Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 07:17

C’est autour de son cou qu’Abelina portera à jamais les stigmates de son supplice.

Il y a un mois une femme l’a emmenée à la Fondation Benjamin Mehnert avec cette chaîne incrustée dans ses chairs.

Elle l’aurait trouvée dans la rue mais les protecteurs supposent qu’elle en était la propriétaire, car la chienne paraissait la connaître, elle en avait peur dès lors que la femme posait le regard sur elle, il y a des signes qui ne trompent pas et puis comment l’aurait-elle attrapée…

De toute façon comme dans bon nombre de cas nous ne saurons malheureusement jamais la vérité puisque les galgos dans leur majorité ne portent pas de puce électronique, il est donc impossible d’identifier les propriétaires, et puis s’ils en portent une elle leur est retirée bien souvent au couteau avec qu’ils soient abandonnés ou sacrifiés.

On ose imaginer le calvaire que cette petite a dû endurer, on suppose qu’elle a grandi avec cette chaîne autour du cou, sorte de collier de baptême mis à la naissance et qui petit à petit s’est incrusté dans ses chairs.

Les galgueros n’ont pas une once de pitié pour ces êtres vivants faits de chair et de sang, ils les laissent agoniser dans des taudis leur jetant des quignons de pain de temps en temps histoire qu’ils ne crèvent pas de faim,  ou parfois les oublient purement et simplement.

Combien de temps est-elle restée attachée  au fond de son trou à rats ?

Quelle souffrance pour cette petite qui reste encore très méfiante vis-à-vis de l’humain, nous avions du mal à l’approcher dans la cour de l’infirmerie, quoi de plus normal quand on sait ce qu’elle a enduré.

À son arrivée les vétérinaires l’ont immédiatement anesthésiée pour la libérer de ce qui petit à petit allait  l’étrangler.

Voilà bel et bien une preuve de ce que les galgos endurent en Espagne et pourtant lorsque l’association Lévriers sans Frontières à porté plainte contre l’État espagnol auprès des instances européennes pour actes de maltraitance et cruauté envers les galgos martyrs d’Espagne elle a été déboutée pour manque de preuves justement !!

Combien de galgos meurent dans le silence de leur geôle en toute impunité ?

Ils sont des milliers… les 50 000 chaque année annoncés par les associations de protection animale sont certainement bien loin de la vérité

Abelina a eu la chance d’en sortir vivante mais combien d’autres de ses frères de misère ne l’auront pas et mourront dans de terribles souffrances.

Je n'ose à peine y penser…

http://www.levriers-sans-frontieres.com/category/transport-du-21-janvier/

Abelina est d’ores et déjà proposée à l’adoption et remontera en France dans notre premier transport de l'année, le 21 janvier 2017.

Vous pouvez faire un don à l'association

Soit par paypal sécurisé via notre site, soit par chèque à l'ordre de

Lévriers sans Frontières, 43 rue de paris, 10700 Villette-sur-Aube

( Association d'intérêt général, vos donc sont déductibles de vos impôts, un reçu fiscal vous sera envoyé)

http://www.levriers-sans-frontieres.com/

Pour elle et pour tous les autres que nous sauvons chaque année en partenariat avec la fondation Benjamin Mehnert qui fait un travail extraordinaire.

Un grand merci de ce que vous ferez pour nous aider à financer les soins de tous nos rescapés, sans vous rien de tout cela ne serait possible.

http://www.levriers-sans-frontieres.com/le-parrainage/

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

gertrude 09/12/2016 23:44

l'horreur !

gertrude 09/12/2016 23:43

Je pense qu'une enquête auprès des voisins aurait permis d'accuser cette femme qui le mérite amplement ! Les médias devraient nous aider en parlant des ces affreux cas de maltraitance mais nous ne pouvons pas compter sur eux : je l'ai constaté à maintes reprises ..... magouilles, magouilles ......

humez ghislaine 07/12/2016 17:08

on ne s'y fait jamais à voir autant de souffrances. C'est très cruel de faire ça et si cette dame était la propriétaire d'Abelina, je ne la félicite pas. On devrait pouvoir lui mettre un collier très serré qui l'étouffe petit à petit , elle verrait ce que c'est. Honte à elle. Enfin Abelina va pouvoir s'ouvrir à la vie maintenant qu'elle est entre de bonnes mains, c'est ce que je lui souhaite de tout coeur à cette petite mère. Il lui faut une bonne famille qui saura l'amadouer et l'aimer comme il se doit.

Rousseau 07/12/2016 16:59

eh oui encore des misères sur un pauvre animal, sales gens , on devrait leur en faire autant, mais .......MERCI de l'avoir sauvé et bonne chance à toi beauté noire

lancelot 07/12/2016 12:18

Images insoutenables ! mais comment peut-on être aussi cruel ? pauvre biche comme elle a dû souffrir. Oui elle en gardera longtemps les stigmates. En voici des preuves à mettre sous le nez des instances qui sont dans le déni. Une telle maltraitance, mais c'est inimaginable. On a tous le coeur qui saigne.
Merci à LSF.

virginie F 07/12/2016 12:03

mon dieu ....

mazou 07/12/2016 10:30

je n 'arrive pas a comprendre que l'on puisse faire du mal de cette façon ,ce serait avec plaisir que je lui aurait passe une chaine autour du cou a cette dame.!!!
je vais vous envoyer un petit quelque chose pour vous aider
mamie mazou

Nath25 07/12/2016 10:24

je ne comprend pas, les photos prises chaque jour constituent une preuve flagrante. Comment cela ne peut-il pas être recevable ?

pinta 07/12/2016 09:29

je suis triste ;j'ai juste envie de pleurer et j'ai honte pour ces humains qui ne le sont pas!!Abelina sera sans aucun doute une belle adoption :Merci pour elle et je partage pour un don

scecilia 07/12/2016 09:24

Pauvre petite mere que de soufrance a telle put connaitre maintenand elle peut soufler tranquillement petite mere tu est comme je les aimes noire je te souhaite de trouver une gentille femilles qui t aimeras pour se que tu est moi je t aime deja mais je sais que ton adoption me seras refuser car pas grillagers et puis je suis encore dans mon chgrin alors bonne chance a toi et merci madame pour l avoir retenue elle la belle noire et pour touts les autres

Anne lyse 07/12/2016 08:36

Mais quelle horreur, c'est sans fin. Vite qu'elle trouve une famille cette Louloutte.

Sylvie M. 07/12/2016 08:05

Il y a quelques jours lorsque vous nous présentiez les adorables chiots, je disais que si je pouvais adopter un galgo, mon choix se porterait sur un galgo plus âgé et ayant souffert. Abelina en est l'exemple type.

Bien sûr, son adoption sera délicate : avec son passé, elle ne va pas se laisser caresser sur le canapé en arrivant dans son nouveau foyer. Bien sûr, elle restera craintive envers l'humain, toute sa vie peut-être. Mais quel geste magnifique : donner de l'amour à une ancienne petite misère, la conduire jour après jour vers la confiance en l'humain.

J'espère que son cou va cicatriser au plus vite, grâce aux bons soins qui lui sont prodigués.

Merci pour tous ces sans voix que vous mettez en première page, même s'ils sont moins "vendeurs" que les chiots...

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories