Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 06:41

Celles dont personne ne veut...

Nous avons 4 galgas actuellement qui purgent de longues peines en famille d’accueil en France.

Comme elles, je pense que cet article n'aura pas un vif succès mais je lance tout de même ma bouteille à la mer..

Oh certes elles ne sont plus derrière les murs de leur prison, mais elles restent malheureusement les oubliées, celles dont personne ne veut.

Pourquoi ?

Pour deux d’entre elles, Coral et Arlena, leur vie d’avant n’a été que brimades et maltraitance, alors bien évidemment ce sont des chiennes qui sont arrivées au refuge très craintives.

Pour Coral, souvenez-vous…

http://www.levriersansfrontiere.com/2016/03/coral-l-espoir-d-une-autre-vie-pour-tous-les-galgos-traumatises-a-adopter-via-lsf.html

Lorsque nous sommes allées à la FBM en décembre 2015 avec Stéphanie, nous avons été touchées en plein cœur par cette pauvre créature recroquevillée au fond de son box et qui se faisait attaquer par ses congénères. Elle était tétanisée, alors nous avons décidé de lui donner une chance.

Aujourd’hui, et après 7 mois d’accueil, Coral est devenue une galga joueuse et pleine de de vie qui attend sa vraie famille.

http://www.levriers-sans-frontieres.com/album/coral/

C’est un véritable crève-cœur pour nous, les nounous, de devoir garder ces galgos aussi longtemps en accueil parce que l’attachement est inévitable et que leur départ est un véritable deuil.

Alors devons-nous continuer à sortir les galgos traumatisés du refuge ?

OUI bien sûr !!!

Et si je dois un jour faire le choix de les laisser faute de candidats à l’adoption, eh bien, mon combat pour eux n’aura plus aucun sens.

Ne sommes-nous pas une association de sauvetage qui a pour but de dénoncer le martyre des galgos en Espagne.

C’est là que le bât blesse puisque, dans la majorité des demandes d’adoption, le chien doit être sociable, jeune et en bonne santé.

Comment peut-on prétendre à la notion de sauvetage en adoptant dans une association et exiger un galgo parfait ?

C’est trop souvent la même rengaine , le même discours, les mêmes critères de sélection.

Ces galgos-là ne sont pas ceux qui ont subi la maltraitance.

Excusez-moi de le rappeler une énième fois au risque de me faire encore taper sur les doigts, mais peu importe, mon combat a toujours été pour les plus meurtris, les âmes perdues, les plus abîmés.

Je ne cesserai jamais de dénoncer le fait qu’il n’y a aucune notion de sauvetage dans la démarche d’adoption de bon nombre de postulants mais qu’ils se dirigent simplement vers les associations pour acquérir un lévrier à bon prix.

Je suis tout à fait consciente que tout le monde ne peut pas adopter un galgo craintif et je suis la première à ne pas le conseiller lorsqu’il s’agit d’une première adoption, ou d’une famille avec des enfants.

Mais je pense aux familles qui ont déjà un ou des galgos et qui décident d’en adopter un autre. Ces familles-là devraient porter leur choix sur un galgo particulier, mais non, dans la majorité des cas, ce sera un beau spécimen qui partira.

C’est navrant tout cela…

La deuxième, il s’agit d’Arlena arrivée dans un piteux état à la FBM et atteinte de la leishmaniose

Je l’ai à la maison depuis 4 mois, mais pas une demande pour elle, rien.

http://www.levriers-sans-frontieres.com/album/arlena/

Oui, elle est positive à la leishmaniose, ceux-là aussi nous devons les laisser au refuge ?

Elle se porte bien, ses analyses sont parfaites, elle a juste un traitement d’appoint qui coûtera à ses adoptants 10 euros par mois. Elle est encore un peu farouche certes, mais il faut la voir courir et s’éclater dans la meute, une vraie tornade qui adore piquer mes chaussures pour me narguer et qui tourne autour de moi d’un air de dire : « Tu l’auras pas !! »

Elle me fait rire lorsque je les lui reprends, elle s’en va en tortillant du popotin et en remuant la queue.

Ses poils repoussent sur son museau grâce à une cure d’huile de bourrache.

Je m’y attache à ma puce, et comme Stéphanie je voudrais tant qu’elle parte vite…

Et Talia depuis le mois de mars chez Lydie, pas une demande pour elle, rien, et pourtant elle s’est fondue dans la meute comme un poisson dans l’eau, elle adore Laurent, c’est son Dieu et lui bien sûr n’a d’yeux que pour sa belle !!

http://www.levriers-sans-frontieres.com/album/talia/

Il l’emmène dans un club canin pour la sociabiliser aux autres chiens, en effet avec les siens elle n’a aucun problème mais, dès qu’elle rencontre un chien inconnu, elle a tendance à retrousser les babines pour le faire reculer.

C’est de la peur, uniquement de la peur Talia a été attaquée au refuge et en garde un mauvais souvenir alors elle prend les devants pour faire reculer un potentiel assaillant.

Et Pupa, alors elle, c’est un petit trésor sur pattes, jamais nous n’aurions imaginé qu’elle reste aussi longtemps en accueil.

http://www.levriers-sans-frontieres.com/album/pupa/

C’est une adorable galganette et chaque jour nous nous demandons ce qu’elle a bien pu faire, elle aussi, pour mériter cela. Elle est toute petite, à peine plus grande qu’un whippet, très fine, gracieuse. Elle est OK chats, câline, joueuse. C’est juste que c’était une cassée quand elle est arrivée, mais aujourd’hui tout cela est bien loin et sa fracture n’est plus qu’un mauvais souvenir.

S’il vous plaît, regardez ces quatre laissées-pour-compte, regardez ceux qui sont en accueil en France.

http://www.levriers-sans-frontieres.com/pages/galgos-a-l-adoption/galgos-en-france.html

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

Chantal Cleo 14/10/2016 13:45

Encore faut il , alors que vous vous proposez comme FA pour des galgos noirs présentés comme laissés pour compte, ne pas tomber sur une déléguée hystérique (dpt78) qui vous agresse au téléphone car elle se rend compte, le jour de la prévisite qu'elle n'a pas reçu les photos de votre maison et jardin (si elle s'était déplacée, elle aurait de toute façon pu voir par elle même) ; puis vous demande de quel droit vous avez pris des nouvelles d'un des galgos présentés : on ne peut pas solliciter les personnes et n'avoir aucun compte à rendre, et puis m'a débité un tas d'âneries que je vous épargnerai... Rien ne laissait prévoir un tel revirement après des échanges totalement cordiaux jusque là ; nous avions préparé la venue de cette dame et pensions l'accueillir avec plaisir ; est ce parce que ne la voyant pas arriver, j'ai eu l'impudence de lui demander l' heure à laquelle elle pensait arriver chez nous ? Les famille d'accueil ont droit au respect au même titre que les délégués sinon comment peut on collaborer ? J'ai adopté 3 galgas avec d'autres assos sans problème et c'est dommage pour ce loulou que j'aurais pu accueillir dans un premier temps et peut être adopter.

Odile Brochot 15/10/2016 09:14

Oui c'est ça... et je me souviens très bien de votre dossier qui a traîné en longueur ...un déménagement prévu avec terrain non clos et un mari pas chaud ni pour un accueil, ni pour une nouvelle adoption alors vous pouvez dégueuler tant que vous voulez sur le dos des délégués bénévoles qui ne sont pas à votre service , ils sont tous formidables, dévoués et sympathiques mais il y a des limites à ne pas dépasser , nous ne sommes pas vos CHIENS !! Valérie est l'exemple même de la déléguée que tout le monde adore, elle est intelligente et très bien élevée alors remettez vous en question chère Madame, vous êtes méchante et vulgaire.

Carina Milano 20/08/2016 00:05

Hooo mais moi j'aimerais tant en sauver un, je connais un peu les lévrier, juste j'ai une petite maison avec terrasse,pas de jardin, mais endroit superbe pour promener

Kerhervé 19/08/2016 10:04

Bravo je vous tire mon chapeau pour tout ce que vous faites je reçois votre lettre que je lis attentivement, je suis présidente d'une association de protection animale sur Quimperlé(29), nous rencontrons le même problème pour nos adoptions de chats, un chaton oui un adulte non, sachant qu'un chaton reste chaton six mois...Je voudrai tant adopter un de ces calgos, trois chats une petite chienne de treize ans malade, huit chats, j'attends ce moment ou je pourrai en adopter un....Merci pour eux.

Sylvie M. 18/08/2016 17:53

Souhaitons que cet article éveille chez les futurs adoptants l'envie de faire "une vraie bonne action" en se tournant vers des puces qui ont tout autant que les autres, besoin d'amour et de chaleur humaine.

Pascalou62 18/08/2016 08:25

Elles sont vraiment magnifiques ! Quel dommage que les futurs adoptants s'en détournent. Il faut garder à l'esprit qu'il s'agit de sauvetage. Quand on choisit, il faut tous les regarder. Tous ont droit au bonheur et à une vraie famille. J'espère que ces jolies fifilles trouveront un bon foyer. Bonne journée

anne lyse 18/08/2016 08:24

Oui il faut ouvrir son cœur à ces petites, elles sont adorables et vous rendront l'amour au centuple. Ma Dianounette qui est amputée me comble de bonheur lorsque je la vois caracoler dans le jardin ou me piquer les vêtements et partir vite dans le jardin. C'est celle qui a le plus souffert et c'est elle qui nous fait des bisous! C' St un pur bonheur et son handicap n'en est absolument pas un: ni pour elle ni pour nous.

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories