Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 06:35

Pour la majorité d’entre eux, les galgueros sont aujourd’hui connectés sur les réseaux sociaux et surveillent nos moindre faits et gestes, que ce soit en Espagne ou dans les autres pays européens.

Nous devons donc faire preuve d’une grande vigilance afin de ne pas mettre en péril le travail de nos bénévoles espagnols et la sécurité de nos refuges partenaires.

En effet nous avons été l’objet de menaces de la part de plusieurs galgueros et d’un propriétaire d’une perrera privée : si nous diffusons des photos les galgos mourront et nous ne pourrons plus les récupérer.

C’est un fait nouveau, il y a encore quelques années la majorité des galgueros vivaient en autarcie et n’avaient pas accès au monde virtuel.

Nous sommes donc coincés entre le marteau et l’enclume.

Devons-nous continuer à sauver ces vies et à garder le silence sur les actes de tortures et de barbarie commis dans ce pays.

Devons-nous nous taire et ne pas dénoncer les terribles conditions dans lesquelles les galgos sont détenus, la faim, le noir, la vermine et les coups.

C’est un terrible dilemme pour nous, mais NON, nous ne nous tairons pas.

Garder le silence serait cautionner l’extermination massive de ces milliers de galgos.

Nous ferons preuve de plus de discrétion, quant aux lieux où nous effectuons ces sauvetages et prendrons garde à ne pas diffuser les photos des galgueros.

En commun accord avec nos partenaires espagnols, nous continuerons à dénoncer, sinon à quoi bon.

Ce sauvetage par exemple, des galgos et des podencos par dizaines, impossible d’évaluer le nombre, il y en avait partout, détenus dans des cachots creusés dans la grotte, vivant dans le noir à même le sol.

Nous en avons sorti plusieurs, ceux qu’il voulait bien nous laisser, ceux qui ne sont plus rentables, ceux qu’il n’utilisera plus lors de la prochaine saison de chasse.

Une pauvre chienne bodeguero qui est actuellement hospitalisée pour une grave infection de la matrice, suite à une mise bas.

L’homme était sec et plein de tics nerveux, il nous ouvre les portes de son paradis,on sentait bien qu’il ne voulait pas laisser entrevoir qu’il n’était pas tendre avec ses galgos,

on sentait de la retenue chez lui, car dès qu’il ouvrait une porte et qu’un chien s’approchait il le faisait reculer en hurlant, juste un cri strident suffisait pour que le chien recule et s’aplatisse au sol.

NON nous ne nous taierons pas.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

Dominique F. 04/05/2016 13:08

Bonjour.
Ces hommes sont tout-puissants parce qu'ils savent qu'ils ne risquent rien pour le moment ; face à ce genre d'abrutis intouchables, il ne faut jamais se soumettre : continuez à dénoncer leurs agissements. Mais faîtes quand même attention à vous, ils pourraient devenir dangereux s'ils se sentent acculés. En sachant que si un bénévole espagnol ou français est agressé physiquement un jour, le sort des galgos fera la une des médias : c'est dommage, mais il faut souvent un dérapage pour que ces derniers comme le pouvoir politique s'intéressent à un problème.
L'Espagne étant un pays de l'U.E, si écrire aux autorités de ce pays dont son roi ne fait pas bouger les choses, avez-vous déjà envisagé d'interpeller directement les ministres français de l'Agriculture, de l'Environnement, des Affaires étrangères (et de la coopération européenne)... en leur envoyant des courriers, photos et vidéos? Ils sont en contact avec leurs homologues espagnols, entre autres au sein du Conseil de l'U.E ; idem pour les députés français présents au Parlement européen. Ce sont ces femmes et hommes politiques qui prennent les décisions a l'échelle européenne.
Il n'est pas normal qu'en 2016, des associations françaises, britanniques ou autres soient encore obligées de se battre pour sauver des chiens martyrisés en Espagne, les récupérer dans des états pas possibles et soutenir financièrement et matériellement des refuges sur place parce que le gouvernement espagnol ne fait rien pour mettre un terme à cette situation.
Le sort des galgos et autres toutous n'est donc plus un problème qui concerne uniquement l'Espagne, mais bien l'ensemble des pays dans lesquels des associations de protection animale se mobilisent pour des chiens qui ne sont pas sur leur territoire. Pour le prochain rassemblement de galgos, peut-être faudrait-il l'organiser non à Paris mais à Strasbourg, devant le Parlement européen et y inviter des associations d'autres pays.
Courage, ne lâchez rien, même si cela ne doit pas être facile pour les bénévoles espagnols sur le terrain qui sont confrontés aux pressions, tentatives d'intimidation et menaces de la part de ces salauds.
Dominique

senneru catherine 03/05/2016 20:16

continuez !! bravo bravo !! c est courageux mais le risque vaut tous les sauvetages ! ln cient d en adopter une dans notre famille c est peu mais c est un de sauver !!

Marisol 14/07/2016 22:54

C'est l'Espagne qui devrait faire cesser cela; c'est le gouvernement espagnol qui doit légiférer et reconnaître le droit de l'animal, les droits des animaux. Si l'Espagne ne réagit pas en ce sens, il faut la faire condamner devant une cour européenne. La bataille commence par là; sinon c'est peine perdue; il y aura toujours des galgos martyres et des galgueros tortionnaires. Seule la loi doit mettre un terme à cela et la sanction financière lourde pour réprimer l'absence de réactions des autorités espagnoles.

lemaire jacqueline 03/05/2016 19:50

il faut continuer ne pas leur laisser du répis et il faut que l'Espagne fasse des lois , ce sont les élus qui doivent s'en mêler! courage à vous

Nicole Virumbrales Cunchillos 02/05/2016 20:57

Bravo a vous tous ...helas ..triste verité! !! Non ..ne rien cacher ...ne pas cacher les faits et actes de ces ordures de galgueros! !!.au contraire. ...mais Certes. .en ne divulgant pas les lieux. .en tout cas pour le moment! !!si je peut etre utile ...vous avez mon mail .je vis a marbella. .malaga.

Sylvie M. 02/05/2016 20:26

Les images parlent d'elles mêmes. Mais soyez prudentes, ces gens-là sont sans pitié.
Pauvres galgos, désormais victimes, non seulement des galgueros, mais aussi d'internet...

lolo77 02/05/2016 20:17

Non, nous ne nous taierons pas même devant d'ignobles chantages, mais nous devons préserver les bénévoles et faire profil bas façe à certaines situations, mais nous continuerons à dénoncer haut et fort les atrocités et les massacres, car ne rien voir, ne rien entendre ne fait pas partie de notre combat. Ils ne feront pas de nous des esclaves. Car chaque jour, nous serons de plus en plus nombreux pour faire façe.

Vaure Swilène 02/05/2016 19:41

Se taire et fermer les yeux. Mais bien sûr... dans leurs rêves...

Monique95 02/05/2016 17:35

Mon dieu quel horreur ...comment ce pays peut accepter ces horreurs condition de vie du temps des esclaves .envie de pleurer et sont fiers ces galgueros c est pitoyable .monstrueux merci odile .peu de sauves mon dieu .des larmes .merci a vous vous avez raison .

Pascalou62 02/05/2016 16:35

D'accord avec vous ! Dénoncez haut et fort cette barbarie ! Il ne faut pas se laisser impressionner par ces monstres.

monica 02/05/2016 16:08

se taire s'est devenir complice. Alors NON, il faut montrer il faut dire il faut le crier encore plus fort et tous ensemble...

marie-agnes 02/05/2016 15:53

Il faudrait vraiment agir fort aupres du gouvernement car il faut que ça cesse je vais ecrire au roi on verra bien abolition de la chasse avec des levriers mais le probleme que deviendront les levriers ?

anna 02/05/2016 13:09

Il n'y a aucune retenue a avoir pour les sauver de ces monstres !!! tellement en colère de voir l'état de ces pauvres galgos qui n'ont en eux que de la gentillesse !! on a pas le droit de laisser faire ça !! courage a toute l'équipe !!

suzanne Wisser 02/05/2016 11:01

courage à vous tous!!! en espérant que cette barbarie aboutisse à une fin!!!ne pas céder au chantage...quelle tristesse pour tous ces galgos!!!!quand à vous vous êtes formidables courageux avec un grand cœur!!!! Merci!!!!

anne lyse 02/05/2016 10:56

J'ai juste envie de les étriper ces ordures, j'ai vu Llargui hier. Pauvre puce qu'est ce qu'ils ont pu lui faire pour qu'elle soit dans cet état... Non il faut continuer et ca ne fait que renforcer ma détermination! Sommes avec toi Odile!

scecilia 02/05/2016 09:14

bien sur que non il ne faut pas sedait a leurs chantage je pense qu ils ont compris se que pense les gens des autres pays heureuperen si cela pouvers etres vrais que les toutures sont bientôt derniere ses pauvres galgos quelle gachies pours touts les autres bien heureuse que madame bardot si soit mis elle aussi sont associations a tellement a faire dans touts ses pays

Anne-Marie 02/05/2016 09:09

Et vous avez raison. Ne pas se taire jusqu'à ce que toutes ces voix soient enfin entendues et que cesse enfin cette exploitation barbare de l'animal. Bravo Odile et toute notre reconnaissance aux bénévoles et protecteurs espagnols qui sont en première ligne.

annick et herve 02/05/2016 08:48

Bien sûr , horrifiée mais pas étonnée par le comportement de ces MONSTRES !
NON , vous ne devez pas vous taire !
OUI , il faut dénoncer TOUJOURS et ENCORE !
MAIS ruser avec eux! User de la discrétion , la plus totale possible !
VOUS AVEZ TOUS RAISON D'AGIR AINSI !!!!
Je veux voir, dans le changement de leur comportement, UNE POSITIVITE ! ......Leur prise de conscience que les "choses bougent contre eux", qu'ils vont perdre leur abjecte droit à la mort sur ces pauvres êtres ! Ils s'organisent ainsi parce qu'ils ont peur ! Et tant mieux !

danielle 02/05/2016 08:35

ne pas céder au chantage ,car ils n'ont plus que cela aujourd'hui,étant dénoncés par Brigitte Bardot ,leur fin arrivera bientot

Mona 02/05/2016 08:27

Il faut continuer de mettre au grand jour la barbarie de ces sadiques qui ne sont plus des êtres humains ,, crier haut et fort ce dont ils sont capables

s et f 02/05/2016 08:25

Comment garder son calme face à cet être abject? La tentation doit être grande de lui sauter à la gorge et d'ouvrir toutes les portes pour libérer les chiens...Comment ne pas hurler de dégoût , de rage et de frustration? Vous êtes forts, vous tous, bénévoles espagnols et français, vraiment très forts psychologiquement pour vivre de telles situations!

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories