Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 08:21

Bonjour les amis du blog,

Elle m’appelle « petit trouillu », je ne sais pas trop ce que cela veut dire, elle me dit que je suis belle, que je lui fais du bien parce que que je suis drôle, elle me dit des choses que l’on ne m’avait jamais dites avant.

Je sors d’un endroit sordide, les fidèles du blog s’en souviendront certainement, c’était l’année dernière en décembre, il y a un an.

Je vivais là au milieu des détritus,

avec cet homme atteint du syndrome de Noé,

qui accumulait les chiens.

Nous étions des dizaines à survivre tant bien que mal,

nous les femelles étions toujours pleines.

Et puis un jour des protecteurs de la fondation Benjamin Mehnert et de Lévriers sans Frontières sont arrivés pour nous sauver.

Je me souviens de ce moment, ils nous attrapaient sans ménagement, nous étions tous terrorisés.

Je suis arrivée à la Fondation avec plusieurs de mes congénères, mais je me souviens plus particulièrement de mes deux sœurs , en fait je ne sais pas si nous étions sœurs ou filles ou mères, puisque nous nous reproduisions entre nous.

Nous étions toutes les trois très craintives, et surtout moi. Nous avons été avortées, et Elsa sur la photo à droite est décédée.

Quelques mois plus tard Diva est partie en France, elle est restée de long mois en accueil chez Patricia, personne ne voulait l’adopter, elle était pourtant gentille et mignonne.

Moi, je suis restée au refuge, et chaque fois qu’Odile venait elle me voyait là derrière les barreaux, tout le temps elle espérait que je serais un jour réservée par une association mais un an a passé sans que personne ait jamais pitié de moi.

On m'a laissé tomber sauf elle, elle ne m'a jamais oublié.

J’étais la plus traumatisée des trois, c’est pour cela qu’elle m’appelle « petit trouillu », une mouche qui pète et je me sauve la queue entre les pattes !!

Et puis au début décembre la voilà qui déboule avec Patricia, je la reconnais, Patricia, elle était là lors de mon sauvetage l’année dernière, elle non plus ne m’a jamais oubliée.

Elles sont passées toutes les deux devant mon box, et je les ai regardées avec mes yeux de chien battu et je les ai entendues dire : « Oh misère elle est toujours là ! »

J’ai des yeux à tomber par terre, d’une couleur très particulière, presque verts.

Et jour après jour je les voyais passer et repasser et me regarder… et moi, je désespérais…

Et puis, le dernier jour, Odile a craqué, je l’ai entendue dire à Patricia : « C’est bon si elle est à jour de ses vaccins, je la sors de là et on la ramène avec nous demain, je n’en peux plus de la voir ici et tant pis si on la garde des mois en accueil.»

Et voilà, c’est comme ça que ça s’est passé, elles m’ont sortie de ma prison pour me prendre en photo et elles m'ont enfilé le fameux collier bleu symbole de liberté.

je n’en menais pas large, je me demandais bien si c’était du lard ou du cochon.

Et me voilà en route pour l'inconnu, je suis montée dans le camion et j’ai entendu les discussions : où allait-on me mettre en accueil ? Il fallait faire très attention, car je suis craintive.

Du coup Odile a décidé de me garder chez elle. Eh bien, croyez-moi, je suis comme un poisson dans l’eau ici, j’ai plein de copines et de copains, tous plus sympas les uns que les autres.

Je suis une chienne de meute et je cohabite parfaitement avec mes congénères, il faut dire que j’étais à bonne école !!

Je suis toujours collée à l’un d’eux même pour dormir, pourtant Olivia n’est pas trop sympa mais je me fais toute petite et je me glisse près d’elle, ni vu ni connu.

Je m’éclate dans le pré, les premières fois je n’en revenais pas de voir tous les chiens courir, et l’herbe toute verte que c’était bon de me rouler dedans.

Je voyais Odile qui me regardait, heureuse de m’avoir offert cette liberté tant méritée.

Elle rigole lorsque je fais des trous et que je la regarde avec mon museau plein de terre.

Mais ne vous inquiètez pas je suis autonettoyante !!

Elle me dit que je suis belle, vous vous rendez-compte : moi, Miranda, aujourd’hui je suis enfin un chien libre et aimé.

Elle m'aime comme ça toute dévergondée...toute dépeignée..

Je suis à adopter, Odile cherche pour moi une famille calme, j’ai très peur des hommes et des enfants, il est impératif qu’il y ait d’autres chiens, la meute me rassure.

Les petits ou les grands chiens, j'aime tout le monde

J’ai fait beaucoup de progrès depuis mon arrivée, je me laisse attraper lorsque je suis en liberté, mais uniquement par Odile, pour l’instant je n’ai confiance qu’en elle.

Je ne prête aucune attention aux chats.

Je viens d’avoir 8 ans et j’aspire à une belle vie, une vie de liberté surtout.

Il ne faudra pas m’enquiquiner avec vos contraintes d’humains, ne pas me demander ce que je serai dans l’incapacité de vous donner. Je resterai une chienne craintive, il ne faudra pas attendre de moi que je vienne vous faire des bisous et des câlins, par contre croyez-moi, je saurai vous donner de l’amour autrement, en vous regardant fidèlement comme je le fais avec Odile.

Il faut un jardin aussi où je puisse m’ébattre librement avec mes copains.

J’ai tant souffert toutes ces années qu’aujourd’hui je mérite de vivre heureuse et libre.

Si vous désirez m'adopter, n'hésitez pas à téléphoner à Odile au : 0325375828

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

thibaut 20/12/2015 20:23

j'ai gardé une chienne trauma Plume nous l'avons gardé en accueil 7 mois mais les gens voulaient qu'elle s'éssuie les pattes avant d'entrer dans la maison qu'elle écoute à la baguette , mais rien de tout ça maintenant elle me fait des bisous , elle écoute une fois sur deux cette chienne lui ressemble voila 4 ans nous l'aimons il faut de l'AMOUR

Odile Brochot 21/12/2015 06:21

Oui Thibaut comme vous le dites si bien , il faut de la patience et de l'amour

Agathe et Virginie 20/12/2015 15:08

Petit trouillu, tu as un regard extraordinaire qui en dit long sur la profondeur de ton âme, nous te souhaitons une belle vie bien méritée.

annick et herve 20/12/2015 14:33

Oh ! oui ! ma chérie tu es belle !
Je pense toujours à DIVA qui est heureuse maintenant !
Et TOI , tu auras aussi TA FAMILLE !
"Laissons le temps au temps" ce devrait être la devise pour vos adoptants !
Mais quel bonheur de vous aider à cheminer !
Bisous POUPEE !

Sylvie M. 20/12/2015 13:37

Que ce texte est beau. Odile, vous pensez en chien ! c'est génial.

Miranda, tu mérites le meilleur : une famille qui s'adapte à toi. Parce que, si j'ai bien compris, tu es comme tu es, c'est à prendre ou à laisser.

Bon, en attendant, passe un beau Noël ma puce. Tu n'as jamais dû voir de sapin durant les 8 années de misère qui furent ta vie. Profites-en un max. Et continue à mettre ton museau dans la terre : tu m'as bien fait rire.

lolo77 20/12/2015 11:34

Oui, Miranda, tu mérite d'être libre, aimer et respecter, tu as un look d'enfer et ce regard !!!!! et cette bouille à bisous !!!!! Trop top.

Odile Brochot 20/12/2015 11:58

oui Lolo mais pour les bisous il faudra attendre encore un peu, je suis une petit "trouillu" tu sais !!

MORICE 20/12/2015 09:39

Tu as vraiment une belle petite bouille Miranda!! et j'espere pour toi que tu vas trouver ta famille!! mais aussi pour toute les autres de chez LSF!!

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories