Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 08:23

Dis chérie, et si on s’achetait un chien…

Aujourd’hui fort est de constater que l’on consomme du chien comme on consomme de la hifi.

Alors on se connecte sur Internet, la nuit parfois lorsque le sommeil ne vient pas.

On a toujours rêvé d’un lévrier, mais, par ces temps de disette, entre la taxe foncière et la taxe d’habitation à payer, il n’est pas facile d’accéder à cet « objet » tant convoité.

Il faut compter entre 800 et 1 500 euros pour l’achat d’un whippet, ce n’est pas donné.

Un jour on tombe par hasard sur les sites des associations de sauvetage et on découvre le triste sort des galgos en Espagne.

Sur le coup on est sidéré, alors on se jette tête baissée, ça y est, c’est décidé : on va sauver un de ces pauvres lévriers.

Il y a du choix sur Internet, c’est le grand déstockage, on va faire une bonne action à prix « discount », c’est dans l’air du temps…

250 euros, un lévrier stérilisé, pucé, vacciné, testé aux maladies méditerranéennes, port compris de l’Espagne à la France.

Que demande le peuple ?

Mais parfois ce n’est encore pas assez, on veut le beurre et l’argent du beurre.

C’est-à-dire un beau lévrier, pas un amoché, pas un traumatisé, un bien fait à la ligne parfaite, un petit ou grand, tout dépendra de vos goûts ou de ce que vous voudrez en faire, selon si vous êtes sportif ou plutôt adepte du canapé.

Mais, de toute façon et dans la majorité des cas, il faudra qu’il soit le chien parfait, celui qui saura se retenir des heures durant dans votre appartement en attendant votre retour pour enfin pouvoir aller se soulager. Surtout il ne devra pas bouger, ne pas aboyer à cause des voisins ; en revanche le week-end il aura de quoi se défouler car vous êtes un sportif du dimanche, sans oublier quand même cette fameuse grasse matinée bien méritée pour vous qui avez travaillé cinq jours d’affilée.

Allez, on se lance et on remplit des formulaires où l’on écrit via les sites des choses insensées parce que l’on est pris d’une sorte d’euphorie, là à l’instant les mots ne sont guidés que par l’émotion, vraiment à ce moment-là on a envie de faire une bonne action.

Et puis le lendemain matin lorsque, enfin, la lumière pointe le bout de son nez, on ne sait même plus à qui on a écrit, on oublie cette nuit de folie et on s’en va au boulot.

Derrière tout cela il y a une équipe, des gens comme vous qui bossent pour gagner leur vie en dehors du temps qu’ils vont consacrer à vous répondre et à gérer vos dossiers.

Parfois il n’y aura aucune réaction de votre part, votre envie de sauver un lévrier n’aura été qu’éphémère et nous n’aurons plus aucune nouvelle de vous, ça, c’est le meilleur des cas.

Et puis il y a ceux qui s’accrochent, ceux qui vont nous faire perdre de l’énergie et un temps fou.

Alors il y aura un entretien téléphonique, démarche normale après l’envoi du formulaire, parfois vous serez charmants, parfois exigeants, parfois euphoriques encore sous le feu de l’action.

À ce moment-là nous devrons faire preuve de discernement et de psychologie pour ne pas perdre plus de temps et tenter de détecter qui se cache derrière votre personnage et quelles sont vos motivations.

Avec un peu d’expérience on a vite fait de vous jauger et de savoir qui vous êtes vraiment.

Pour les débutants ce sera plus difficile, les bénévoles qui s’engagent dans une association le font avec une grande sincérité et n’imaginent pas à quoi ni à qui ils peuvent être confrontés.

Ils sont souvent très surpris d’ailleurs de la façon dont vous pouvez vous comporter.

Serez-vous une de ces bonnes femmes qui cherchent à compenser et qui se disent qu’un chien pourrait tout combler.

Oui, ce sont souvent des femmes, presque toujours des femmes.

Alors vous allez nous raconter votre vie au téléphone, vous allez vous emballer, vous allez nous bluffer, jusqu’au bout vous allez jouer…

Oui, jusqu’à la visite que vous accepterez bien volontiers, vous qui n’avez rien à cacher et vous laisserez ce délégué qui vous a longuement écouté faire des kilomètres, parfois 200, ce n’est pas rien, que de temps, d’argent et d’énergie dépensés pour rien.

Parfois après cette sympathique visite, vous ne donnerez plus de nouvelles, on ne saura jamais pourquoi… La grand-mère qui décède, le mari qui tombe malade ?

D’autres fois même après la visite l’euphorie ne sera pas retombée et vous choisirez un chien, alors on enverra le contrat mais, au moment de payer, plus rien. On attendra, on attendra, le chien ne sera plus proposé à l’adoption, et au final, souvent quelques jours avant son arrivée s’il est encore en Espagne, vous nous ferez savoir, par SMS ou mail le plus souvent, que vous n’en voulez plus.

S’il vous plaît arrêtez de nous faire perdre ce temps pour rien, arrêtez de vous moquer de nous.

Nos chiens ne sont pas des objets dont vous pouvez disposer à votre gré.

Et nous ne sommes pas à votre service 24h sur 24, jours, fêtes et dimanches compris.

S'il vous plait respectez nous.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Odile Brochot
commenter cet article

commentaires

fanny klein 05/11/2015 18:53

si je comprends ce qui suscite votre colère, je souhaite aussi que des gens de cœur pas forcément très avertis soient respectés dans leur démarche d'adoption. Ce qui est à l'origine de leur requête c'est la compassion. Alors certes le cœur ne suffit pas et certains comportements ne sont pas dignes d'êtres humains. Mais les associations ont toutes aussi une mission éducative et peuvent accompagner des adoptants dans leur cheminement. Je pense qu'il est possible de faire progresser des personnes en les informant, en les faisant réfléchir, à les dissuader aussi....

laurent 03/11/2015 20:58

Bien dit !!

lolo77 03/11/2015 19:36

Odile, tout est dit, et malheureusement c'est la pure réalité. On nous berne avec de jolis mots. Pour les "faux "adoptants, une peluche fera bien l'affaire. Un être vivant n'est pas un gadget qu'on utilise à son gré.

sonia 03/11/2015 19:15

Est bien,ça c'est du discours .....LOL

Yvette 03/11/2015 19:05

Belle mise au point en effet et en vous lisant je pense à Belen ! retour à l'adoption !.
J'habite le Nord à côté de Bauvin, lorsque Belen s'est sauvée de chez mes amis, mon époux et moi avons aidé pour essayer de la retrouver ; nous avons donc fait connaissance avec les adoptants de Belen ; j'ai été surprise de les entendre dire : ah non y'en a marre, cela fait la 2e fois qu'elle se sauve.... un peu inquiets mais surtout en colère.... avec menace déjà à l'époque de vous la rendre !.
J'ai appris récemment que Belen vous a été reportée il y a deux trois jours... je ne sais pas quelles raisons ils ont invoquées mais ils se sont débarrasser de leur "fardeau"... c'est pitoyable et tellement irresponsable, quelles que soient les raisons invoquées... je suis écoeurée....
Ces personnes devraient être mises sur une "black list" ils ne méritent plus mais plus du tout d'avoir un lévrier ou autre chien d'ailleurs...
Voilà Odile, je sais que le rirque zéro n'existe pas et dans chaque association il y a des retours à l'adoption.... mais j'ai eu envie de vous dire combien cet abandon m'a touché ! je n'ai pas connu beaucoup Belen....je sais qu'elle était "gardée" par des personnes "exceptionnelles" lors de sa fugue, ils ont tout fait, mais tout fait pour la récupérer, et ils y sont arrivés.Je sais qu'ils sont extrêmement touchés par ce retour à l 'adoption, comment peut-on ????? se comporter de telle manière, je n'ose penser à ce que peut ressentir Belen !!!!
Cordialement Odile.

Odile Brochot 03/11/2015 19:15

Belen est un amour, elle n'a aucun défaut ,elle est douce et câline, c'est navrant et pitoyable tout cela, elle va bientôt parler sur le blog pour raconter combien elle souffre de cet abandon, elle les cherche...

monique95 03/11/2015 18:25

tous les gens ne sont pas comme ca heuresement .moi j aime les galgos mais je suis un peu vieille .j ai deja sauve deux chiennes une croise podenco qui vient de grenade .j ai fait confiance a une assoc vereuse aucun suivi vaccin fait par ceux qui l ont ramene d espagne sur le tas .cages entassees dans un camion .chiens malade a l arrivee .pas de test maladies meditreaneenes .et pourtant on.m a confirme que oui .pas de suivi pas de contrat signe apres .cette assoc poursuivi par la ddpp qui m a appele .elle est sur facebook .ne me demande jamais des nouvelles de ma luz .ecoeuree .cette personne ne fait plus de traffic de chiots si on peut dire.est surveillee .et j en passe ..votre association est serieuse et claire .et les frais sont legitimes .merci pour ces sauvetages ccest merveilleux pour eux enfin une belle vie .

Joce 45 03/11/2015 17:55

BravoOdile,pour cette mise au point plus que necessairequand,dans tous les medias,faire assaut de compassion devient,de plus, une strategie politique !!!
Adopter un animal n'est ni une strategie ni une therapie c'est un acte d'amour gratuit double d'une responsabilite,il s'agit de s'engager a l'aimer et a le traiter comme un etre vivant sensible pour toute la duree de sa vie;cela suppose donc des contraintes que l'on CHOISIT de se donner. ....mais tant d'amour a partager!!!!! Encore et toujours merci a celles ceux qui rendent cela possible et a LSF en particulier pour les amoureux des levriers dont je suis .

Annie 03/11/2015 15:06

Oh que non adopter un levrier n'est pas un geste a faire a la legere car ils ont beaucoup de besoins, une fois adopte plus question de se dire tiens je vais faire les magasins ....je laisse le ou les chiens .....mais non non cela ne se passe pas comme ca...
Si en plus ce sont des chiens qui ont beaucoup souffert c'est pire
Il faut etre contient qu'ils ont tout a apprendre meme nos gestes les plus anodins et c'est a nous de nous plier a leurs demandes et non le contraire....
Il faut savoir et pouvoir supporter les "vidages"de poubelles les vols et les pipis reguliers qui sont fait pour se rassurer , etc...en deux mots c'est une patience en beton armer qu'il faut ....donc si l'on est pas capable de supporter tous ces "inconvenients"alors fuyons fuyons toutes ses associations qui se demenent pour tous ces pauvres animaux .
J'ai saute le pas , j'ai subi ,et je subi encore les enormes betises et les pipis partout ......mais que je les aime mes "petits" qui savent donner autant d'amour qu'ils ont reçu de coups........

Humez 03/11/2015 14:12

Bien d'accord avec vous. Avant de s'engager à prendre un chien il faut avoir réfléchi et bien réfléchi à tout ce que cela implique. Si on ne peut l'emmener quelque part pour quelques jours qui le gardera ?? S'il est malade aurais je les moyens de financer les soins ?? De préférence il ne faut pas que le chien soit enfermé toute la journée sans voir personne car il s'ennuie et c'est bien normal ..... S'il se trouve en appartement ( bien que je pense que ce ne soit pas très approprié) il faut penser à le sortir régulièrement en balade . Ce sont de grands chiens et ils en ont besoin, alors, alors , ne cédez pas brusquement à ce qui peut paraître un caprice !! Un chien n'est pas une peluche que l'on rejette délibéremment quand il a fini de vous amuser. On voit bien ce que cela fait au moment des grandes vacances...... des abandons en masse à cause d'imbéciles et d'irresponsables qui n'ont pas vu plus loin que le bout de leur nez. Un chien vous engage pour au moins 14 ans à 17 ans dans le meilleur des cas. Alors effectivement ne faites pas perdre de temps à ces associations qui eux cherchent le meilleur pour tous ces animaux.

Mire 03/11/2015 12:57

Je crois moi aussi que c'est le propre de l'humain : vouloir tout de suite, sous le coup d'une impulsion, d'un soudain élan de solidarité, d'une réponse immédiate à la découverte du sort de ces chiens.....
Certains se désistent à la dernière minutes, d'autres regrettent leur "élan" d'amour subit, irréfléchi, réalisant trop tard de l'implication que cela demande.....

Je ne vois vraiment pas comment faire comprendre à ces "impulsifs de la compassion" que la réflexion est impérative pour ne pas ajouter "du mal au mal" ; ces galgos ont déjà vécu le pire, n'allons pas leur ajouter d'autres souffrances...

maryline bozzi 03/11/2015 12:23

J'aurais aimé adopté un galgo de votre association, je lis vos blogs depuis longtemps; mais je sais que je ne serais pas capable de m'occuper de lui . Nous sommes obligés dans l'intérèt des animaux que nous voulons adoptés de nous posés la question serais je capable de le soigner, de lui apporter de la tendresse, de le sortir car ce pauvre chien a besoin de faire ses besoins comme nous ! Avons nous conscience des devoirs que nous avons en adoptant un animal??
!

Cornolti 03/11/2015 12:20

C'est bien de l'écrire avant Noël où tous ces déprimés de la vie pensent qu'en adoptant un chien, en pensant faire une bonne action, ils ne font que soigner pour un court instant leurs mal être, mais comme un chien ou autre animal n'est pas un objet, et qu'un chien (malheureusement trop souvent occulté) est une contrainte: lui laisser un coin bien à lui, le nourrir, le soigné, le sortir, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, le câliner, ce qu'il vous rend en centuple, mais ça!!! il faut le dire haut et fort!!!! et si l'on accepte tout ça, c'est le GRAND AMOUR ET C'EST MERVEILLEUX!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Claude Marcot 03/11/2015 12:07

C'est hélas le propre de nombreux humains....ne jamais donner suite à un engagement ! Et pourtant, s'ils savaient ce qu'ils loupent en ne donnant pas suite à une envie de sauver un galgo !!!! Finalement tant mieux ! ils ne méritaient pas cette chance !

Petraru Florence 03/11/2015 11:14

Je comprends bien votre colère, Odile , mais que faire ?

Stéphanie Ciavaldini 03/11/2015 11:04

J'espère que le message passera chez certaines personnes qui étaient sur le point d'adopter un galgo, et qui finalement ne le feront pas...Un chien n'est pas un objet, c'est un être vivant, avec des émotions, et un coeur gros comme çà !

zabou galgos 03/11/2015 10:20

Bien écrit Odile !

HAUGAZEAU 03/11/2015 09:55

Tout a fait vrai un animal n'est pas un objet, ni un cadeau que l'on offre a Noêl à sas enfants parce qu'ila eu de bonnes notes à l'école, adopter un animal est un acte d'amour, il faut savoir qu'il faut aussi faire quelques sacrifices comme par exemple se lever tôt le matin pour faire sortir le chien il ne peut se retenir pendant des heures et des heures le pouvons nous nous même, mais il faut aussi savoir qu'en échange ils nous donnent tant d'amour de partage de complicité tout quoi ils sont comme ça eux remplis d'amour c'est pourquoi nous, certains d'entre nous les aimons tant.

RUIZ 03/11/2015 09:38

JE SUIS VIVANT ET PAS UN LAMPADAIRE ACHETÉ SUR UN COUP DE TÊTE DANS LA DERNIÈRE BOUTIQUE A LA MODE.

monica 03/11/2015 09:13

malheureusement quand on a à faire à l'humain on est très très souvent déçu.... Derrière tout ça il y a des chiens. des êtres vivants, qui sont en Espagne, qui sont souvent en enfer et qui attendent un foyer, qui attendent d'être aimé et respecté.... je comprends que l'on puisse s'emballer... Comme vous dites, quand c'est l'émotion qui dicte... souvent on s'emballe.... Des fois vaut mieux que les gens s'arrêtent avant d’accueillir le chien... mais quand même.... Avant de vous proposer en effet, il faut bien réfléchir.. En suisse il est obligatoire de suivre un cours AVANT de prendre un premier chien.. Dans ce cours on nous rend attentif à tout ce qu'un chien a besoin... Du coût que cela représente, du temps que cela demande... ET c'est une bonne chose....

sophie 03/11/2015 09:12

quel beau discours Odile connecté a100% ,et il y en a un paquet de ces gens la qui trahissent nos chiens, car c est une TRAHISON et LÂCHE en plus !
RÉFLÉCHISSEZ avant d agir au moins un fois de votre vie!

Perrine 03/11/2015 09:12

Bravo Odile!! très beau et important message

danielle 03/11/2015 09:10

Membre d'une petite association, comme je reconnais là notre quotidien !!

MORICE 03/11/2015 09:09

Et oui on ne le répétera jamais trop, l'adoption d'un chien doit être un acte purement réfléchi et encore plus quand celui ci a un passé des plus difficile comme les galgos. bravo a toutes ces personnes qui ne comptent pas les heures sur leur temps libre!

Sylvie M. 03/11/2015 09:04

Odile, ce texte me conforte dans mon idée de ne pas adopter de galgos : eh oui, j'en ai pourtant souvent envie lorsque je vous lis. Vous savez tellement bien nous décrire leur détresse. Vous savez vous mettre à leur place lorsque vous écrivez.

Et du coup, j'ai souvent envie moi aussi d'en sauver un. Mais comme je sais que ce n'est pas possible, je n'ai jamais entamé de démarche et j'ai bien fait. Car vous avez effectivement autre chose à faire que de perdre votre temps avec des gens qui vont, à un moment ou un autre, changer d'avis.

Merci pour ce texte : qu'il fasse réfléchir les gens. Remettez -le de temps en temps pour éviter les coups de coeur qui n'aboutiront pas.

Présentation

  • : Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • : Ce blog est dédié aux 50000 Lévriers Galgos massacrés chaque année en Espagne en toute impunité.
  • Contact

Mon Profil

  • Odile Brochot
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne.
Aide aux refuges en France.
Protection animale depuis toujours.
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

 

 

 Retrouvez aussi nos chiens sur

 

 

 

 

 

 

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg

 

Pour être

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Pages

Catégories