Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 08:06

Nous avons changé plusieurs fois son nom, comme pour changer le cours de sa destinée.

Lorsqu’il est arrivé il s’appelait Gordo, baptisé ainsi par son galguero, « gros » en espagnol, Gordo le nigo, celui qui n’était que l’ombre de son ombre.

Maltraité il l’a certainement été et bien plus que vous ne pouvez l’imaginer, au point qu’il ne savait que marcher en rampant la tête baissée, toujours dans l’attente de recevoir une raclée.

Le 07 mai 2016 lorsqu’il a foulé le sol de son nouveau monde, Gordo est devenu Jeans, à l’unanimité nous avions voté pour ce nouveau prénom.

Adieu Gordo et bonjour Jeans, adieu ton passé de souffrance et bonjour le sud de la France.

C’est Martine sa nounou qui tout doucement l’a emmené vers une nouvelle vie ; avec patience semaine après semaine elle lui a appris à ne plus avoir peur.

Et il a commencé à se redresser, à regarder droit devant lui, à lui accorder sa confiance, comme par magie il est devenu un autre…

Alors ce fut une évidence pour Martine, peu à peu Jeans s’éloignait pour devenir Akiro

Akiro le beau, le magnifique galgo, qui ose aujourd’hui croiser un regard sans se coucher par terre et nous montrer qu’il a retrouvé sa dignité fièrement campé sur ses quatre membres.

Ne plus avoir peur de la main, ni du regard de l’humain qui l’avait tellement asservi au point de faire de lui un être de douleur qui n’attendait plus rien hormis des pluies de coups.

Il a même osé écrire au Père Noël cette année mais sa lettre est restée sans réponse, ses vœux n’ont pas été exaucés et pourtant il a prié pour trouver lui aussi une nouvelle famille.

Décidément il n’a pas de chance, Akiro, car personne ne l’a jamais regardé, c’est la faute à son passé tout ça, qu’il traîne comme un boulet, c’est que le fardeau de la maltraitance est lourd à porter pour tous ces galgos traumatisés

Il est en accueil depuis maintenant 8 longs mois et il est prêt aujourd’hui à prendre son envol.

Il crie à l’injustice Akiro et il a bien raison !!

Et moi, je gueule plus fort que lui encore, non je n’ai pas peur de dire la vérité.

Nous les associations européennes n’avons de cesse de dénoncer le martyre des galgos en Espagne.

Partout dans le monde des voix s’élèvent pour demander que des lois soient votées, pour demander que justice soit faite enfin et afin que les galgueros soient punis pour les actes de tortures et de barbarie commis sur cette race de chiens, impunément maltraitée.

Mais les vrais martyrs se meurent, les vrais martyrs traînent leur lourd passé de souffrance comme une peau de chagrin, de ceux-là personne n'en veut.

Parce que c’est trop compliqué, parce qu’il faudra faire des efforts, faire preuve de patience et de persévérance et que la majorité des candidats à l’adoption ne sont pas prêts à ça.

Non, ils veulent tout et tout de suite, ils veulent le beurre et l’argent du beurre, ils veulent faire une bonne action certes mais pas pour un galgo comme ça.

Non décidément personne ne veut de ces galgos-là, c’est un bien triste constat que je dresse aujourd’hui.

Alors nous les associations, que devons-nous faire, les laisser crever en Espagne ?

C’est la question que je me pose aujourd’hui et que je vous pose aussi.

Vous qui adoptez votre 2e, 3e, 4e galgo , vous qui nous soutenez, vous qui compatissez à nos côtés.

Je vous la pose cette question, droit dans les yeux et je n’ai pas honte : que devons-nous faire nous les associations de ces galgos là si vous ne les adoptez pas ?

Les laisser croupir dans les refuges qui eux ne choisissent pas les vies à sauver ?

Huit mois d’accueil, c’est très long, beaucoup trop long et c’est une place qui ne se libère pas pour un autre qui attend désespérément son tour.

Non décidément ces galgos-là n’ont pas leur place dans notre monde et pourtant ils sont bel et bien le reflet du combat que nous menons, dénonçant inlassablement le martyre des galgos en Espagne.

Balivernes tout ça et nous allons devoir nous résigner à ne sauver que des galgos sociables qui eux vont vous apporter ce que vous attendez.

Faire preuve de charité oui mais seulement dans la mesure du raisonnable

Les Célia,

les Damaris,

les Laitris,

les Akiro,

les Lucy,

les Fasto,

les Nora,

tous ces êtres de souffrance qui restent marqués par leur lourd passé de maltraitance resteront des mois durant sur notre fichier attendant désespérément une opportunité et moi article après article, je vais devoir m’efforcer de les mettre en lumière comme pour conjurer leur triste sort.

Et pourtant ils tant à vous donner et à vous apporter.

 Avec eux chaque jour est jour plus merveilleux parce que chaque étape franchie, vous la recevrez comme un don du ciel.

Par contre les autres, les femelles mignonnettes et sociables, celles-là partiront comme des petits pains, elles ne passeront pas par la case accueil et auront la chance d’être adoptées dès leur arrivée.

Ce n’est pas juste, non ce n’est pas juste.

Elle est où notre belle et noble cause dans ce système qui est bel et bien devenu un business, ne nous leurrons pas, ne nous voilons pas la face.

Le galgo est aujourd’hui une race de chiens à la mode, qu’on achète à bon prix aux associations sous couvert de faire une bonne action et les réseaux sociaux ont largement contribué à cela.

NON je n’ai pas peur de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

NON je n’ai pas peur au risque de faire fuir les candidats à l’adoption parce que jamais je ne bafouerai les valeurs qui sont les miennes.

Dénoncer le martyre des galgos en Espagne et venir en aide à ceux qui ont souffert, à ceux qui sont mal nés et qui n’ont pas le stéréotype de plus en plus exigé par les candidats à l’adoption.

Sans cesse je porterai la voix de ceux qui sont injustement rejetés parce qu’ils sont traumatisés à force d’avoir été maltraités.

Ce sont eux les vrais martyrs et pas les autres.

Alors NON je n’aurai jamais peur de le dire et de crier mon indignation

Bonne chance Akiro, Damaris, Laitris, Célia, Lucy, Fasto, Nora.

Vous les retrouverez tous sur notre site, ils vous y attendent depuis de longs mois.

http://www.levriers-sans-frontieres.com/category/galgos/france/

Bonne chance à toi et à tous ceux pour lesquels je me suis engagée, qui croupissent dans nos familles d’accueil depuis des mois, condamnant ainsi d’autres à rester dans les refuges, et du coup d’autres à mourir dans les perreras faute de places qui ne se libèrent pas.

C’est le serpent qui se mord la queue et c’est un terrible dilemme pour tous ceux dont le vrai but est de venir en aide aux galgos martyrs d'Espagne

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

catherine 01/03/2017 18:00

Bonjour! Je n ai pas vu Lucy sur le site ou peut etre a t elle un autre nom?
Merci de votre réponse
Catherine

Odile Brochot 02/03/2017 09:24

Lucy a été adoptée en Suisse

Anne lyse 01/03/2017 16:42

Il ne faut pas avoir peur de les adopter, mais une vraie démarche de cœur, pas pour flatter son ego, ces chiens sont des amours et le rendront au centuple dès qu'ils auront compris que vous les aimer, ils n'attendent que ça et ils en ont à donner de l'amour alors levez vos peurs: ils ont besoin de vous.

papynene 01/03/2017 13:51

j'avais oublié ma conclusion ils sont trop gentils ces galgos il faut leurs donner leur chance ,on y gagne après car ils sont tellement attachant et ils nous aiment tellement

papynene 01/03/2017 13:45

je ne sais pas si Elvira était maltraitée mais ce dont je suis sur c'est que ça fait 2 ans que je l'ai et elle a très peur des hommes ,avec moi elle se comporte normalement ,mais dés que l'ont va promener ou qu'elle est dehors elle a peur ,je dois être très patiente avec elle mais ELLE LE VAUT BIEN MA PETITE CHERIE

qq1 07/01/2017 20:45

quand les gens comprendront qu'adopter un chien en accueil c'est réussir son adoption (car les nounous connaissent le chien mieux que personne) et que pour cela ça garantie une réussite à 99,99 % les poules auront des dents ........

Stéphanie & Moïra 07/01/2017 10:49

Oui c'est si dur pour tous ces cas plus lourds que les autres, c'est vrai ils sont moins regardés et pourtant ont tellement à apporter. A tous ceux qui envisagent une adoption, s'il vous plait, ne les oubliez pas et je peux vous assurer que vous seriez surpris de voir ce qu'ils peuvent vous donner en retour. Je suis moi même adoptante d'une cassée craintive, oui il faut s'adapter, oui il faut composer mais ce qu'elle donne, ce qu'elle offre, les yeux qu'elle pose sur moi chaque matin, la tendresse sans limite dont elle me gratifie est un cadeau. Parce que les craintifs quand ils choisissent une personne, ils donnent tout sans retenue sans concession. Et si vous voyez ma chienne avec moi jamais vous ne pourriez supposer qu'elle est craintive, je vous l'assure! Oh bien sur ce visage là réapparaît en présence d'inconnus mais qu'importe, on ne les adopte pas pour qu'ils deviennent la coqueluche des gens! Et ce lien qui se tissera entre vous, croyez-moi il vous touchera en plein coeur :)

papynene 01/03/2017 13:57

c tout a fait ça ,on est surprise de voir comment au bout d'un moment ils évoluent vite et sont sympas envers nous comme si ils étaient reconnaissants

EvelyneB 07/01/2017 09:59

Je suis inscrite depuis peu, je partage régulièrement sur Facebook en espérant que ça déclenches des adoptions . Ma demande d'adoption est en cours pour la petite Oméga qui arrive le 21 Janvier j'ai hâte d'être ce jour pour serrer ma louloute dans mes bras ! J'ai déjà 3 loulous 1 Beagle , 1 Border collie, 1 Anglo Français , cela va me faire une belle famille !!! j'ai la passion des chiens et l'Amour des chiens Je suis à la retraite et passe tout mon temps avec eux ! En voyant cette misère envers ces chiens je ne pouvais être insensible après plusieurs discussions avec mon mari nous avons fait le pas pour cette adoption . Amicalement

Sophie 07/01/2017 07:11

Bonjour Odile,
vous ne me connaissez pas, mais moi je vous connais un peu grâce à vos délicieux billets matinaux.
Un petit mot pour vous dire qu'il existe aussi des gens qui aimeraient vraiment adopter un galgos mais qui ne peuvent pas. C'est mon cas.
J'ai un grand terrain d'un hectare et demi sur lequel j'ai accueilli des animaux en détresse : deux poneys assez âgés qui étaient mal traités, et aussi une chèvre qui était battue. Et puis, quelques poules que je recueille chaque année dans un élevage intensif (au début, elles sont terrorisées par le silence et l'espace. Pour certaines, il faut même qu'elles apprennent à marcher). J'ai adopté deux chats en grande détresse, et aussi une chienne dont le maître est décédé et dont l'avenir se trouvait en refuge.
Chaque matin, lorsque je lis vos SOS d'adoption j'ai la boule au ventre tant j'aimerais vous écrire pour vous dire : j'en adopte 10, les plus vieux, les plus moches, ceux qui ne sont pas adoptables.
Mais voilà, j'ai des soucis de santé qui me font dire : que deviendront ces animaux si je ne tiens pas le coup ? Je dois vivre au moins pour eux le plus longtemps possible et mon voeu le plus cher, est qu'ils meurent tous avant moi. Je Nous souhaite une longue vie ensemble...
Promis Odile, si je guéris et je me bats pour cela, je vous recontacterai pour adopter quelques galgos. C'était mon voeu de 2016, ce sera celui de 2017, voire 2018.
Patientez courageusement bien chers toutous, Sophie pense à vous et se refait une santé dans le but de faire un bout de chemin avec vous !
Voilà, c'était juste pour vous dire Odile qu'il existe des gens qui aimeraient bien vous aider, mais qui ne le peuvent pas.
Merci pour votre engagement. Je vous souhaite une bien belle journée !

Soledad 06/01/2017 21:42

Odile, vous êtes une belle personne. Si je croyais à la réincarnation, je penserais qu'une vie, vous avez été Galga...pour être LEUR voix, une voix aussi juste, sans concession. À chaque fois que je vous lis, mes neurones s'entrechoquent, avec l' envie d'aller engueuler les étoiles.

Chapeau bas aux bénévoles et FA, formidables travailleurs de l'ombre obligés de regarder en face l'insoutenable réalité de ces petits corps cassés.
Mais seuls les adoptants peuvent donner tout leur sens à cet inlassable et épuisant travail.
C'est un long chemin aux côtés de ces petits cassés mais qui nous grandit jour après jour... histoire qui a vu la vie quand ils ont commencé à exister dans le regard d'une benevole ; histoire à continuer d'écrire avec eux qui ont supporté l'insupportable.
À nous de leur tendre la patte...pour que la folie des hommes n'ait pas eu raison de tout.

brigitte 06/01/2017 16:17

moi aussi je suis la plus heureuse des femmes j 'ai adopté il y aura 2 ans le 18 janvier une trauma leishmaniose et noire en plus et peureuse avec ça et bien tous les jours un pas est franchi et elle ose .tout est bonheur pour moi elle vient meme manger dans ma main et elle s'entend parfaitement avec ma 2 eme galga beauty et le chat... alors SVP n'hésitez pas ils sont tous merveilleux, adoptez . brigitte

pascalou62 06/01/2017 14:49

Si j'étais plus disponible, je vous en prendrais un mais malheureusement ce n'est pas le cas, il faut du temps pour s'en occuper et le sociabiliser... et j'ai déjà 3 chiens.

Je comprends et suis d'accord avec vous. Le prochain que j'adorerais sera un de ceux là. J'espère que votre message sera entendu par les futurs adoptants

Nathalie S. 06/01/2017 12:49

C'est malheureusement la triste réalité...combien de fois n'ai-je pas entendu " oh, tu as un trauma ? Moi je pense que je ne pourrais pas " ... et pourtant...quel bonheur de les voir évoluer...du coup je n'ai que des " inadoptables " : un magnifique galgo mâle bringé de deux ans, vraiment superbe, mais cassé dans la tête, il a peur de tout sauf de moi, et encore, il a fallu du temps...c'est maintenant mon gros bébé craintif...une petite mamy galga noire, de près de onze ans, qui est arrivée il y a deux mois, trauma elle aussi, elle fait d'infimes progrès tous les jours ; une autre seniore, noire aussi, de neuf ans, craintive à son arrivée mais qui va beaucoup mieux maintenant ; et enfin un pod croisé, noir encore et toujours, pas craintif pour un sou mais casse-bonbons et adorable, comme tous les Pod :)

Sylvie M. 06/01/2017 11:25

Odile, je comprends que vous soyez inquiète quand des chiens restent plusieurs mois en famille d'accueil.

Mais n'oublions pas que, quelques mois c'est peu, quand on sait que dans des refuges en France, certains chiens attendent pendant 5,6 , voire 10 ans avant d'être adoptés. Et parfois malheureusement l'adoption tant attendue ne vient jamais, et certains finissent par mourir au refuge.

Alors oui, vous voudriez que les galgos craintifs et actuellement en FA soit adoptés plus vite. Cela permet à d'autres chiens de remonter d'Espagne et de prendre leur place. Mais quelques mois sont finalement bien peu à côté d'années en box. Enfin il me semble.

Odile Brochot 06/01/2017 12:26

Oui c'est sûr que si on résonne comme ça, rien est grave et rien n'a d'importance...

CHICHERY 06/01/2017 11:22

Je partage à 100% tout ce qui est dit dans ce blog. Les craintifs sont aussi des chiens merveilleux, il faut juste leur laisser du temps, et parfois beaucoup de temps. Par contre, sans faire aucune polémique, un mot me choque et je me permet de le dire. Les chiens craintifs ne " croupissen"t pas dans leur famille d'accueil. Je suis FA pour Célia, ce n'est pas facile de cohabiter, ni pour elle, ni pour nous, tellement elle a peur de tout. Mais elle progresse depuis peu, et mon plus beau cadeau, je viens de le recevoir il y a quelques jours, elle a osé venir dans la cuisine pendant le repas, et a réussi à venir prendre un petit morceau de fromage dans le creux de ma main. Un chien en famille d'accueil chez moi fait parti intégrante de ma famille, il reçoit l'amour, le confort, une bonne nourriture, les promenades chaque jour, la stimulation pour le faire avancer, le repos nécessaire à sa récupération. Je la guide vers de nouvelles découvertes, si elle ne peut pas le faire, j'attends et je recommence plus tard. Elle a fait d'énormes progrès, c'est vrai qu'en partant de zéro, cela peut paraître bien mince et bien fragile, mais elle ne demande qu'à évoluer et enfin vivre heureuse. En attendant sa famille pour la vie, soyez sûre qu'elle est heureuse et qu'elle va encore progresser, car je l'aime.

Pat36 06/01/2017 20:40

Nos Fa font un travail remarquable ! D'ailleurs si nous leur confions nos chiens c'est que nous le savons et que nous avons toute confiance en elles.Nous sommes juste tristes de ne pas trouver plus de candidats à l'adoption pour ces chiens là ,les craintifs..Ceux pour qui nous nous battons en priorité.

Odile Brochot 06/01/2017 12:34

Désolée Françoise de vous avoir offusqué , c'était une façon de parler...je dois effectivement peser chaque mot afin de ménager les susceptibilités de chacun, ce n'est pas simple...ce serait bien si de temps en temps les familles d'accueil écrivaient des textes pour décrire l'évolution de leurs protégés et cela éviterait bien des quiproquos

Patou 06/01/2017 10:48

J'ai adopté un deuxième galgo de 4/5 ans, bien abîmé, fractureS du crâne, malformation cardiaque, cela fait presque trois ans, mais c'est un vrai bonheur. En écoutant bien les conseils des associations et des adoptants tout se passe bien. Lulu n'aurait jamais du être lâché pour courir en liberté. Il vole comme un oiseau dans des endroits bien sécurisé, il obéit relativement bien. Mais je ne lâche jamais ma vigilance.

CHICHERY 06/01/2017 13:06

Odile, rassurez vous, ce mot, personnellement, ne m'a pas offusquée, mais je n'ai pas envie qu'un lecteur non informé puisse croire que les chiens subissent encore des choses négatives chez nous. En ce qui concerne la proposition de raconter l'évolution de Célia, je suis tout à fait d'accord.

Elisa LSF80 06/01/2017 09:42

Tous ces craintifs brisés par les hurlements, les coups, meurtris dans leur corps et leur tête ont droit au bonheur. J'ai attendu ma Bunny pendant de longs mois, cela va faire 3 ans que je m'émerveille devant ses progrès, mais quelle bonheur de l'avoir vu s'ouvrir à la vie, doucement et à son rythme.
Et notre petite Nora, dans la Somme, qui progresse de jours en jours auprès de sa famille d'accueil.
Bonne chance à vous mes loulous !

Odile Brochot 06/01/2017 09:44

Je l'ai oublié désolée Elisa

Lydia 06/01/2017 09:17

Adopter un le levrier qui est en famille d' acceuil permet à un autre lévrier d' être sauvé. J' ai adopté Arlena qui est une trauma leishmaniose positive et j' en suis ravie. C' est un rayon de soleil cette petite. Chaque jour qui passe je la vois progresser. C' est vrai qu' il faut de la patience mais quel bonheur de la voir reprendre confiance en elle. Si c' est à refaire je n' hésiterais pas.

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories