Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 06:50

Et lui Indurain…

Quel âge a-t-il et combien de temps devra-t-il encore supporter la brutalité de l’enfermement, bientôt deux ans...

Non, ne vous y méprenez pas, il n’est pas si vieux que cela mais il porte dans son être tout entier le désespoir d’un galgo condamné à perpétuité.

C’est un mâle noir au museau grisonnant craintif.

Tout est résumé dans cette toute petite phrase, il a tout pour être un mal-aimé, un non-désiré, celui que personne ne regarde jamais parce que des comme lui il y en a plein le refuge et que les candidats à l’adoption n’en veulent pas.

C’est le grand drame de ceux qui ont vécu l’asservissement, l’humiliation, les terribles conditions de détention et la maltraitance.

La triste rengaine des coups qui se répètent jour après jour, mois après mois, année après année marque un galgo pour toujours.

La faim la peur la soif le noir du cachot sont dans la majorité des cas le quotidien de ces galgos-là.

Et pourtant ceux-là purgeront une seconde peine certes moins cruelle mais tout aussi injuste et dramatique puisqu’ils resteront des années enfermés derrière les barreaux !!

Des années à supporter la promiscuité avec les autres chiens et tous les dangers que cela comporte pour ces galgos traumatisés qui se font régulièrement attaquer s’ils ne restent pas isolés et à l’écart de la meute.

Des années à ne se contenter que d’une sortie quotidienne,  le seul moment de la journée où ils vont enfin pouvoir sortir de leur box où ils restent couchés le jour et la nuit  à même le plastique, hiver comme été.

Mais cette fameuse récré est aussi le moment où le risque de bagarre est le plus grand.

C’est la loi du talion ici, c’est marche ou crève, c’est la loi du plus fort.

Vous ne pouvez pas imaginer ce que l’on ressent lorsque l’on entend les chiens qui se mettent à hurler, que l’un d’entre eux est tombé et que les autres se jettent dessus.

C’est un immense moment de solitude, une sensation de torpeur qui vous traverse le corps tout entier alors on cherche à intervenir mais tout est si grand ici...

Où est-il celui qui pousse ce cri strident, ce hurlement terrible qui vous glace dans tout votre intérieur.

Alors on attend avec angoisse le moment où le hurlement va cesser, parfois c’est très long, parfois ça l’est moins, parfois cela s’arrête très vite et à ce moment-là on se pose juste cette simple question là.

Est-il mort ou vivant ?

Comment espérer que les galgos traumatisés puissent évoluer dans ces conditions-là ?

Ce n’est pas possible, alors ils restent irrémédiablement murés dans leur mutisme.

Et_il n’y a que vous qui puissiez  les sortir de cet endroit parce que sans vous leur histoire n’aura pas de happy end...

 

 

Eros le Dieu de l'amour..

 

Comment ne pas être poignardé en plein cœur en regardant la photo de ce galgo au dos creusé et au regard vidé de tout espoir d’avoir enfin le droit  à la liberté.

C’est qu’il la porte tellement fort sa douleur que personne ne peut y rester indifférent.

Il est à lui tout seul le reflet de ce que vivent ceux qui n’ont pas la chance d’être conformes au stéréotype plébiscité par la majorité des adoptants.

 Je parle des noirs, des mâles, des vieux ou de ceux qui sont traumatisés à force de maltraitance et d’humiliations.

La première étape de leur pauvre vie ne sera que souffrance et la seconde ne sera que désespérance.

Quelle injustice.

Éros le Dieu de l’amour

Quelle décadence

Dans son vieux pardessus râpé, on a l’impression qu’il est résigné à ne plus espérer sortir un jour de son silence comme si la prison était pour lui la seule issue à sa pauvre vie de martyr.

Il purge sa seconde peine comme tant d’autres à la FBM

Je l’ai choisi pour qu’il soit celui qui porte haut et fort les couleurs de tous ceux qui se meurent dans les longs couloirs de la Fondation Benjamin Menhert.

Il sera leur porte-parole, celui qui va clamer l’injustice d’un tel supplice.

L’enfer après l’enfer juste un peu plus doux puisqu’il n’y a plus de coups, mais c’est tout.

Ceux qui nous avons appelés « les taulards » parce qu’ils purgent de longues peines au refuge et qu’à force d’être là ils sont devenus transparents comme des fantômes.

Et pourtant ils vivent l’enfermement depuis presque deux ans pour certains.

Nous ouvrons donc aujourd’hui le bal des taulards du cru 2015.

Aujourd’hui Lévriers sans Frontières relève encore un défi, celui de tous les faire sortir d’ici.

Grâce à Léonard qui a tant pleuré, tous ceux de 2014 sont sortis du refuge sauf un, Legolas.

Mais nous ne l’oublions pas, nous n’en oublions aucun, lui aussi aura un jour son heure de gloire.

À toi Éros, je te promets le ciel  au-dessus de ta couche

Des fleurs et des dentelles pour que tes nuits soient douces

J’y crois comme à la terre, j’y crois comme au soleil.

À bientôt, mon doux,

 Je te promets de te monter bientôt dans le camion de l’espoir..

 Promesse tenue pour  Eros, pour lui ce sera bientôt la fin d'un long calvaire

Le 12 novembre il sera dans le camion de l’espoir direction l’amour et la liberté !!

Et il y en a d'autres, beaucoup d'autres qui attendent que les portes s'ouvrent...

http://www.levriers-sans-frontieres.com/pages/chiens-en-espagne/les-galgos-qui-n-ont-plus-d-espoir.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour adopter un de nos rescapés..

http://www.jotform.co/form/33494167753867

 

 

 

 

 

 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

Agnès 01/02/2017 09:19

Qu'est devenu Indurain ?
J'ai vu qu'il a disparu de la rubrique "ceux qui n'ont plus d'espoir".....
A t-il eu la chance d'être adopté ou ????

Agnès 02/02/2017 09:25

Super pour lui, je lui souhaite de merveilleuses années de bonheur.

Odile Brochot 01/02/2017 11:20

IL a été adopté en Allemangne

pascalou62 15/10/2016 21:25

Si seulement je pouvais en prendre un de plus, je n'hésiterais pas une seule seconde, ce serait un taulard. Je viens d’en adopter un, un mâle noir, c’est un véritable amour. N'hésitez pas, futurs adoptants, il sera d’une reconnaissance éternelle. Bonne chance Indurain et Eros , je croise les doigts et vous envoie des milliers de bisous

Marie 15/10/2016 12:39

Eros porte un étoile sur son poitrail

Elisabeth 15/10/2016 11:50

Comme Wanda............Si ce n'est que Eros et Indurain correspondent exactement à ce que j'adopterai quand l'un des miens ne sera plus là.

wanda 15/10/2016 10:05

Pas facile de se voiler la face, même si ma maison est petite et mon budget pas extensible, mon coeur est grand . Un jour viendra, je me le suis promis d’être la gardienne d'un deuxième .Bonne chance à nos taulards !

Sylvie M. 15/10/2016 09:32

Les larmes aux yeux, une fois de plus en vous lisant, Odile. Je me sens tellement impuissante : ne pas pouvoir adopter me mine. J'en ai tellement envie. Donner de l'amour à un de ceux, justement, que personne ne regarde parce que noir, parce que ceci ou cela.

J'espère que d'autres feront ce beau geste d'amour qu'est l'adoption de l'un d'eux.Je viens d'aller sur la page de ces "taulards". Ils sont si nombreux...

Sylvie G 15/10/2016 09:31

Comme je suis heureuse pour Eros!!! Mme Brochot, il est certain que vous connaissez des jours sombres avec des gens sans pitié qui vous poignardent dans le dos comme vous nous le décrivez sur votre blog, mais votre travail, tous ces chiens sauvés grâce à votre implication dans votre combat est une si grande victoire! Vous et toute votre équipe êtes formidables. Tomillo, Eros et tous les autres qui ont grâce à vous trouvé une maison aimante, quel bonheur!

scecilia 15/10/2016 09:13

Merci pour lui de lui donner sa chance moi j en est les larmes aux yieux peut importe qu il soit agee ou avec la maladie j espere quil touveras un gentil foyer car tous le merite j espere que d autre suivront merci a tout ses benevoles qui sont sur le terrain et qui font un travail de titan et qui sont formidable

Monica 15/10/2016 08:55

Comment ne pas leur ouvrir notre porte, notre cœur.... ils en ont tellement besoin...

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories