Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 05:41

Je m’appelle Arlena, et Odile me donne la parole aujourd’hui pour vous présenter les copains qui comme moi sont en accueil en France depuis de longs mois et que plus personne ne regarde plus.

ça c'était moi avant....à l'époque de ma gloire passée...

Nous sommes les taulards de LSF et nous purgeons notre troisième peine. La première chez notre galguero, la deuxième au refuge et la troisième dans nos familles d’accueil. Oh certes, on est loin du goulag ici en France, mais nous restons des SDF et c’est vraiment trop injuste, comme le disait Calimero.

En fait les gens s’apitoient sur notre sort lorsque notre histoire est triste à pleurer,

parce que les photos diffusées nous montrent blessés, traumatisés ou décharnés, et puis une fois que nous sommes bien « retapés » on tombe aux oubliettes.

ça c'est moi aujourd'hui...après les ravages de la leish...

Les gens préfèrent adopter un chien qui arrive directement d’Espagne, on le constate tous les jours, ils ont l’impression de faire une meilleure action, un vrai sauvetage… Mais elle est où la différence, puisqu’un chien qui est en famille d’accueil en France et qui sera adopté laissera la place à un autre qui attend au refuge.

C’est vraiment triste à pleurer tout ça…

Nous avons tous eu nos moments de gloire sur le blog et sur les réseaux sociaux mais seulement lorsque les photos diffusées nous montraient dans notre plus triste élément.

Je pense particulièrement à Coral, souvenez-vous ...

ça c'était à l'époque de sa gloire....Coral traumatisée qui se faisait attaquer au refuge...tout le monde nous a félicité de vite la sortir !! 

http://www.levriersansfrontiere.com/2016/03/coral-l-espoir-d-une-autre-vie-pour-tous-les-galgos-traumatises-a-adopter-via-lsf.html

Cette pauvre galga trauma qui est restée plus d’un an au refuge, eh bien, elle purge sa deuxième peine, si je puis dire, puisqu’elle est maintenant chez Stéphanie depuis 6 mois sans que personne veuille l’adopter.

Vous pouvez fort bien imaginer qu’il est très difficile pour les familles d’accueil de garder un chien aussi longtemps sans s’y attacher, mais malheureusement nous ne pouvons pas tous les garder.

Et pourtant elle a fait de très gros progrès, elle est maintenant une galga joyeuse qui a pris confiance en l’humain.

Et ça c'est aujourd'hui...la Coral que plus personne ne regarde...

Les craintifs n’ont pas la cote, eh oui, c’est un don de soi que d’adopter un chien particulier, et peu de gens sont prêts à donner quelques mois de leur vie pour redonner la vie à des chiens comme nous.

Moi, je suis remontée en France avec Odile au mois d’avril.

Je suis positive à la leishmaniose, j’étais bien mal en point à mon arrivée au refuge et craintive, mon traitement a été très efficace et mes derniers contrôles sanguins montrent que je suis en pleine forme, et, bonne nouvelle, les poils repoussent au niveau de la face. J’étais très belle avant, aujourd’hui je le suis peut-être un peu moins, mais je suis en vie et pleine de vie dans tout mon intérieur, preuve à l’appui !!

Il faut dire qu’ici c’est un peu comme le paradis, Odile laisse du temps au temps, elle ne nous demande pas ce que nous sommes dans l’incapacité de lui donner.

Et ce pauvre Mango à la belle époque....Mango le torturé, malheur à ceux qui lui ont fait ça mais ça c'était avant...

Torturé au point qu’il a dû être amputé Mango, qu’est-ce qu’il a fait pleurer dans les chaumières à l’époque, oui, mais ça, c’était avant… Ce n’est qu’un bâtard et un bâtard avec une patte en moins, alors pensez-donc…

et pourtant ce chien est une boule d’amour au cœur tendre,

un petit trésor qui a complètement oublié son lourd passé, il n’a que des qualités.

Et le petit Tom, un tout jeune podenco arrivé en février… Il n’était pas du tout sociabilisé, mais il a fait de gros progrès, il est aujourd’hui prêt pour une nouvelle vie.

Les pods, c’est aussi un problème, beaucoup de gens nous reprochent de ne pas en sortir suffisamment d’Espagne prétextant à juste titre qu’ils souffrent autant que les galgos, mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, c’est tellement facile de critiquer…. Pour la plupart d’entre eux, une fois qu’ils sont en famille d’accueil, ils y restent de longs mois et prennent la place d’autres chiens qui eux attendent désespérément leur ticket de sortie pour une nouvelle vie.

Il ne faut pas croire, mais nous manquons cruellement de familles d’accueil surtout en été, en revanche fort est de constater que ceux qui trouvent à redire ne sont pas ceux qui ouvrent leur cœur ni leur foyer à un chien en détresse.

Faites ce que je dis mais non pas ce que je fais…

« Ce proverbe, plein d’ironie, concerne tous ces beaux parleurs qui se mêlent de donner à tout venant des conseils dont ils auraient fort souvent besoin pour eux et qui ne cessent de recommander aux autres de pratiquer les vertus dont ils ne se préoccupent pas eux-mêmes »

Et je peux vous dire qu’il y en a un sacré paquet de beaux parleurs sur le Net !!!

Non non nous ne sommes pas mardi, ce n’est pas le jour des blablas…

Revenons-en aux taulards de LSF...

Et notre petite Pupa opérée en Espagne d’une fracture, elle n’a que des qualités, et pourtant…

Elle ne fait plus battre les cœurs maintenant qu'elle est bien installée dans son canapé...

Et cette jolie Talia qui est chez Lydie depuis le mois de mars,

certes au tempérament un peu particulier avec les chiens qu’elle ne connaît pas, c’est juste de la peur mais elle se soigne,

je vous raconterai ça dans un article qui lui sera spécialement dédié.

S’il vous plaît, regardez-nous, nous méritons nous aussi d’être adoptés, nous les galgos et les podencos en accueil en France

http://www.levriers-sans-frontieres.com/pages/galgos-a-l-adoption/

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

Sylvie M. 26/07/2016 10:29

D'un côté, je comprends les adoptants qui préfèrent un chien tout droit arrivé d'Espagne, ils ont l'impression qu'ils vont vraiment le sauver car il passera d'une vie difficile à un foyer rempli d'amour. Alors qu'en adoptant un chien déjà en F.A. en France, il leur semble qu'il est déjà heureux là où il est et que, du coup, c'est moins urgent de l'adopter.
Mais si tout le monde raisonne ainsi, les FA sont débordées et leurs chiens en accueil jamais adoptés.

rousseau ginette 21/07/2016 13:57

C EST vrai ce que vous dites, moi j ai adopté un tolard, craintif, il le restera, mais quel amour , c est comme cela, à moi d anticiper, de le préserver, je ne regrette rien , je l'adore mon SYLVANO

Christine 21/07/2016 08:03

Merci odile c'est tellement vrai se que vous dites je suis la maman de mango et franchement c'esr un amour de chien que des qualite,et je peux le dire malgres la mechancetee humaine,pas rancunie,une belle lecon de la vie et comment ne pas s'attacher a un chien qui deborde d'amour

Kazhig 21/07/2016 07:42

La deuxième photo est une véritable horreur, ça me rend malade.

Odile Brochot 21/07/2016 10:17

ça ce n'est pas gagné Monica !!

Monica 21/07/2016 10:02

Espérons que lui ne restera pas également sur le carreau une fois qu'il sera remis sur pattes par LSF, comme tant d'autres ....

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories