Mardi 29 juillet 2014 2 29 /07 /Juil /2014 07:05

Aurora et Philippé ont été opérés la semaine dernière et sont hospitalisés à la clinique vétérinaire de la FBM.

Aurora sauvée par les bénévoles d'Ecija et prise en charge par la FBM / LSF

Aurora Genovana

Une intervention lourde pour Aurora victime de multiples fractures au niveau du train arrière.

Aurora-Radio-Esp-07-2014--1-.jpg Aurora Radio Esp 07 2014 (3)

A gauche ( avant) / A droite ( après)

Aurora.jpg

Notre puce est courageuse, nous disent les bénévoles, elle est d'une extrème bonté et trouve la force de fouetter de la queue lorsqu'elle aperçoit ses soigneurs.

Et Philippé

URGENCE pour Philippé et Aurora/ Deux Galgos martyrs à parrainer via LSF

Philippe--1-.jpg

Ses blessures cicatrisent correctement et sa fracture a été consolidée.

Lui aussi est courageux, il demande à sortir pour faire ses besoins, c'est une crème nous disent les bénévoles.

Philippe--2-.jpg

Et notre bébé Julia, qui n'a que 8 mois

Julia Galga martyre/L'horreur toujours et encore en Espagne/ LSF

994131_705153656224048_4217951194528877825_n--1-.jpg

Elle a été examinée par un spécialiste en ophtalmologie , difficile de se prononcer pour le moment.

L'infection et l'inflamation sont telles, qu'il ne peut pas affirmer que son oeil soit indemne.

Elle est pour l'instant sous traitement et il l'a revoit à la fin du mois d'août.

10557172_705153702890710_6703477703231807509_n--1-.jpg

N'oublions pas Sindy qui elle aussi a été opérée mais en France par le Dr Baron.

Sindy-apres-operation-07-2014.JPG

Elle n'a pas été hospitalisée longtemps puisque Jany l'a récupéré le lendemain.

Bien heureusement parce qu'il faisait très chaud ce jour là !! Photo à l'appui !!

Merci à tous les parrains qui nous aident à financer les interventions de nos rescapés.

Sans vous rien de tout cela ne serait possible.

Site Lévriers sans frontières ( cliquez sur le lien):link

LOGO

Par Odile Brochot - Communauté : SAUVONS LES LEVRIERS D'ESPAGNE (GALGO/GALGA) ET AUTRES RACES
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 28 juillet 2014 1 28 /07 /Juil /2014 06:43

fechada--3-.jpg

Enfin le grand jour est arrivé, les bénévoles d’Ecija  ont signé un bail de plusieurs années pour la location de nouveaux locaux. Toutes les dispositions ont été prises pour ce bail soit renouvellé tacitement.

Javier-firmando-el-contrato.jpg

Ils sont heureux mais conscients que la tâche va être lourde et qu’il va leur falloir beaucoup travailler avant d’intégrer le nouveau refuge.

P1010747.JPG

Ils ont d’ores et déjà commencé à nettoyer sous une chaleur implacable.

Limpiando----3-.jpg

Les filles au nettoyage, les hommes à la maçonnerie.

10509477_10202852188129032_6353291059086718149_n--1-.jpg

Ils ne manquent pas de courage, ni de motivation, croyez-moi !!

Limpiando----2---1-.jpg

Chaque jour et suivant leurs disponibiltés, puisque la majorité d'entre eux ont un emploi à l'extérieur, ils se rendent là-bas la rage au coeur, pour y travailler.

P1010784.JPG

Ils auront de l’eau à volonté, ce qui n’est pas le cas actuellement car  le propriétaire la coupe régulièrement et comme bon lui semble, alors ils ne peuvent ni abreuver les chiens, ni nettoyer les locaux.

P1010789.JPG

Comme vous le voyez, il s’agit d’une ancienne étable porcine et des aménagements important vont être nécessaire avant qu'ils puissent  s'y installer.

P1010758.JPG

Je dois vous avouer que lorsque j'ai reçu les premières photos, les bras m'en tombaient...

Je n'arrivais à m'imaginer comment ils allaient trouver la force de faire de ces locaux, un refuge !!

Parques.jpg

Ce sont eux qui m'ont remonté le moral " Mais si Odile, tu vas voir , on va y arriver !!",

C'est un comble quand même...moi installée bien au frais dans mon bureau, je ne trouvais pas les mots pour les encourager !!

Alors que j'aurai dû les motiver, ce fût l'inverse...

J'ai mis du temps à réaliser, à exprimer ma joie devant l'ampleur de la tâche, mis du temps à les féliciter et aussi à faire cet article.

J'avais l'impression que ce projet était trop fou, trop dur pour eux mais c'était bien mal les connaître !!

Ils étaient d'ailleurs très inquièts et certainement un peu déçus par ma réaction.

Zona-interior-de-cheniles-2--1-.jpg Zona-interior-de-cheniles-1--1-.jpg

J'allais oublier, ils vont aménager un appartement pour les bénévoles.

Casa--1-.jpg Bano-de-la-casa--1-.jpg

Bien évidemment, ils ont besoin de toute l'aide possible et lancent un appel aux dons, en matériel de toutes sortes ( peinture blanche, tout ce qui concerne la maçonnerie etc..), en main d'oeuvre et en numeraire, parce que certes il faut des bras mais aussi de l'argent car c'est bel et bien le nerf de la guerre !!

10482584_838966072794311_935441259048067594_n.jpg

Lévriers sans frontières va participer au financement de ce nouveau refuge et nous comptons sur vous pour nous y aider.

Avec les dons récoltés , nous achèterons le matériel sur place ( grilles, parpins, portes etc...).

Vous pouvez faire un don

Soit par paypal sécurisé via notre site ( cliquez sur le lien): link

Soit par chèque à envoyer au siège d'LSF, 43 rue de Paris, 10700 Villette sur Aube.

Pour les deux modes de paiement, bien préciser" Pour Ecija".

D'avance merci à tous ceux qui participeront à ce grand projet.

LOGO


Par Odile Brochot - Communauté : SAUVONS LES LEVRIERS D'ESPAGNE (GALGO/GALGA) ET AUTRES RACES
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Dimanche 27 juillet 2014 7 27 /07 /Juil /2014 06:55
s082
Je m'appelle Sylvia, je suis sans famille depuis 4 ans et je vais vous raconter mon histoire.
Je suis née en Espagne il y a tout juste 5 ans.
J'étais encore une toute jeune galga quand mon galguero a décidé de se débarrasser de moi.
J'avais tout juste un an, et pourtant déjà un bien lourd passé derrière moi.
J'avais eu une bien triste vie chez lui, une vie qui m'a marquée, une vie qui m'a blessée, à jamais.
1.-Sylvia-nee-2009--3-.jpg
Un jour, je me suis retrouvée libre, seule, abandonnée.
J'étais dans la rue, et j'avais si peur que je paniquais.
Je n'avais vécu qu'enfermée, et je ne connaissais pas la vie et ses dangers.
Alors bien sûr, l'accident est arrivé. J'ai été tapée par une voiture, et laissée pour morte sur le bas côté.
Des humains sont venus me chercher, j'avais si peur, j'avais si mal, je ne pouvais plus bouger.
Ces humains m'ont emmenée, et vraiment, je n'étais pas rassurée...allaient ils me ramener chez ce fou qui me maltraitait?
Allaient ils à leur tour me faire du mal, me brutaliser?
1.-Sylvia-nee-2009--1-.jpg
Mais c'était en fait le début d'une autre vie, pleine d'espoir et de promesses.
Ces humains étaient là pour me soigner. J'avais une fracture ouverte, des plaies partout, j'étais bien amochée...
Mais au-delà des blessures qui se voyaient, il y avait mes blessures invisibles, et pour eux, les choses ont été compliquées.
Je ne voulais pas qu'on me touche, j'avais si peur qu'on me batte encore.
Je n'acceptais pas le collier ni la laisse, ces vestiges de mon passé, qui n'avaient servi à mon maitre qu'à me torturer.
Les choses ont été difficiles, pour eux comme pour moi.
Ils ont dû déployer des trésors de douceur pour venir à bout de moi.
Ils ont réparé ma patte et mon corps, mais mon âme et mon cœur étaient encore en miettes.
Je n'étais qu'une ombre, un fantôme de galga.
Alors Gisela Mehnert a décidé de tout faire pour me sortir de là, de mes peurs, de mes angoisses, de mon refus de l'homme et de ce qu'il pouvait m'offrir.
Que pouvait il m'offrir? Vraiment je ne voyais pas!
Ce qu'il m'avait offert avant l'accident était bien moche et bien cruel...non, vraiment, ça ne m'intéressait pas.
1.-Sylvia-nee-2009--4-.jpg
Gisela n'a pas baissé les bras.
Avec l'aide d'un éthologue, j'ai appris a accepter qu'on me touche, qu'on me caresse.
J'ai accepté qu'on prenne mes pattes, qu'on me baigne, et qu'on me promène en laisse.
L'éthologue pense qu'on a essayé de me pendre, ou bien qu'on m'attachait pour me frapper.
J'étais terrifiée à l'idée qu'on touche mon cou et qu'on me tienne au collier.
Un long, très long chemin pour moi, qui a duré 3 ans, mais aujourd'hui je suis une bien gentille galga.
Alors LSF m'a pris sous son aile, j'étais prête à aller tenter ma chance en France.
Après 3 ans de travail pour exorciser mes vieux démons, le grand jour était arrivé, j'allais enfin pouvoir être adoptée!
Mais j'ai eu peur, très peur de tout ça, et l'ancienne Sylvia qui sommeille en moi a parfois paniqué.
J'étais parfois sur la défensive, parce que les nouvelles situations m'inquiètent.
J'ai besoin d'un peu de temps pour me poser, pour faire confiance et me laisser apprivoiser.
J'étais en accueil chez une très gentille dame, mais pour elle, j'étais un cas un peu compliqué.
Je redevenais parfois l'ancienne Sylvia, celle qui panique et ne veut pas.
accueil.jpg
Alors on m'a confiée à Chrystelle, en se demandant ce qu'on allait faire de moi.
Ils se demandaient s'il ne fallait pas me remettre dans le camion et me renvoyer là-bas.
Etais-je vraiment adoptable?
Je n'étais pas un canon de beauté à mon arrivée, j'étais bien dodue.
Les gens sont prêts à faire des efforts pour une beauté, mais moi je n'étais pas assez belle...
avant.jpg
Odile et Chrystelle étaient très peinées, fallait il vraiment me renvoyer?
Odile disait "Je ne peux pas faire ça, ce n'est pas possible, je n'y arriverai pas."
Alors Chrystelle m'a analysée, observée, puis on a à nouveau un peu travaillé.
Avec elle j'ai tout dédramatisé.
Elle m'a appelé "La Tique", parce que j'avais une petite tête et un gros corps, et ça la faisait rigoler.
tique.JPG
Chrystelle n'avait pas peur de mes réactions, elle les anticipe et les prévoit.
Aujourd'hui, elle fait ce qu'elle veut de moi.
Elle me soigne, me manipule, me prend au collier, toujours avec douceur.
Elle m'a offert un relooking, un régime maison pour que je redevienne belle.
Au revoir la Tique, voilà la nouvelle Sylvia!
J'ai perdu au moins 3 tours de taille, et je suis plutôt fière de ma silhouette!
s011.JPG
Je suis une galga drôle, charismatique et joyeuse.
Je suis observatrice, intelligente, et parfois capricieuse.
Je suis une galga propre, sage et affectueuse.
J'ai besoin d'un jardin, car j'aime piquer des sprints pour me défouler.
s018.JPG
Je peux vivre sans congénère, ou avec 1 ou 2, mais je n'aime pas vivre en meute.
Je n'aime pas les chats, c'est sûrement là mon plus gros défaut.
Voilà, j'ai parcouru un long, très long chemin, pour qu'enfin on s'intéresse moi.
J'ai été courageuse, j'ai appris, j'ai compris, j'ai changé du tout au tout.
Je suis l'espoir des cas difficiles, des cassés de la tête, des traumas.
Et tous les jours je guette au portail, celui qui viendra pour m'adopter.
s079.JPG
Il existe bien quelque part quelqu'un qui m'aimera, malgré les cicatrices de mon passé.
Ou bien suis-je condamnée à rester une "sans famille"?
Après ces 4 années, j'ai besoin enfin de stabilité, d'une famille rien qu'à moi, qui saura m'aimer.
Je ne suis pas si compliquée, je suis si attachante et j'ai tellement à donner.
s083.JPG
Je suis métamorphosée, loin, bien loin de la Sylvia du passé.
Je suis une bonne galga, ne me laissez pas tomber.
s082.JPG
Ce qu'il me faut ?
s085
Une vie de liberté comme chez Chrystelle !!
Si vous désirez tenter l'aventure avec moi, n'hésitez pas à contacter LSF
directionlsf@hotmail.fr
LOGO
Par Odile Brochot - Communauté : SAUVONS LES LEVRIERS D'ESPAGNE (GALGO/GALGA) ET AUTRES RACES
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires

Présentation

Mon profil

  • Odile Brochot
  • Galgos martyrs/ Lévriers sans frontières
  • sauvetage des Lévriers Galgos martyrs en Espagne. Aide aux refuges en France. Protection animale depuis toujours.

Le site LSF

 

  http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/bandea10.jpg

Retrouvez nos chiens aussi sur

http://i35.servimg.com/u/f35/11/28/07/12/liablo12.gif

Nos formulaires pour

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/adoptb10.jpg


Pour être

 

http://i55.servimg.com/u/f55/11/28/07/12/fablog10.jpg


Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés