Les blablas de la présidente d’LSF/ Ne m’abandonne pas…

Dimanche toutes les SPA de France organisaient des portes ouvertes afin de promouvoir les adoptions.

Il était encore très tôt et je partais tranquille mimile faire la tournée des brocantes de la région avec mon homme et quelques-uns de mes chiens à l’arrière de notre vieille camionnette verte « spéciale clébard ». Ils l’adorent et quand ils l’entendent démarrer ils savent qu’on va se promener, mais voilà j’ai un grand dilemme chaque fois parce que vous imaginez bien que je ne peux pas tous les emmener, alors c’est à tour de rôle, il y a ceux qui sont heureux de grimper dedans et ceux qui restent à la maison.

Je leur explique que ce sera pour la prochaine fois, je sais bien qu’ils ne comprennent pas, mais bon je le fais pour moi, je les embrasse et je leur dis que je les aime, chaque fois j’ai un peu l’impression de les abandonner, ils me regardent  avec leurs yeux de chiens battus et moi, je pars en culpabilisant…

On n’a pas tous la même sensibilité, il y a ceux qui des petits cœurs en chocolat et il y a ceux qui ont une pierre à la place.

Le soleil commençait tout juste à pointer le bout de son nez, j’étais bien motivée à passer une belle journée et vlan Natacha Harry m’a collé le bourdon en expliquant qu’il était impératif de vider les refuges en France afin de faire de la place aux victimes des vacances d’été qui allaient arriver en masse !!

On vide pour remplir, c’est fou quand on y pense !!

Et voilà que je me mets à pester : « Tu te rends compte, Michel, comment peuvent-ils abandonner leurs chiens comme ça, je ne m’y ferai jamais » et là on passe devant un refuge, je voulais m’arrêter mais il a refusé : « Ce n’est pas la peine de te faire du mal. »

Oui, ça me fait du mal, il a raison, à quoi bon y aller  pour se faire crever le cœur par tous ces regards désespérés en sachant que derrière chacun d’eux il y a un gros connard qui les a abandonnés.

Alors je m’imagine arriver dans un refuge comme ça avec un de mes chiens en laisse, le laisser là et repartir comme si de rien était…

Comment peut-on laisser son chien dans un endroit pareil et prendre la route des vacances avec bobonne et les gosses.

Bien sûr tous ces salopards sans exception se trouvent toujours de bonnes raisons, ils n’avoueront jamais que c’est pour partir en vacances.

À notre niveau c’est exactement pareil, ça s’en va et ça revient, c’est fait d’un tout petit rien, changement de vie, séparation, un grain de sable dans le rouage du quotidien et on se débarrasse du chien, à quoi bon chercher une solution, un gosse on le mettra pas à la DDASS mais un chien on le rend à LSF.

C’est un abandon au même titre que s’il est laissé dans un refuge sauf que dans une association on parle plus volontiers de « replacement dans une bonne famille ».

Ben voyons c’est une belle façon se débarrasser de toute culpabilité.

« L’abandon d’un animal est un crime ordinaire un acte récurrent devenu tristement banal. Sévèrement puni par la loi, il est pourtant perpétré chaque année de manière anonyme, dans la plus grande indifférence »

12 pensées sur “Les blablas de la présidente d’LSF/ Ne m’abandonne pas…

  • 23 mai 2017 à 17 h 14 min
    Permalink

    Il y a de fortes chances pour que mon commentaire ne soit pas publié, et ce serait normal!!. Je vais néanmoins l’écrire. Je suis la « moman » émerveillée de deux Galgas adoptées dans une autre Asso, ‘ après avoir vu la première, mon amour ma passion, se faire briser les reins sous mes yeux par un petit con qui n’ a pas jugé utile de lever le pied alors que nous traversions une rue. Sept ans que ces merveilles sont devenues ma raison de vivre, mon quotidien presque 24h sur 24h; Presque? Oui, parce que quand il fait trop trop chaud, je fonce faire les courses hebdomadaires en les laissant à la maison avec le petit corniaud aux yeux tendres récupéré à la SPA une veille de Noel,qui nous tient lieu de sonnette, d’agent de sécurité, Et le minet arraché à huit jours au destin qui devait être le sien; petit déjeuner d’un python, et que j’ai élevé au biberon.!
    Bon, et alors, qu’y a t il de si … politiquement pas correct dans ce blabla à moi? Un instant je vous prie: on y vient!! Ces 7 ans d’amour fou qui me comblent ont eu un prix. Oh, pas bien élevé!! Plus de vacances du tout. Parce que ce ne serait pas gérable, avec ma petite troupe. Mais sincèrement, celà ne me manque pas. . Vraiment!
    Juste une petite question que je me pose… comme çà, de temps en temps, et pour être sincère, plus que souvent !!. Je suis une grand’mère qui vient tout juste de « Fêter son 80 eme anniversaire » Enfin fêter, n’exagerons rien !! J’ai supplié l’une de mes rejetonnes – que je n ‘ai pas vue depuis 18 ans ( ok, elle est expatriée dans un autre pays d’Europe) de venir me voir, pour m’aider à passer le cap de cette date qui me faisait si peur. Le njet – ‘justifié » par la non disposition de la somme à prévoir pour le billet d’avion, lancé avec la douceur d’une bombe à fragmentation , m’ a éclaté en pleine figure.. Je n’ai rien répondu… Juste attendu qq jours pour reprendre souffle, avant d’être de nouveau capable d’écrire… A 80 ans ( et un cerveau qui croit en avoir toujours 30, puisque les synapses fonctionnent encore au quart de tour) on ne pleure pas, attaché à un poteau ou à un arbre isolé, pendant que la voiture disparait au coin du bois , On ne veut pas aggraver son cas en perdant la face. C’est ce qu’on appelle la « dignité » n’est ce pas? Mais on se pose tout de même , et plus que souvent ,une question: Dans une société où l’on abandonne sans le moindre scrupule un vieillard (ou une vieillarde) à sa solitude, comment voulez vous que l’on hésite beaucoup avant de larguer Médor , au moment de partir se fabriquer un beau bronzage à Palavas les Flots ??? Alors en guise de conclusion à ce commentaire bien évidemment « impubliable » je n’ajouterai que qq mots L es plus importants bien sûr  » Courage à vous, amis impliqués jusqu’aux oreilles dans le rescue de tous ces innocents à quatre pattes.. Parce que y a du boulot. Moi, j’ai la vie tellement plus facile: juste veiller jour après jour à vivre un jour, juste un jour de plus qu’eux, mes amours, mes essentiels. Parce que ma seule vraie terreur, c’est de partir plus tôt qu’eux… et de les abandonner ainsi, moi aussi. Mais sans l’avoir voulu !! Evidemment !!

    Répondre
    • 23 mai 2017 à 19 h 56 min
      Permalink

      C’est un très beau commentaire criant de vérité !

      Répondre
      • 24 mai 2017 à 8 h 31 min
        Permalink

        votre commentaire m’a beaucoup émue joyeux anniversaire longue vie à vous et vos loulous

        Répondre
    • 23 mai 2017 à 23 h 26 min
      Permalink

      Jadore votre commentaire MCM !! Je pense tout comme vous Douce continuation à vous et vos tresors poilus 🙂 et bon anniversaire ♡

      Répondre
    • 24 mai 2017 à 8 h 46 min
      Permalink

      MCM, votre commentaire est plein de douceur mais aussi de tristesse et je ne peux qu’y souscrire. Je pense hélas que ce sont les mêmes qui sont capables d’abandonner leur animal et leurs parents. C’est un état d’esprit, une absence d’empathie et de compassion, peut-être même une telle forme d’égoïsme qu’elle fait oublier la notion de reconnaissance.
      Seuls les animaux nous aiment pour ce que nous sommes et sont d’une fidélité à toute épreuve.
      Très bon anniversaire entourée de vos loulous qui vous aiment autant que vous les aimez.

      Répondre
    • 24 mai 2017 à 16 h 59 min
      Permalink

      Une dizaine d’années de moins que vous et pourtant ma hantise permanente du matin au soir est la peur de mourir avant mes vieux chiens, j’espère tellement les accompagner jusqu’à leur dernier jour….mon souhait quotidien est d’avoir encore et encore un peu d’avenir pour cela….je n’ose pas imaginer …

      Répondre
    • 11 juillet 2017 à 21 h 25 min
      Permalink

      Bonjour, votre article ma bc touchee, je suis d accord sur plusieurs points.a la maison il y 2 galgas et petits des sauvetages, 4 chats et tout ce petit monde vie en parfaitement harmonie. Tres cordialement et bon anniversaire

      Répondre
  • 23 mai 2017 à 10 h 26 min
    Permalink

    en effet… nous sommes différents…. Il n’y a que quand je pars chez le vétérinaire que j’en laisse une à la maison, avec un pincement au coeur… Je lui explique aussi qu’on va vite revenir, qu’elle ne doit pas se faire de souci. Comme tu dis Odile… c’est plus pour nous car nous savons bien qu’ils ne comprennent pas. Eux c’est juste le moment présent qui compte.
    Une fois j’ai dû laisser Louise au cabinet; ils ont dû la garder pour lui faire une petite sédation pour recoudre. Lorsque je suis arrivée à la maison et que Telma s’est rendue compte que Louise n’était pas là, elle s’est mise à pleurer !!!!! Elle tournait en rond et pleurait !!!! J’ai trouvé ça tellement beau… haaaaa…. Les chiens… ces êtres vivants……. ils sont bien plus intelligents et dotés de sensibilité qu’on ne le croit…. Et il y a des gens qui les abandonnent à la moindre difficulté…. Si on pouvait aussi se débarrasser des humains dès que nous posons problème …

    Répondre
  • 23 mai 2017 à 10 h 02 min
    Permalink

    Tout est dit Odile, dans nos pays « dit civilisé, il faudrait que l’Etat intervienne, pénalise jusqu’à la prison contrôlé….ceux qui se font attraper, sont engagé par l’Etat pour aller nettoyer et nourrir les animaux des refuges !

    Répondre
  • 23 mai 2017 à 9 h 43 min
    Permalink

    Pas si sur que nos animaux ne comprennent pas nos paroles d’humain…humain !!Nous avons tellement de feeling avec eux. N’empêche que mon petit coeur fondant culpabilise quand je dois m’absenter 1 ou 2 heures ! Au fond de moi je ressens comme une trahison, un abandon, même si mon absence est de courte durée….Je ne pourrais jamais abandonner définitivement mes animaux…çà NON c’est impossible…Ce sont MES AMOURS….. Je ne comprendrais jamais comment certains humains puissent maltraiter tabasser à mort et abandonner….C’est un crime IMPUNI ! A quand une vraie justice pour les animaux !!!! de vraies condamnations pour tous ces criminels ???

    Répondre
  • 23 mai 2017 à 9 h 17 min
    Permalink

    Bonjour,oui,triste et cruelle réalité.Cette année,je me suis démenée pour trouver une location de vacances pour emmener ma berger suisse et mes deux chats,car j’avais personne pour garder les matous.
    Alors j’ai lancée une annonce sur le bon coin,en disant que je partais avec ma tribu(on part dans le 74,lac léman),et bah ,coup de bol,les gens de l’année dernière chez qui on a loué nous accepte avec tout le monde,c’est eux qui m’ont appelé)
    Je suis bien contente,je loue en fonction des animaux,ou on les accepte.
    Bonne journée,la blanc suisse attend pour sortir se baigner!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  • 23 mai 2017 à 8 h 09 min
    Permalink

    C’est bien triste tout ça ! Comment peut-on faire une chose pareille ! Je suis comme vous, je n’accepterai jamais autant de lâcheté… c’est scandaleux, je préférerais me passer de vacances mais au grand jamais abandonner son animal

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *