Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 07:44

Un atterrissage sur les chapeaux de roues, c’est bien fait pour moi,  la prochaine fois je resterai connecte, promis juré, j’emporterai tout mon barda parce que je ne suis pas encore arrivée à rattraper le temps perdu.

Plus de 700 mails à dépiler sur mes 3 boîtes, des textos  et les messages vocaux qui s’accumulent sur le portable, des MP sur Facebook, il était quand même bon le temps où nous n’avions pas tout ça.

Souvenirs, souvenirs…

On partait la fleur au fusil, on était libre comme l’air, advienne que pourra.

Aujourd’hui tout a changé, on est constamment sollicité et on se doit illico presto de répondre présent, c’est pesant, stressant, on se sent pris au piège, on a perdu notre liberté d’antan.

Alors je tente tant bien que mal de me remettre à jour, ne vous méprenez pas si je ne réponds pas tout de suite ou pas du tout parce que parfois je remets à plus tard et puis j’oublie.

Moi, j’ai envie d’être encore là-bas, pataugeant dans la bouillasse, en fait c’était trop court.

Je dis ça mais quand je suis là-bas j’ai envie de rentrer parce que j’ai laissé derrière moi ma maisonnée avec tous mes amours dedans, humains et chiens.

Je n’aime pas les laisser, j’ai toujours peur qu’il n’arrive quelque chose pendant mon absence et que mon chéri ne sache pas gérer.

Quelle ambiguïté tous ces sentiments mélangés et  tous les regards de ceux que je n’ai pas pu réserver et que j’ai laissés  derrière moi.

Les mêmes que d’habitude, les traumas, les noirs, les trop malades, ceux que je ne pourrai jamais placer comme Violina qui fait tout sous elle, pipi et caca,

mon Dieu, pauvre galga on ne sait pas ce qu’elle a, certainement une lésion au niveau de la moelle épinière  alors on va financer un scanner  pour en avoir le cœur net, pour ne pas avoir l’impression de ne pas faire le maximum pour elle mais après… je ne sais pas.

Et Topi, pauvre Topi, arrivée à la FBM telle quelle, elle n’y voit plus, elle ne peut plus marcher, pareil on va financer un scanner. C’est tellement cher tous ces examens, la FBM ne peut pas assumer tout ça ? Alors comment faire ?

Faut-il euthanasier toutes ces pauvres misères martyrisées ?

Et tous ceux qui toussent à cause d’un terrible virus qui se propage  comme une traînée de poudre.

Tous ces galgos qui tombent comme des mouches et qu’on est obligés d’agglutiner dans une pièce fermée où personne ne peut entrer  sauf celle qui fait les soins, qui ramasse les excréments et qui donne les médicaments.

Personne ne peut imaginer à quel point il est compliqué de gérer une concentration de 500 chiens.

Et à Ecija, c’est pareil, le moral est au plus bas, les chiens s’accumulent et il n’y a plus d’argent.

En plus avec la pluie tout est humide, les bénévoles sont fatigués, ils ont l’impression que c’est un puits sans fond, il y a tant de chiens abandonnés.

Mais ce n’est pas une impression, c’est un puits sans fond, ici c’est pareil les gens se débarrassent de leur compagnon comme d’un vieux matelas usé.

Tout cela nous aigrit, on devient méfiant et méchant, on a la rage au cœur.

Encore une cette semaine, une vieille, sa proprio a trouvé un Julo et n’a plus le temps de s’occuper d’elle, vous vous rendez compte ?

Alors elle nous l’a larguée comme une merde !!

Je vous le jure, parfois j’ai des envies de meurtre, j’ai tant de haine en moi pour ces ordures-là qui ne valent pas plus cher que les galgueros.

Je n’ai pas de mots pour décrire mon dégoût envers ceux qui n’ont aucune compassion pour leur chien, les abandonnant  sans même culpabiliser.

Et nous on récupère, on rame et on continue en se serrant les coudes.

Allez, c’est pour la bonne cause, on ne va quand même  pas baisser les bras.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

Rousseau 06/12/2016 15:04

ouh faut s'accrocher odile quand on vous lit , tout ce courage, et on se dit si on pouvait faire plus merci encore pour ces pauvres loulous

lancelot 06/12/2016 10:34

Qui oserait vous en vouloir de ne pas répondre illico presto ! Vous avez tant à faire.
Je sais c'est facile d'écrire "courage", et Dieu sait que vous n'en manquez pas, ni vous ni toutes vos équipes d'ailleurs. Gageons qu'un jour les règles changeront en Espagne pour ces pauvres lévriers, mais encore combien de misère avant ......
Je vous souhaite par-dessus tout de préserver votre santé.
bisous.

scecilia 06/12/2016 10:30

Bonjour madame heureuse de savoir que vous etes bien rentre merci pour tout ses chiens a qui vous aller donner une chance se sortir oui cela doit etre tres dur de ne pas tous les reservers moi mon chagrin est toujour aussi douloureux mais je sais que je vais surmonter cette immense peine il le faut pour que ma petite ollie et xane aille mieux voila bonne journee a vous

Nix 06/12/2016 10:01

MERCI à vous courage Madame . Bisous

Marie claude Gillard Gagnebin 06/12/2016 09:57

Courage . Nous irons a Ecija amener des couvertures et verseront un peu d argent ....nous vous soutenons moralement et vous remercions avec le coeur pour tout ce que vous faites. Nous habitons en Suisse et en Espagne. Notre camping car est rempli de materiel pour les refuges mentionnés sur votre site ...bien avec vous

PAT 36 06/12/2016 09:39

Le problême c'est qu'aujourd'hui nous devons mener deux batailles à la fois. Sortir des malheureux d'Espagne et replacer tous ceux qui sont un jour lourdés par leurs adoptants. C'est usant ,c'est choquant. Il y a de quoi être en colère et avoir des doutes parfois. Le retour d'Espagne est toujours compliqué ,il vous laisse désemparée,on tourne en rond,on gamberge,le cerveau tente de se reconnecter avec le quotidien mais une partie de lui refuse !Il faut le vivre pour comprendre.
*

@ 06/12/2016 09:34

Pour mon galgo qui fait pipi dans la maison, j.ai une solution radicale. Une grosse éponge et de l' eau de javel, puis je m'assoie à coté d'elle et pour bien lui faire comprendre que c'est grave, un bisous sur le pif !! Non mais .....

sophie LFS 64 06/12/2016 09:23

même si parfois c est une bombe plein de désespoir qui nous tombe sur la tête , il faut continuer le combat pour eux rien que pour eux ,c est la promesse que j ai faite a ma petite priscilla qui n est plu de ce monde , continuer ce combat ils ont tant besoin de nous.

Chevin claude 06/12/2016 09:19

Bonjour Odile. Bon retour chez vous auprès des votres. Vous avez le moral dans les chaussettes, et je comprends quand on voit toute cette misère, et tous ces gens qui se debarrasse de leurs animaux aux moindre mal. Mais vous avez le don de rebondir pour que ces rescapes de l horreur puissent sortir la tete de la fange dont leur proprietaire les ont plonges. Courage a Vous et aux equipes qui font tous ce qu ils peuvent.

danielle 06/12/2016 09:14

Compliqué que de devoir "faire avec" cette humanité irresponsable et égoiste...en même temps, elle peut (parfois) réserver de bonnes surprises, mais c'est rare

Sylvie M. 06/12/2016 09:01

Pas le morale notre Odile aujourd'hui.

Comment vous en vouloir quand vous devez faire face à tout cela : trop de chiens, trop de pathologies lourdes, trop d'adoptants cruels une fois que le chien les encombre...

Mais vous avez la foi en ce que vous faites. C'est ce qui vous pousse à continuer. Merci pour tous ceux que vous avez déjà sauvés et qui grâce à vous connaissent le bonheur chaque jour.

Evelyne LSF 83 06/12/2016 08:53

Il nous faut garder foi, force et courage et nous allons le faire, comme d'habitude malgré les hauts et les bas, malgré le genre humain si détestable ...

Anne-Marie 06/12/2016 08:42

Merci d'être là, Odile, vos délégués, les bénévoles français et espagnols ! Merci de ne pas lâcher malgré tout, merci de tenir envers et contre tout.

odile 06/12/2016 08:29

si toi tu baisses les bras.....je n'ose même pas y penser.... Ne lâches rien Odile... Une chose après l'autre, un chien après l'autre... ils sont tous importants.... Concernant l'euthanasie, nous avons tous des avis et des sensibilités différentes par rapport à ça... Moi je pense que souvent la mort est plus douce que la vie.... Mais je suis toujours épatée de la capacité des animaux à récupérer.... Donc il est vraiment difficile de savoir quoi faire...et pour ce qui est des messages.. ma pauvre.... moi je commence à détester toute cette technologie qui fait que l'on est constamment sur nos écrans.... Je préférerai aussi être dans la boue et du moins dans la nature avec mes chiennes ! Allez Odile... courage.... On est là, tout près :-)

pascalou62 06/12/2016 08:23

Je rêve de gagner un gros loto pour vous faire un gros gros don.... en attendant je vous envoie ma modeste contribution, si ça peut aider un peu. Non, il ne faut pas baisser les bras, il faut sauver tout ce qu'on peut. Comme vous le dîtes, rien n'est facile mais vous avez une armée derrière vous. Courage à tous les bénévoles et surtout ceux qui sont au cœur de la déroute, en Espagne

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories