Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 06:40
Quel triste monde, quelle triste réalité, tous ces chiens enfermés depuis des années...
Lorsqu'on longe les longs couloirs du hangar, il y en a un parmi tant d'autres qui a fini d’espérer, qui a fini d'aboyer..
Il ne dit plus rien parce qu'il sait très bien que son destin est scellé et que sa vie, il doit la traîner comme une peau de chagrin.
Beltza est un galgo noir qui ne vaut rien, c'est ce que lui disait son galguero lorsque de raclée en raclée il le punissait parce qu'il n'avait pas été à la hauteur et que son honneur avait été bafoué.
Il suffit juste de regarder cette photo pour ressentir ce que vivent ces galgos incercérés qui sont privés de liberté parce qu'ils ne rentrent pas dans le moule du galgo bien comme il faut.
Des noirs comme lui il y en à plein les couloirs alors à quoi bon , il n'a même plus envie de tenter sa chance un peu dans la chanson de Bénabar..
Ou même le roi de la jungle abdique..
Beltza c'est un peu ça , ça fait tellement longtemps qu'il est là , prisonnier de son terrible passé, encore un qui a bien trinqué , encore un qui a l'âme blessée et qu'on ne peut pas réparer à coups de bistouri.
Oui, il a peur, Beltza, peur des hommes, c'est qu'il a dû s'en prendre des torgnoles pour être comme ça aussi soumis...
Le problème, c'est que ces galgos là on n'en veut pas...
Et on a toujours une bonne raison pour cela, les gosses, les vacances, la vie sociale tout ça...
C'est pas facile avec un craintif...
Oui, c'est toujours ce qu'on entend, toujours la même chanson
" quel chagrin, quel triste monde"
pour tous ces galgos qui ont vécu le martyre, cause que nous défendons
"le martyre des galgos en Espagne"!!
Balivernes tout ça, moi je vous le dis comme je le pense.
On veut faire un geste de coeur en adoptant un pauvre martyr ,il  faut qu'il ait souffert quand même, quelques cicatrices vous conforteront  dans l'idée que vous faites une très bonne action !!
Mais ne vous vous méprenez pas si votre galgo a quelques vieilles blessures de guerre et qu'il n'est pas craintif, ce ne sera pas son galguero qui lui aura assené des coups couteau ou de cutter ou des cigarettes écrasés pour ce venger,comme vous aimerez le prétendre, non ce sera tout simplement une bagarre entre chiens qui aura mal tourné.
Désolée de vous le dire , mais elle est bel et bien là la réalité, faut pas se mentir, faut pas raconter d'histoire.
Il faut qu'il soit sociable,câlin et tout ça à la fois..
Et puis qu'on puisse le trimbaler partout surtout, c'est important ça, le restau, le camping-car tout ça, faut pas exagérer on peut pas tout sacrifier même pour quelques mois, juste le temps qu'il vous faudra pour le sociabiliser et l'emmener dans votre monde qui est, parait-il, merveilleux...
Par contre eux, on les sacrifie , on n'hésite pas, on se pose même pas la question, on tranche dans le vif, pas un craintif non surtout pas , pas un noir non plus j'aime pas et il faut que je puisse le bisouter, le câliner, le réconforter pour lui faire oublier son lourd passé, qui n'aura pas été si lourd que ça, soit dit en passant...si votre galgo accepte volontier le contact...
Oui, on veut faire un geste de coeur mais pas trop quand même, faut pas exagérer, et lui, il est là , il traîne sa pauvre carcasse dans les couloirs de la FBM. Et s'il n'y avait que lui...malheureusement ce n'est pas le cas...
Ils sont des dizaines comme cela avec l'âme cassée que personne ne veut réparer.
Pardon, pardon, je me suis emballée mais c'est pas de ma faute, c'est plus fort que moi, j'ai besoin d'hurler pour faire entendre la voix de ceux qui paient une deuxième fois en restant des années dans les couloirs de la Fondation Benjmin Mehnert parce qu'ils ont été véritablement maltraités et qu'ils ont l'âme brisée.
Ce n'est pas juste, je n'ai pas peur de le dire, mon combat est pour ceux là et si un jour je dois les sacrifier , tous ces traumas , tous ces craintifs et bien ce combat n'aura plus aucun sens pour moi.
Bonne chance Beltza et je te promets la liberté pour bientôt. 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

katy 09/06/2016 22:15

Bonjour. Cela a fait 4 ans en févier que j ai adopté ma 1ere galga noire, Paquita. 2 ans de refuge à Séville, un regard à faire fondre. 2 mois plus tard, j adoptais une autre galga, Brooklyn, . Paquita nous a quitté après 3 ans et 9 mois de bonheur, suite à une maladie, à l âge de 7 ans. Trop de tristesse. Ils nous restait 4bichons et Brooklyn, assez âgée mais toujours là. Le 19/12/2015, Lennon, galgo noir revenait, de Séville pour nous, un véritable amour. Juste apeuré en rue. Je continuerai aussi longtemps sue je le pourrai à en sauver. Il y en a tellement. Je participe à des activités pour aider financièrement les refuges avec une amie. Les galgos sont devenus les loulous d amour. Je kes adore et le fait qu ils aient connu l enfer, je veux encore plus les aider.

s et f 09/06/2016 21:34

Qui prendre? A qui offrir une vraie vie? C'est compliqué......Nous n'arrivons pas à choisir sur photo, alors nous venons de passer un mail à Stéphanie pour qu'elle nous propose le(s) chien(s) qu'elle pense être le plus en adéquation avec notre mode de vie: enfants, chats et un super copain qui saura le mettre en confiance. Elle, au moins, les connait un peu et son avis sera toujours plus objectif qu'une photo. C'est décidé, nous viendrons accueillir notre cassé ou notre taulard en septembre.

Pascalou62 09/06/2016 18:35

Tous méritent le bonheur, j'aimerais beaucoup adopter l'un d'eux mais faut il une présence permanente de l'adoptant pour accueillir un galgo trauma ou la présence de congénères permet elle au chien de s'adapter au fil du temps ? Je me doute qu'il est préférable de l'accompagner en permanence mais quand on travaille ? Faut il renoncer à rendre un chien heureux ? Je me pose beaucoup de questions à ce sujet...

corinne 09/06/2016 18:02

comme je vous comprends Odile, vous avez raison, tout cet argent dépensé pour des futilités et comme j'aimerai faire plus pour tous ces chiens, qu'ils connaissent enfin une vraie vie, toute cette misère animale, heureusement il y a des personnes telles que vous qui donnez de votre temps et votre vie

veronique 09/06/2016 14:48

ils sont très beaux et très expressifs...après, le sauvetage des galgos comprend des biens et des fragiles psychologiquement et physiquement pour palier a la demande et que l'association puisse continuer à être perenne et que les adoptants trouvent leur coup de cœur...moi j'ai vu dans la rubrique des rescapés une chienne qui m'a touchée, il y a peu de renseignement et j'aimerais savoir si tous les opérés en espagne doivent obligatoirement passer voir le dr baron car je suis dans le sud....

nicole 09/06/2016 14:12

Bonjour,
Je peux témoigner du temps (et tout le monde n'en a pas), qu'il faut pour se faire accepter par un galgos trauma. J'ai une compagne fabuleuse, Mona, mais que de mois et d'années il nous a fallu elle et moi pour en arriver là. et si je n'avais pas été en retraite et bien, je n'aurais pas eu le temps pour cela.
Par contre, petit message aux personnes qui en ont justement du temps, nous venons d'adopter une 2ème galga non trauma cette fois et bien la différence et flagrante, elle est beaucoup plus indépendante, moins attentive.
Conclusion: Si vous avez du temps et de la patiente,(c'est indispensable), adoptez un ou une trauma, le résultat sera forcément fabuleux et le mot n'est pas trop fort, croyez moi.

Marina 09/06/2016 13:18

Cela fait 1 an que j'ai découvert l'histoire des galgos et 8 mois que j'en ai adopté un. Ma seule exigence: aucune exigence.. aussi bien au niveau de la couleur, que de l'âge que du degrés de traumatisme. Je n'ai jamais voulu en choisir un, sinon je les prenais tous. C'est l'association qui a choisi pour moi. J'ai juste précisé que j'avais un enfant de 6 ans. Résultat, j'ai un magnifique chien, d'une gentillesse incroyable et qui ne peut pas se passer de ma fille. Si je devais le refaire, je ferai à nouveau confiance aux associations.

Marie 09/06/2016 12:40

C'est beau tous ces témoignages!!! je cherche à déménager pour la rentrer de septembre, là où je suis (Odile le sait) je ne peux pas prendre de Galgos, ni de Podencos, mais je recherche une maison avec une clôture où le Lévrier qu'Odile m'aura choisi vivra heureux. Ce Galgo noir est superbe!!! Je comprend ton ressenti Odile, je n'envie pas ta place, seulement ton courage, ta détermination, ton Amour pour eux!!!

scecilia 09/06/2016 12:37

Il est beau et parfait se chien il est sublime une fois comppris il sera un fidèle compagnon il ne faut pas éditer bien sûr si on est patient et lui laisser le temps de venir a vous j'ai mis d'eux ans pour obtenir les résultat de mes trauma donc une qui a la maladie une envers peur de marcher sur le carrelage elle a mis 15 jours pour se leviers car elle ramper alors je mmettais ses couverture qui ferait un couloir jusque vers la sortie elle n avait connue que la terre battue alors maintenant plus rien ne leurs fait peur a part xane qui a peur du tonner alors si vous vous en sentait capable aller si adopter un t raumas un casser ou un âgée il vous le rendrons aux centuple merci pour eux

brigitte 09/06/2016 11:21

que dire moi aussi j'ai ma noire trauma et positive avec ça mais quand le moindre petit progrès fait son apparition je suis comme une folle et puis j'ai ma beauty et comme son nom l'indique elle est parfaite mais les deux ensemble c'est juste magnifique. Je suis sure qu'elles se parlent et qu'elles s'aident mutuellement Je les aime tellement. Alors si vous hésitez à prendre un galgo cassé et trauma pensez a moi vous verrez le bonheur qu'il vous donne lorsqu'il sera que vous etes là pour son bien

claude cajean 09/06/2016 10:46

Toutefois je vous comprends! Mes parents ont géré pendant 30 ans un refuge et nous avons souvent "rué dans les brancards". Nous avons été confronté aussi à des situations insupportables et rencontré beaucoup de "malheureux"( pas en masse comme en Espagne bien sûr). Je voulais simplement dire que je comprends les futurs adoptants qui ne veulent pas s'engager avec un loulou "compliqué" car contrairement à vous tout le monde n'est pas capable!

Odile Brochot 09/06/2016 11:53

Je ne parle pas de tout le monde Claude mais même ceux qui le pourraient ne font que très rarement la démarche...je sais de quoi je parle, ça fait 10 ans que je place des galgos alors vous je suis blasée des discours comme le vôtre, j'ai la haine parfois et croyez moi il y a de quoi et mes délégués savent de quoi je parle !!!

claude cajean 09/06/2016 09:56

Pour une fois je voulais réagir à cet article. J'ai adopté Chus il y a 3 ans: c'est vrai que je préfèrerais un "pas noir"( j'en ai déjà un et les gens en ont peur) c'est vrai que je préférais un" non peureux"( j'en ai un aussi et c'est une vrai galère lorsqu'on doit le sortir de son environnement et en plus il a la dent facile!) et pourtant ce lévrier"sans histoire" ( si j'oubliais que c'est un gars de 5 ans et positif à vous savez quoi!) a passé 18 mois au refuge FBM... Je voulais dire que je comprends les futurs adoptants qui hésitent ( et c'est tant mieux pour le bien du chien) de prendre un loulou trauma car c'est un stress permanent de le voir s'échapper et de ne plus le rattraper! Alors si on ne sent pas capable... Lorsque mes parents étaient en charge d'un refuge spa, les pauvres vieux chiens restaient sur le "carreau" : les visiteurs ne les choisissaient pas( tout le monde n'est pas prêt à accepter que la vie partagée avec le nouveau compagnon sera sans doute très courte!) mais lorsque le miracle arrivait, que nous étions heureux! Alors je crois qu'il faut être tolérant et accepter tel ou tel type adoptants du moment que l'animal soit heureux dans sa nouvelle famille...

Odile Brochot 09/06/2016 10:16

Oui c'est ça Claude, c'est si facile à dire...rendez- vous une seule fois en Espagne pour bouffer de la misère et vous verrez vous rentrerez beaucoup tolérante et plus hargneuse !!

Nathalie 09/06/2016 09:55

Moi j'ai un superbe galgo...grand, racé, bringé, aucune cicatrice...du moins visible...parce qu'à l'intérieur c'est pas ça du tout...et c'est le plus difficile à réparer, oui...mais quel bonheur que de voir les petits progrès de chaque jour...j'ai une tendresse particulière, un immense amour pour tous les " cassés " ...j'ai une galga noire , senior, un peu craintive, sans plus...et puis un croisé, noir aussi, qui lui est hyper bien dans ses patounes...et c'est important qu'il soit là, parce qu'il aide les autres à évoluer...je rêve d'encore prendre un cassé...bientôt je pense, le temps de convaincre monsieur :)

Nadia 09/06/2016 09:28

Et pourtant !!! j'ai adopté un trauma, il y a bientôt 2 ans, nous tissons, nous brodons notre toile de jour en jour et ce n'est que du bonheur, des liens très fort entre nous, nous communiquons par le cœur, il est moi, je suis lui ... Chaque petit progrès et un combat de gagné contre ces ordures et surtout une belle vie enfin rempli d'amour et de respect comme il le mérite tous ...

Sylvie M. 09/06/2016 09:47

Nadia, votre témoignage est magnifique. On sent tellement d'amour dans vos propos. Belle route à vous deux...

Kazhig 09/06/2016 09:19

J'aimerais tant que les galgueros disparaissent pour toujours. Je sais, je rêve.

monica 09/06/2016 09:08

Ca va aller mon grand... on va vous trouver quelqu'un qui vous comprennent.... Il y en a des gens qui prennent des galgos pour le chien et non pour eux... pour les mettre à l'abri, pour les protéger,, pour les aimer pour ce qu'ils sont et comme ils sont. Quand je pense que Telma faisait trembler la bibliothèque quand je m'approchais d'elle pour lui mettre la laisse, tellement elle avait peur et que maintenant elle dort avec moi..... Ma belle noiraude... je l'aime tellement....

Celia lsf37 09/06/2016 08:23

Oui donnez leur leur chance à ces craintifs, alors oui il leur faut du temps les laisser venir à vous, il y aura certainement des moments de découragements mais aussi de grandes victoires suivies de défaites, mais à chaque fois il faut avancer. Et ils avancent ils le veulent, ils s'accrochent comme vous à chaque victoire, les défaites ils les vivent aussi mal que vous. Mais avec beaucoup d'amour et de patience ... Tout arrive.
Parole de Peri

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories