur encore plus dévasté que celles qui pleurent beaucoup mais la pudeur, cette élégance de l’esprit, met un voile sur la souffrance car il faut bien continuer, ne pas blesser ou gêner ceux qui vous entourent. Odile, je pense que vous êtes de celles là. Petite Marion, si fine et délicate vous aime pour toujours.

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 8 h 34 min
    Permalink

    Son petit cri, vous aurez l impression de l entendre même si elle n est plus là, sa tête, vous aurez l impression de l avoir sous votre main. Le manque est tellement fort au début qu on a ces hallucinations. Ne pensez pas à ce que vous avez perdu mais à tout ce que vous avez gagné et vécu ensemble. Vous êtes forte de tous ces moments, ne pleurez pas mais souriez à Marion qui veille sur vous. Merci d être qui vous êtes, merci pour Marion…et pour tous les autres.

    Répondre
  • Ping : Marion Décédée – Lévriers Sans Frontières

  • 14 juin 2017 à 8 h 03 min
    Permalink

    moi aussi dans la peine je serai près de vous ;;j’avais rencontré Marion sur votre site et c’est grace a elle que moi aussi j’ai connu le bonheur de rencontré ma Pinta :Merci pour tout l’amour que vous savez donner et continuez a vous battre pour nos Galgos ils sont nombreux a vous attendre

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 7 h 56 min
    Permalink

    Vous etes si forte Odile,je redoute le jour ou Mamita nous quittera,elle aussi exploitée durant 11 ans,elle est dans sa 15 ème année et c’est un miracle d’avoir déjà passé plus de 3 ans en sa présence!
    Ce sont des chiennes si courageuses et si exceptionnelles!
    On ne répètera jamais assez qu’un galgo ne s’adopte qu’avec le coeur, que ce sont des chiens pas comme les autres, moi qui ne connaissait rien aux chiens ,j’étais chat et chat,et un jour paf!! J’ai découvert leurs martyrs, et ma vie s’est transformée
    Tous ces gens qui veulent un galgo assorti à leur canapé sont indignes d’eux,ils n’ont absolument rien compris à votre cause,vous le savez que trop bien malheureusement
    Tout ça pour dire à ceux qui me lisent qu’adopter un petit vieux c’est absolument merveilleux,meme si les jours sont « comptés » ils sont si intenses que ça vaut tout l’or du monde
    Merci pour ce poème triste et positif à la fois,Marion sera toujours vivante dans votre coeur, elle fait partie de vous, comme tous les autres et c’est ce qui fait ce que vous etes, une personne qui ne gache absolument rien de son humanité,bien au contraire, et je vous remercie d’etre là pour eux,vous réchauffez tellement de coeurs, Marion est redevenue une étoile qu’elle n’a jamais cessé d’etre sur cette pauvre planète, et vous lui avez permis de briller dans un vrai foyer,ne soyez pas trop triste
    Prenez soin de vous vous etes indispensable

    Répondre
  • 14 juin 2017 à 7 h 49 min
    Permalink

    Je partage votre chagrin Mme BROCHOT et vous remercie de l’amour, l’attention, les soins, les heures passées avec votre petite Marion et surtout votre force durant son combat. Marion a été très heureuse auprès de vous. Marion, tu es magnifique et courageuse. Cordialement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *