Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 06:41

Elle avait raison, Martine : « Le silence est le plus grand des mépris. »

C’est ce qu’elle me disait toujours lorsqu’elle était la présidente de Lévriers sans Frontières et la cible des fouteurs de merde.

Déjà à l’époque il y avait des polémiques sur les réseaux sociaux, bien moins qu’aujourd’hui mais ça commençait, et comme tout un chacun elle aussi est passée dans le tambour de la grosse machine à broyer votre dignité.

Elle avait cette faculté de rester stoïque face à l’ennemi public, et moi, je ne comprenais pas comment elle pouvait ne pas se défendre ou ne pas réagir pour prouver sa bonne foi et crier à l’injustice.

« Le silence est le plus grand des mépris », c’est ce qu’elle me répondait toujours et son flegme me mettait hors de moi, alors on se disputait comme deux amies qui s’aimaient.

Tout cela me fait sourire aujourd’hui, c’était le temps de l’insouciance, que c’est bon de n’être qu’une poupée de chiffon et de pouvoir se planquer derrière quelqu’un d’autre.

C’est moins facile quand on tire les ficelles et qu’on est au-devant de la scène.

Pour preuve aujourd’hui, le temps a fait son œuvre et m’a encore une fois confortée dans l’idée que Martine avait bien raison et que « le silence est le plus grand des mépris ».

En fait il y a deux sortes d’abrutis qui pullulent en protection animale :

Il y a ceux qui ne sont actifs que sur les forums, les blogs et les réseaux sociaux bien sûr… En aucun cas ils ne mouillent leur chemise : « Fais ce que je dis mais ne fais pas ce que je fais. »

En fait ils n’ont qu’un seul but, mettre le feu aux poudres !!

Ces gens souvent sont enlisés dans la tourmente du chômage longue durée, ce qui les exclut de toute vraie vie sociale, alors sous couvert d’anonymat les réseaux sont pour eux un merveilleux terrain de jeu où ils peuvent assouvir leur soif d’être quelqu’un, d’avoir des « amis » et de briller dans la société virtuelle.

C’est le cas de la fameuse Nat qui a lancé la polémique hier sur le blog en méprisant les familles d’accueil, à quoi bon répondre ? Je n’ai vraiment plus envie de gaspiller mon énergie avec des gens comme cela, ils n’en valent pas la peine.

Martine avait raison : « Le silence est le plus grand des mépris. »

Et puis les autres, ceux qui par soif de vengeance personnelle vont vous casser en mille morceaux, salir votre honneur et votre réputation à coups de ragots sur les réseaux sociaux.

Là je peux vous dire que quand la machine à broyer se met en route à 1 200 tours minute et que vous êtes tout seul dedans, vous n’avez plus qu’à vous mettre en boule, à bien protéger votre nuque et à attendre que ça passe, mais qu’est-ce que ça fait mal…

Boum boum, telle une balle de tennis qui tape sur la paroi du tambour de la machine à vous broyer.

Toute cette merde étalée publiquement ou en MP sur les réseaux sociaux, vous avez l’impression d’être violé dans votre intimité, vous éprouvez le besoin immense de vous défendre pour prouver votre bonne foi et laver votre honneur, mais a quoi bon se justifier quand on n’a rien à se reprocher.

Alors vous vous taisez et pourtant vous n’avez qu’une envie : hurler, hurler !!

Quand ça m’est arrivé j’avais cette petite voix en moi qui me disait : « Accroche-toi et n’oublie pas que le silence est le plus grand des mépris. »

C’était elle…

Lorsque vous en sortez, vous êtes plus mort que vivant et vous avez beaucoup de mal à panser vos blessures, il faut laisser passer le temps et revenir peu à peu à l’essentiel.

Il fut une époque où je démarrais au quart de tour, tel un brave petit soldat je me battais contre vents et marée toujours pour prouver ma bonne foi lorsque j’étais injustement attaquée ou diffamée.

Alors je m’enlisais dans de terribles polémiques qui ne faisaient que m’anéantir et qui bouffaient toute mon énergie.

Ce sont souvent d’anciens amis, qui ont partagé vos idées, qui vous trahissent sans concession et sans aucun respect des liens qui vous unissaient et des bons moments passés ensemble.

Je pense bien sûr aux anciens d’LSF, pourquoi ne pas les citer, qui en avril 2015 ont tenté de me faire tomber à coups de saloperies et d’anéantir la belle association que Martine m’avait léguée.

Ils m’ont beaucoup pris, certains de mes amis aussi, qui n’ont pas su faire la part des choses et qui ont suivi comme des moutons de Panurge la fameuse meneuse…

On la voit à l’œuvre aujourd’hui, celle qui se planquait derrière moi et qui a tenté de reconstruire un mini-LSF avec ceux qui l’ont suivie.

Tout part en vrille aujourd’hui et son équipe n’est plus que peau de chagrin.

Beaucoup des anciens de LSF qui l’ont suivie se barrent les uns après les autres, comme quoi l’herbe n’est pas plus verte ailleurs et qu’il faut laisser le temps au temps.

Eh oui, je jubile, le temps a fait son œuvre et le visage de la blanche colombe est apparu au grand jour, c’est qu’elle a des idées mais elle n’a pas de pétrole…

La vengeance est bel et bien un plat qui se mange froid et je déguste aujourd’hui ce mets subtil avec délectation…

La voix des lévriers au pied du mur…

Merci aux blablas d'exister, ils sont pas seule soupape de vérité.

Et aussi merci à celles qui sont restées à mes côtés et aux nouveaux qui se sont greffés, tous plus motivés les uns que les autres.

Ensemble nous formons aujourd'hui une super équipe !!!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

choudet 20/10/2016 07:59

je repond a un comentaire d'un certain patrick qui doit etre de votre assos . la plus pard de vos délégués parle renchéri sur des futilité de merde sachez madame brochot que une des l'abrutit de la PA 1er catégorie vous dit merde avec vous délégué inclut car vous critiqué les gens sans savoir (pour moi vous etes l'équivalent de rien car vous avez repris clé en main une assos toute fait vous prouvez quoi au juste . que vous etes aussi abruti que les autres franchement vous vous plaignez mais vous avez la belle vie

Odile Brochot 20/10/2016 09:12

MDR !! je publie votre commentaire Choudet ( trop chou votre pseudo) car comme le dit mon père " le ridicule ne tue pas" !! et vous, vous en avez une sacrée couche !! allez mon vieux ou ma vieille bonne journée...

Watson 19/10/2016 14:13

Après avoir vous-même lancé une campagne de diffamation contre une personne via les réseaux sociaux, afin d'empêcher le replacement d'une pauvre galga sur laquelle vous n'avez aucun droit , vous osez vous plaindre ?
Cette pauvre Madame B. qui se fait harceler et insulter gratuitement sous couvert d'anonymat par des gens qui ne connaissent rien à la réalité du terrain, à VOTRE INSTIGATION?
Non seulement vous oeuvrez pour qu'une galga reste dans des conditions de vie DANGEREUSES pour elle,
non seulement vous organisez une campagne de cyber-harcèlement,
mais ensuite vous osez vous plaindre quand vous êtes la cible de vos pratiques nauséabondes ?

Vous jetez un grand discrédit sur toute l'organisation LSF.
Nos galgos ne méritent pas que vous les trainiez dans la boue.

s et f 18/10/2016 22:07

Ne surtout pas reagir, ne pas repondre, par experience, je peux vous dire que ça marche! Les ragots, les cancans s éteignent d eux même quand vous ne donnez plus rien sur quoi rebondir. La deuxième étape c est de ne plus écouter ou lire ce qu'on dit sur vous! Dur, dur au début parce qu on veut savoir, on fait semblant de s' en foutre même si ce n est pas vrai. Et à la longue, on finit vraiment par s en taper le coquillard de ce que disent les autres, de ceux qu ecrivent les autres, de ce que pensent lex autres, de ceux qui ne pensent qu à faire le mal et detruire ce que les autres font de bien car ils n en sont pas capables eux memes. On a vraiment gagné quand on oublie l existence de ces gens là, quand on ne pense plus à eux que pour les plaindre du vide intersideral qui constitue leur vie. Arretez de vous mettre la rate au court bouillon et à chaque fois que vous aurez envie de riposter, sortez prendre l 'air avec vos chiens, car le pire qui puisse ariver, c est que des cons vous fassent perdre des minutes précieuses avec vos amours, non? Vraiment envie que des gens d'une platitude affligeante vous fasse perdre ne serait ce qu'hne minute avec Jimena? Bon courage, Odile, nous admirons votre combat et seul ce combat compte!

patricia Galgos 18/10/2016 18:25

bon courage Odile, la pa n'est vraiment pas facile !! mais c'est vrai que parfois cela n'est pas evident de se taire et de ne pas rentrer dans le lard.

lancelot 18/10/2016 18:00

Le calendrier est très beau ; les touchantes images témoignent du martyr enduré par les galgos en toute impunité. Votre Jimena adorée est très belle, avec ses beaux yeux de biche ! et sa petite couronne. La cause que vous défendez est noble : nous ne pouvons que vous encourager, ainsi que vos équpes, bénévoles et FA à poursuivre votre rude combat.
Cordialement.

nancy brachet 18/10/2016 17:49

Madame Brochot, vous êtes comme les galgos, vous prenez des coups mais vous renaissez toujours. Comme eux, vous êtes solide et fidèle et pleine d'amour. Vous êtes une femme bien. Alors, laissez pisser.... j'ai été déçue qu'une partie de lsf vous lâche mais je suis comme vous, je déteste les coups de poignards et je ne participe à aucune de leur manifestation. Alors, continuez et dites-vous que pour une poignée de cons qui essaient de vous faire du mal, il y a beaucoup de gens qui vous suivent et savent reconnaître vos qualité. Fleur vous fait une lichette pour vous remonter le moral !

wanda 18/10/2016 17:47

De près ou de loin nous sommes à vos cotés !

Sylvie M. 18/10/2016 17:20

Pdile, vous devez déjà vous battre contre :
1. Les galgueros qui maltraitent les galgos (et ce devrait être votre seul combat).
Oui mais voilà parfois, vous avez aussi à faire face :
2. Aux adoptants qui ne respectent ni leur animal, ni le contrat qui les lies à LSF.
Et par dessus le marché :
3. Les langues de vipère, mal baisées (oh la la, j'en deviens vulgaire !), qui n'ont rien d'autre à faire que de calomnier.
Et bien, cela fait beaucoup pour vos frêles épaules. Mais non, pas si frêles que ça au final. Car vous assumez admirablement.
Les galgos vous disent merci et c'est ça qui compte...

Nat 18/10/2016 16:55

Je suis désolée Odile de vous avoir blessée. Ce n'était pas mon intention. Je vous présente mes excuses, je réfléchirai désormais à deux fois avant de pousser un coup de gueule, on oublie souvent sur internet qu'il y a des gens à l'autre bout... ne prenez pas garde à mes commentaires aigris, ils sont le résultat de mon expérience et non pas de votre travail admirable. Mes excuses et ne changez pas.

pinta 18/10/2016 15:39

les rats quittent toujours le navire quand il prend l'eau!!!!!!!ceux qui ont quitté le votre ou plutôt le notre de LSF n'ont que ce qu'ils méritent et ce ne sont ni les griffes ni les dents trop longues qui les empêcheront de se noyer!!!!!!Vous Odile vous garderez toujours fièrement la tête hors de l'eau car nous serons toujours a vos côtés pour ètres de fidèles chiens de garde.et vous assurer de notre fidelité

giunta patricia 18/10/2016 15:09

bravo ne te laisses pas faire continues tu es la meilleure souvent ils ont que ça critiquer sur tout et tout le monde tant pis pour eux

FOULOGNE Marie Hélène 18/10/2016 14:07

Mais bravo Odile , les fameux becs acides ......ils bavent surtout et n'importe quoi....ce qui leur tombe sous le clavier , vous faites une proie de taille .....parce que vous résistez .... ils adorent ça....alors résistez , nous sommes derrière vous .
Et Merde au bec acide qui lira ce commentaire car je pense qu'ils lisent les réactions aux bla
blas du Mardi qu'ils attendent car ils n'ont que ça à faire , dommage.

Christine 18/10/2016 11:49

Martine avait sacrément raison !!!!
Ma devise c'est "Bien faire et laisser braire...."
Vous êtes formidable.... Je vous admire ..

MARCOT Claude 18/10/2016 11:27

Un seul mot.....Bravo Odile et merci à Martine que depuis son étoile t'accompagne...

Gayard 18/10/2016 11:04

Vous êtes une femme de caractère, une femme d'honneur, Courage

Jeanny 18/10/2016 10:12

Je vous admire énormément Odile comment faites vous pour supporter toutes cette merde. Alors merci de continuer votre action pour sauver les lévriers et pour ma part je serai toujours à vos côtés.

Mp nasso 18/10/2016 09:20

J'ai reçu les calendriers Lsf hier et ca me rend heureuse de rajouter une pierre à la clinique veterinaire.voila du concret , du réfléchi , du bien pensé. , de l'énergie positive et pas des ragots et de l'humiliation gratuite.bravo à vous Odile et merci .

odile 18/10/2016 09:17

ce que je retiens de tout ça c'est que tu es un sacré personnage et que pour les galgos tu as pris des coups et tu as tenu bon... Et tu en prendras d'autres malheureusement. mais les galgos seront toujours là eux... ainsi que ta famille... LSF a de la chance d'avoir à sa tête une personne qui a une telle force, car il en faut pour ressortir de ce tambour de machine à laver et continuer à avancer.... Et nous comptons sur toi pour que cela dure Odile.... Longtemps.... Merci d'exister. Merci de rendre ce monde meilleur et moins con. Merci pour toute l'énergie que tu mets dans la cause des galgos... merci.

Chevin claude 18/10/2016 09:16

bJR ODILE, COMME VS LE DITE SI BIEN LE PLUS GRAND MEPRIS QUE L ON PEUT LEUR MONTRE C EST DE NE PAS LEUR REPONDRE. CONTINUER A VS BATTRE POUR CETTE GRANDE CAUSE . SI J AVAIS DE LA PLACE C EST AVEC GRANDE JOIE QUE J EN PRENDRAIS PLUS , MAIS JE N EST HELAS PAS DE PLACE. BON COURAGE A VS ET A TT L EQUIPE.

thibaut 18/10/2016 08:50

Madame Brochot ça fait du bien de vider son sac continuer sans vous retourner bonne journée Madame Cordialement.

Christine 18/10/2016 08:40

Bonjour odile,c'est nous qui vous remercions car vous etes l'energie de LSF et si je pouvais j'en ferai beaucoup plus pour les galgos...mais comme je me dis,il y a toujours moyen d'aider...on fait ce que l'on peu et je voud aiderez du mieux que je peu pour cette belle cause.Je vous souhaite une bonne journee ainsi qu'a vos petits soldats et aux FA.

mazou 18/10/2016 08:36

bonjour odile

vous savez de toute façon tout se paye un jour dans la vie ,c'est ce que je dits toujours,je ne suis pas croyante,mais il ya la haut quelqu'un qui veille .
tenez bon .
toute mon amitié mazou.

pascalou62 18/10/2016 08:28

Ne changez rien, ce que vous faites, peu de personnes en sont capables car il faut en avoir de l'énergie et du courage pour avancer devant tant de cruauté et de misère. Et oui, le silence est méprisant pour celui qui attend une riposte. Il ne cherche qu'à vous faire sortir de vos gonds et là, il a gagné et il jubile... vous avez raison, laissez pisser le mouton ou plutôt la brebis, c'est une bête qui pisse longtemps, elle finira bien par se lasser.
La lutte contre la cruauté continue et nous sommes derrière vous, contre vents et marées... bonne journée à la brebis galeuse égarée et son troupeau de moutons de Panurge... Bonne journée à tous

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories